En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // 160 ans de Sigmund Freud

Freud sur le terrain, psychanalyse du foot

Le 6 mai 1856 naissait Sigmund Freud, l’inventeur de la psychanalyse. Mais au fait, une psychanalyse du foot, ça donnerait quoi ? Abécédaire.

Modififié
A comme Acte manqué : Manifestation de l’inconscient, un compromis entre l’intention consciente ( « Je veux aider mon équipe, je veux le gagner ce match. » ) et le refoulé ( « Ah ouais, vous me chambrez le virage sud, bah tiens je la mets dehors. » ).

B comme Ballon : L’être perdu, puis retrouvé. L’amante, ou la mère.

C comme Ça : Le « Ça » , réservoir des pulsions chaotiques et bouillonnantes : le tacle pieds décollés, le coup franc surpuissant qui passe au-dessus, le crachat, le coup de boule, l’invasion du terrain, la coupe de Neymar. Joueur type : l’attaquant individualiste, fantasque ou teigneux.

D comme Défense : Mécanismes utilisés par le Moi pour réduire ou supprimer toute modification insupportable (perdre, être mené au score) due à des pulsions, souvenirs, fantasmes susceptibles de mettre en danger l’intégrité de l’individu : le dégagement à la va-comme-je-te-pousse, le tacle, le retour désespéré.

E comme Eros : Pulsion de vie à l’œuvre sur le terrain, la passe lumineuse, la caresse au ballon, la solidarité entre coéquipiers, les chants de supporters.

F comme Féminin : Le rond, le cercle, la courbe féminine, ou le creux, le vide à remplir : le ballon, le but, la coupe, le rond central, le tunnel pour accéder au stade, le stade lui-même.

G comme Goooaaaaaal : Le but, naissance symbolique. Le commentaire, son cri primal.

H comme Horde : Le 11 de départ, retour de la horde primitive décrite par Freud dans Totem et Tabou. Sous l’autorité d’un père tout-puissant, l’entraîneur, dont l’élimination conduira à l’édiction de règles nécessaire à la vie en société : interdit de l’inceste, interdit du meurtre. Mordre l’oreille reste autorisé.

I comme Identification et régression : Identification du public envers les joueurs, recherche du Moi idéal qu’on ne sera jamais ; déguisements, maillots, maquillages, torses bombés : retour aux pulsions enfantines, sadisme et masochisme, exhibitionnisme et voyeurisme, vécus par l’enfant lors des « stades » prégénitaux.

J comme Jeu : Tentative du Je (le « Ich » allemand) de concilier les exigences contradictoires du Ça – les pulsions bouillonnantes – et du Surmoi, le juge, le censeur : l’arbitre, la règle du hors-jeu, la ligne blanche, l’entraînement, le carton jaune, le cadre, les notes d’après-match.

K comme Kilos en trop : Le désir inconscient du retour dans le ventre maternel. Gignac likes it.

L comme Latence (période de) : Période d’accalmie, de refoulement des pulsions entre la 55e et la 72e minute (entre 5 et 11-12 ans chez l’enfant) : CJP en roue libre, possession de balle et passes latérales, après la tempête œdipienne et avant le volcan pubertaire, l’entrée de deux dragsters incandescents à la 74e.

M comme Masculin : Le pied, le poteau, le doigt levé pour célébrer un but.

N comme Névrose : Expression d’un conflit entre un désir, celui de tuer le match et les défenses liés à la conscience morale, aux interdits parentaux (ne pas faire n’importe quoi) : obsession ( « Les gars, quoi qu’il arrive, on passe par les ailes. » ), hystérie (roulade théâtrale) ou phobie ( « Encore le Barça en quarts, mais c’est pas possible ! » ).

O comme Œdipe : L’homme dont le pied enflé ne l’empêche pas de tuer son père (quitter son club de toujours) pour coucher avec sa mère (le transfert dans le club honni).

P comme Pied : Phallus de substitution, toujours raide et vaillant.

Q comme Quaresma : Caresse-moi ?

R comme Réparation (surface de) : Le pré carré. La maison. On est chez soi. La faute commise dans les 11m, c’est la faute œdipienne, dans la surface familiale. Carton rouge. Et penalty. Double peine : prends-ça maman, prends-ça papa.


S comme Surmoi : Celui qui juge, joue les censeurs : conscience morale des joueurs, auto-observation (séance vidéo de 16h), la formation d’idéaux ( « On peut aussi gagner en étant fair-play. » ), les notes de So Foot. Joueur type : l’arbitre.

T comme Thanatos : En opposition à Eros, Thanatos est la pulsion de mort, également à l’œuvre sur le terrain : le tacle assassin.

U comme Union : Le match, réactualisation de la scène primitive, originaire (Urszene), union sexuelle des parents, observée ou fantasmée. « Deux corps collectifs qui s'emmêlent et se pénètrent ; ils portent avec eux des narcissismes publics, plutôt mâles, qui se font l'amour rageusement ; le creux femelle étant le but ; plutôt passif. » (D. Sibony).

V comme Va-et-vient : Attaque-défense.

W comme Winnicott : Pédiatre et psychanalyste britannique. A théorisé « l’objet transitionnel » : peluche, couverture, mouchoir, ballon. L’objet, toujours à proximité, permet au petiot de supporter l’absence momentanée de la mère. Le joueur pro, ce gamin.

X comme X-Factor : Xavi. Paranormal.

Y comme Yoann : Le retour du refoulé, contenus psychiques inavouables ou inconciliables avec la réalité. Reviens Yoyo. On t’aime.

Z comme Zone (défense en zone) : À trois, à quatre, à cinq. Forcément érogène.

Par Jean-Baptiste Mauvais
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 8 il y a 5 heures Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6 Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 85 lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 41
À lire ensuite
Le baromètre des Bleus