1. //
  2. //
  3. // Troyes/Nice (3-3)

Furlan : « À la mi-temps, je n'y croyais plus du tout »

Modififié
6 3
L'ESTAC n'a pas encore retrouvé le goût de la victoire en L1, mais c'est tout comme.

Menés 3-1 par Nice et en infériorité numérique, les Troyens étaient très mal embarqués à la fin du premier acte. Pourtant, le promu a arraché le point du nul (3-3) dans les arrêts de jeu, sur un but du Brésilien Xavier Thiago. « Le coach a eu le bon discours à la mi-temps. La partie était pratiquement perdue, donc il nous a dit qu'il fallait tenter et jouer les coups à fond  » , analysait après coup Fabien Camus, qui a planté le deuxième but des siens.

Et pourtant... « C'était très fort en émotions. Au-delà des points pris, c'est important que les gens voient un tel spectacle. Franchement, à la mi-temps, je n'y croyais pas du tout, même si ce n'est pas ce que j'ai dit aux joueurs » , glissait Jean-Marc Furlan après la partie.

Les vertus du beau jeu. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 3
Furlan ! Un entraineur qui merite le respect, plus que les trompettes mediatiques de Canalbein.
Très content pour les troyens. Content pour le foot aussi. Les entraineurs qui font sortir leurs atouts offensif pour faire ronfler le ballon et passer la montre dans le genre petit bras méritent de se faire punir.
Quand le ballon ne va plus dans les 16 mètres de l'adversaire il finit par venir dans les tiens.
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
J'aime bien les mes qui meurent avec leurs idées.
Même si Troyes descend (ce que je ne leur souhaite pas), on sait qu'on verra des mecs jouer au ballon.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 3