1. // Twitter

Frimpong pris par la patrouille

Modififié
0 15
Auteur d’un tweet controversé le 15 juillet dernier, le joueur d’Arsenal Emmanuel Frimpong a été condamné par la Football Association à verser la somme de 6000 livres.

Le jeune Ghanéen avait déclaré : «  Si vous allez à l’église aujourd’hui, priez pour qu’on m’envoie une fille » . Un supporter chafouin des Spurs lui répondit qu’il avait prié pour qu’il se casse les bras et les jambes, tout simplement. Il fut immédiatement retweeté sous le terme «  salaud de youpin » en référence à la nombreuse communauté juive supportant le club de Tottenham.

Un terme qui suscita l’ire de beaucoup de monde sur la toile. Selon la BBC, Frimpong est mis en cause par la FA pour avoir eu une « conduite inappropriée » , «  incluant une référence à la religion  » . « Je voulais juste dire que je ne savais même pas que ce mot était offensant, car je l’entends tout le temps. Mais on apprend toujours de ses erreurs » , a-t-il tenté innocemment.

Mouais...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Fußballgott Niveau : DHR
'Tain quel con ce supporter !
con vs con. 1-0 pour le con.
Note : -1
Oh le fripon !
El Pistolero
Personnellement, je trouve que c'est Frimpong qui est con pour le coup.
Pas de sens de l'humour les yids !!!
--- ------ --- ------ --- ------ --- ------ --- ------ --- ------ --- ------ --- ------ --- ------ --- ------
@ Zubrowka : ---- -- ---- --- --- ---- -- - --- --- ----?? --- --- ------ -- ----!!!
Tu te fais traiter d'"enculé* de ta race" et de "fils de p*ute"? Ok c'est un peu grave. En revanche c'est plus grave s'il y a une référence à la religion, type "fils de p*ute de bouddhiste". Risible.

Sinon, "qu'on m'envoie une fille" dans le football, ça peut être considéré autrement.
surement l'oeuvre d'une fripouille pour jouer des tours à arsène
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Gouffran patient
0 15