1. //
  2. // 6ème journée

Fulham au tapis

Rejoint dans les dernières minutes par l’Odense de Bernard Mendy (2-2), Fulham s’est fait doubler par le Wisla Cracovie, tombeur de Twente (2-1). Salzbourg et le Steaua Bucarest sont les autres vainqueurs de la soirée. Besiktas pique la première place à Stoke. Au Lokomotiv, Sychev continue d’enchaîner les buts. Et les penaltys.

Modififié
7 5
Groupe D

Les Roumains de Vaslui avaient fait le plus dur, en tenant deux fois en échec la Lazio de Rome et en s’offrant l’avantage sur les Romains au goal-average particulier, grâce à leurs deux buts inscrits au stadio Olimpico. Pour terminer le travail, il fallait battre le FC Zurich, dernier du groupe, en Suisse. Vainqueur du désormais célèbre Otelul Galati dimanche dernier en championnat, Vaslui était en pleine confiance. Sauf que confiance ou pas confiance, Vaslui reste Vaslui, le 5ème du championnat roumain. Résultat, une défaite (2-0) à Zurich, et une élimination. Logique.

Groupe E

Stoke City et Besiktas, déjà qualifiés, se disputaient la première place à Istanbul. Les Anglais n’avaient besoin que d’un nul, mais ils n’ont pas résisté aux décibels du BJK İnönü (3-1). Fuller, leur attaquant jamaïcain, avait pourtant ouvert la marque, mais les Turcs ont renversé la situation en deuxième mi-temps, en supériorité numérique, grâce à trois buts de Fernandes (l’ancien du FC Valence, sur penalty), Pektemek et Edu. Aucun enjeu, mais du spectacle, dans l’autre match du groupe. Un duel explosif entre le Dynamo Kiev et le Maccabi Tel Aviv. Le Dynamo a d’abord mené 2-0, avant de prendre trois buts et deux rouges. Le leader du championnat ukrainien a quand même réussi à égaliser, à neuf (3-3). Pour l’honneur.

Groupe F

Le Red Bull Salzbourg pourra remercier Svento, l’auteur du deuxième but contre le PSG à la 94ème minute il y a deux semaines. Un petit but qui change tout. Car les Autrichiens n’ont pas failli à Bratislava ce soir, malgré une entame catastrophique. Un doublé de Lacny en cinq minutes pour les Slovaques, et les Parisiens commençaient à croire sérieusement au miracle. Sans s’affoler, Salzbourg est revenu dans la partie, égalisant avant la mi-temps, et passant devant dès le retour des vestiaires (3-2). Pour le principe, Leonardo a marqué. Le Red Bull Salzbourg a peut-être le nom le plus dégueulasse de la compétition, mais il est en 16ème de finale, lui.

Groupe J

Invaincu, Schalke 04 s’est baladé dans ce groupe J. Et sans forcer. Pour le reste, trois équipes étaient encore en course pour accompagner les Allemands en 16ème. Une lutte remportée par le Steaua Bucarest, vainqueur de l’AEK Larnaca (­3-1). Précieuse victoire, puisqu’elle permet aux Roumains de dépasser au classement le Maccabi Haifa, écrasé sur sa pelouse par Schalke (3-0). A noter la belle résistance des Chypriotes, mais un exploit en Ligue des champions (l’APOEL Nicosie), c’est déjà pas mal pour un si petit pays.

Groupe K

Duel à distance entre Fulham et le Wisla Cracovie pour accrocher la deuxième place du groupe. Gros avantage Fulham, qui en plus d’avoir un point d’avance sur les Polonais recevait Odense à Craven Cottage. A part les débordements de Bernard Mendy, les Anglais n’avaient a priori pas grand-chose à craindre du 7ème du championnat danois. Dempsey, puis Frei (encore un) ont d’ailleurs rapidement mis leur équipe sur la bonne voie, mais l’équipe de Martin Jol a réussi à se faire reprendre dans les dernières minutes (2-2). Cracovie, qui a battu Twente (2-1), déjà assuré de terminer premier, ne s’est pas gêné pour lui piquer la place. C’est pas l’année des Anglais.

Groupe L

Le groupe sans suspense. Ou presque. Dans le duel entre éliminés, l’AEK Athènes a pris ses trois premiers points dans la compétition sur la pelouse du Sturm Graz (­3-1). Chez les qualifiés, Anderlecht a assuré une première place déjà quasiment acquise grâce à un parcours sans faute (six matchs, six victoires), en disposant de belle manière du Lokomotiv Moscou (5-3). Pour les Belges, Suarez (l’Argentin) a inscrit son 7ème but en six matchs en Europa League. Costaud. Côté russe, Dimitri Sychev, auteur d’un doublé, fait un peu moins bien avec six buts en six matchs (dont trois penaltys). L’OM cherche un remplaçant à Gignac ?

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

gravegwesk Niveau : DHR
Sychev, Panov... Comment ose t on dire que la ligue 1 n'attire pas les stars ? Allez vous marrez sur vieuxfooteux.blogspot.com
Si je ne me trompe, Anderlecht est la première équipe de l'histoire de l'Europa League à faire un 18/18.
Je me trompe.

Le Zénith et Salzbourg l'avaient déjà fait.

Mea culpa.
Et puis Bratislava, c'est en Slovaquie, pas en Slovénie...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 5