En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Friedel ne veut pas s’arrêter

Modififié
Dans la série, gardien qui s’accroche à sa carrière, voici Brad Friedel.

Son alter ego de la Premier League, Mark Schwarzer (39 ans) reconnaissait il y a quelques jours qu’il ne se voyait pas arrêter avant la Coupe du Monde 2014. Brad Friedel est plus vieux (40 ans) mais lui non plus ne se voit pas partir à la retraite de si tôt.

Son contrat avec Tottenham court jusqu’à la fin de la saison mais le gardien américain ne s’imagine pas faire son jubilé cette année. Il l’a confié au Mirror : « Si vous pouvez préserver votre corps d’une blessure majeure et que vous voulez continuer à jouer, vous pouvez rester sur le terrain pendant plus longtemps qu’un joueur de champ » . Certes.

L’homme au record de 277 matchs consécutifs de Premier League se sent toujours jeune : « Je ne trouve rien d’exceptionnel à jouer à 40 ans. Mon corps ne me dit pas que j’ai cet âge là. Je ne me lève pas tous les matins en me disant: 'Oh non, j’ai 40 ans, je n’ai pas envie de m’entraîner aujourd’hui !' » . Le début de saison de Tottenham est excellent et la perspective de jouer la Champion’s League la saison prochaine pourrait être un défi très excitant pour Friedel.


Mais Brad n’a pas besoin de ça. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 23 février OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 18 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 15
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 23 février Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24