En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Frosinone retrouve la Serie B, Sassuolo est presque en Europe

Modififié

Sampdoria 0-3 Genoa

Buts : Pavoletti (3e), Suso (26e) et (74e)

Le derby est pour les Rossoblù au terme d’un match qui n’avait pour enjeu que l’honneur pour la ville de Gênes. Ça ne perd pas de temps du côté du Genoa, et Pavoletti place son treizième but de la saison en profitant d’une mauvaise intervention de Viviano après seulement trois minutes de jeu. La Samp n’a pas l’air d’être réellement impliquée et laisse son rival dominer la partie. Le pétillant Suso enchaîne les gestes techniques, fait son petit show et double la mise un peu avant la demi-heure. Le scénario est identique après la pause, et ce même Suso signe le doublé et un 0-3 qui n’était plus arrivé depuis 2010 avec un certain Diego Milito… Berlusconi doit se bouffer les mains à voir ce que fait son jeune joueur laissé au Genoa.

Atalanta 1-1 Udinese

Buts : Bellini (19e) // Zapata (11e)

C’était juste, mais l’Udinese se maintient finalement grâce aux résultats des autres équipes du fond de tableau. Pour l’Atalanta, c’était l’occasion de dire au revoir à son capitaine Bellini.
Un centre d’Adnan, et Zapata fouette le ballon de la tête pour prendre l’avantage en début de partie. Il faut dire que l’Udinese n’a pas d’autre choix que de remporter les trois points pour s’assurer le maintien, à ce moment de l’après-midi. Malheureusement pour les Friuli, Bellini inscrit le but de l’égalisation sur penalty quelques minutes plus tard. Dix-huit ans plus tard, le capitaine nerazzurro s’en va donc sur un succès personnel, son premier cette saison. Par la suite, le jeu penche pour les locaux, mais le score ne changera plus et ça convient bien à l’Udinese, au final. Ciao capitano !

Carpi 1–3 Lazio

Buts : Mbakogu (84e) // Biševac (24e), Candreva (33e) et Klose (73e)

La Lazio a été sans pitié contre Carpi qui voit ses espoirs de maintien se rétrécir en attendant la dernière journée. En véritable héros de cette partie, Marchetti s’illustre une première fois sur un penalty de Mbakogu et empêche Carpi de prendre l’avantage. Biševac trouve, lui, bien le but, mais après deux sauvetages sur la ligne de la défense adverse. Candreva s’en va ensuite inscrire le petit deuxième, et Marchetti arrête de nouveau un penalty de Mbakogu en fin de première mi-temps. La tension monte par la suite, les cartons pleuvent, et Klose anéantit les derniers espoirs de partage des locaux à un quart d’heure de la fin. Mbakogu finit quand même par trouver le chemin des filets, mais il est trop tard. Encore une semaine de stress pour Carpi.

Fiorentina 0-0 Palermo



C’était l’autre match importantissime pour le maintien. En pleine bagarre avec Carpi, Palermo est parvenu à arracher un point crucial sur le terrain de la Fiorentina, qui est assurée de terminer à la cinquième place. C’est pourtant fastidieux pour les Siciliens qui croulent sous les actions de la Viola. Iličić et Bernardeschi tentent à plusieurs reprises de trouver la faille, que ce soit dans le jeu ou sur coup de pied arrêté, mais la défense de Palermo reste solide. La fin de partie est encore plus agitée, avec encore un Bernardeschi omniprésent, mais la rencontre est condamnée à se terminer sur un score vierge.

Il ne reste plus qu’à profiter de l’accueil de Vérone, la semaine prochaine, pour Palermo.

Frosinone 0-1 Sassuolo

But : Politano (85e)

C’est désormais officiel, Frosinone retourne en Serie B après une saison historique dans la plus haute division. Pour Sassuolo, la bagarre avec le Milan pour la 6e place continue. Cette partie était certainement la plus intéressante, vu les enjeux des équipes s’affrontant : Frosinone pour le maintien, et Sassuolo pour la 6e place qui l’enverrait en Ligue Europa. Le match est longtemps très rythmé, avec des actions de part et d’autre et une volonté féroce des deux camps de ramener les trois points. Malgré sa position au classement, Frosinone prouve qu’il n’est pas encore mort et fait peur à plusieurs reprises à la formation neroverde. Et alors que tout porte à croire que le score ne bougera plus, Politano condamne son adversaire et fait rêver les siens dans les derniers instants. Sassuolo (quasi) historique.

Résultats et classement de la Serie A GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 4 heures Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 9 il y a 6 heures Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 45 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 24 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9 samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 27