Frey attendait un coup de fil

Modififié
0 1
Sébastien Frey ne comprend pas sa non-sélection en Bleu. Il le fait savoir ce vendredi.

Interrogé dans le quotidien italien La Gazzetta dello Sport, le gardien de la Fiorentina explique qu'il pensait « mériter au moins un coup de téléphone » de Laurent Blanc même s'il « ne prétendait pas devoir être convoqué » . Le portier français attend son retour en Bleu depuis sa dernière sélection, juste avant l'Euro 2008, contre l'Equateur. A l'époque, Frey avait contesté les choix de Raymond Domenech avant de renoncer à la sélection pour ne pas avoir été choisi comme deuxième gardien.

Sélectionné deux fois en Bleu, le gardien estimait que son ancien coéquipier Laurent Blanc le sélectionnerait : « Blanc était un ami. Je ne prétendais pas devoir être convoqué, mais je pensais mériter au moins un coup de téléphone » . Sébastien Frey revient également sur ses croyances bouddhistes, et explique que sa foi l'a beaucoup aidé. Il entendra donc ce proverbe bouddhiste qui dit : « La patience est la plus grande des prières » .

AH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'espère que Laurent Blanc a un bon forfait téléphonique s'il doit appeler tous les joueurs qu'il ne convoque pas.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Torres doit faire mieux
0 1