1. // Football féminin

Frédérique Jossinet : « J'avais zappé la sensation des crampons »

Triple championne d'Europe, vice-championne olympique à Athènes 2004 et on en passe, l'ex-judokate Frédérique Jossinet a presque tout raflé sur un tatami. Mais depuis cette saison, c'est sur un terrain de foot qu'elle essaye de se faire un palmarès, de retour à sa passion première du ballon rond. L'occasion de voir que cette battante de 37 ans sait de quoi elle parle lorsqu'on lui parle football.

Modififié
Bonjour Frédérique, comment ça va depuis votre retraite ?
Très bien. Ce n'est pas encore l'heure de la retraite de la vie active, hein. Mais ma seconde vie me va très bien.

Alors, que devenez-vous depuis votre retraite sportive ?
J'ai été nommée entraineur national sur le Pôle France, à l'institut du judo. Je travaille avec des universitaires, des filles qui s'entrainent tous les jours à l'INSEP. Elles sont soit en équipe de France, soit à leurs portes. Ensuite, j'ai une autre casquette, sur la cohésion sociale et l'insertion par le sport, en lien avec plusieurs fédérations comme l'escrime, la boxe, le rugby, le football, etc. Je travaille en relation avec la Fondation du sport, Sport sans frontières... On a par exemple travaillé sur un projet comme Diambars (Ndlr : centre de formation et d'éducation au Sénégal, à l'initiative de Bernard Lama et Jimmy Adjovi-Boco).

Vous étiez une judokate modèle réduit mais au mental de guerrière. Vous avez tout gagné ou presque. Vous êtes aujourd'hui reconvertie en entraineur national... Vous êtes un peu la Didier Deschamps des tatamis, non ?
(Rires) C'est super flatteur de me dire ça. Je préfère ça plutôt que la Poulidor du judo en tout cas. D'ailleurs, j'ai rencontré Didier il y a un petit mois. Nous discutions avec Sandrine Roux (Ndlr : ancienne gardienne de l'équipe de France, aujourd'hui consultante TV) dans son bureau, au siège de la FFF. Je l'ai vu rentrer dans le couloir et je me suis dit : « Non, non... Ce n'est quand même pas lui ?  » Il est passé devant la porte ouverte sans s'arrêter, nous a aperçu puis a fait trois pas en arrière pour entrer. Il m'a tout de suite remis, il connait bien le judo. Ça fait un mois qu'on a échangé, mais je ne m'en remets pas, vraiment. J'ai croisé des grands joueurs comme Ronaldo. Mais Didier Deschamps, je trouve incroyable ce qu'il dégage avec son vécu, son aura... Donc la comparaison me plait bien (sourires).

Vous avez toujours eu le béguin pour le ballon rond. Grâce à votre grand-père, c'est ça ?
Tout à fait. Il était semi-pro pendant et après la guerre. Jusqu'à ce que je fasse du judo, je me suis toujours vu avec un ballon et lui. D'ailleurs, si à l'époque, le football féminin avait eu plus de reconnaissance, je serais peut-être partie dans cette voie. Bon, vu la carrière que j'ai pu accomplir en judo, je ne regrette pas, hein. Mais dès mes 5 ans, je jouais au football avec lui, on partait jouer ensemble. A Noël, j'avais toujours droit à un ballon en cadeau. Je me rappelle bien d'un qui avait été dédicacé par Jean Tigana d'ailleurs.

Plus généralement, quel est votre rapport au football ?
J'avais mis la pratique un peu entre parenthèse sur la fin de ma carrière. Le foot n'a pas bonne image au judo, car cela cause beaucoup de blessés quand les judokas s'y essayent. Suivant les garçons et filles qui s'y mettent, ça peut faire quelques genoux ou chevilles. Mais au début, je me rappelle qu'on jouait parfois à l'échauffement ou les vendredis – j'insistais beaucoup d'ailleurs - et on courait comme des dingues pendant deux heures. Bien entendu, on était tous sur le ballon, façon rugby-foot. Sinon, j'ai toujours suivi l'actu du football, regardé des matchs, même si j'allais rarement au stade. J'ai été longtemps fan de Bastia, je les suivais de près car mon autre grand-père, qui habitait Saint-Florent, était un inconditionnel du Sporting, présent au stade en 1992 pour le drame de Furiani. C'est le seul club que j'ai suivi assidument pendant un temps.

Et aujourd'hui, maintenant que vous êtes quelque peu sortie de vos obligations de judokate, vous suivez une équipe ?
En ce moment, je suis à fond PSG. J'étais au match de coupe contre l'OM le 27 février d'ailleurs. Je connais bien Sylvain Armand. J'avais aussi de bons contacts avec Jérôme Rothen lorsqu'il était encore là aussi. Donc oui, je suis de près Paris. C'est quand même top de voir ce qui se passe ici. Déjà Ibra, pourquoi pas. Mais alors David Beckham qui débarque, c'est une chance énorme. Ça peut faire briller le club sur le terrain et en dehors. Quand on sait tout le business que les clubs doivent générer pour exister, c'est un vrai plus sur ce plan aussi.

« Le France-Allemagne de Séville que je me souviens bien avoir vu avec mon grand-père »

C'est typiquement le type de joueur qui vous régale devant votre télé ?
Oui. Peut-être un peu moins maintenant avec les années. Mais comme il joue... Pour son premier match contre l'OM, il rentre et sort directement une passe de ouf. Il a un œil magnifique et lit le jeu, sans parler de ses pieds, assez extraordinaires. C'est un pur joueur. Celui que je préfère, c'est Messi car il marche vraiment sur l'eau. Mais je préfère ceux qui ont l'œil. C'est comme Mathieu Valbuena. Je n'aime pas la personne, mais alors comme joueur...

Et le plus beau souvenir d'un match que vous ayez en mémoire, ça serait ?
C'est vite vu : France-Brésil '98. J'étais en Corse à ce moment-là, chez mon grand-père justement, et c'est la première fois que j'ai vu le peuple corse se sentir autant français (rires). Et puis c'était vraiment beau cette atmosphère. Il y aussi le France-Allemagne de Séville que je me souviens bien avoir vu avec mon grand-père. Ce sont les deux plus grands souvenirs que je garde.

Depuis septembre, vous avez rechaussé les crampons avec les féminines du VGA Saint-Maur, plus que jamais en course pour la montée en D2 et encore en lice en Coupe de France. Comment cela s'est fait ?
En fait, cet été, après l'arrêt de ma carrière, j'ai été sollicité pour commenter les J.O. de Londres. J'ai ensuite pris un mois et demi de vacances. Et une fois rentrée, en octobre, je me suis dit qu'il fallait se bouger. Je ne me sentais pas de refaire un sport de contact ou un art martial. Je voulais être à l'extérieur, immergée dans un sport collectif. A partir de là, je savais que j'irais vers le football, ça s'est fait naturellement. Quant au choix du VGA Saint-Maur, j'en ai parlé autour de moi. Sandrine Roux et Marinette Pichon m'ont dit que ça serait le top pour moi. Je suis donc venue d'abord voir un ou deux entrainements, près du terrain. J'ai vu un groupe sympa, bien fourni en nombre, avec des filles de tous âges. Au bout de la troisième fois, j'ai pris mes crampons et c'était parti.

Il a d'abord fallu une petite remise à niveau après autant d'années loin des terrains, non ?
Pas une petite, une grande ! Ce qui m'a le plus traumatisée, c'est le type d'effort. Les appuis, ça allait. La « caisse » , je l'avais. Mais le truc que j'avais zappé, c'était la sensation des crampons. Je passe tout mon temps pieds nus, je faisais un sport pieds nus. Donc tenir dans des chaussures à crampons, sur un terrain instable, j'ai eu du mal au début. Mon corps aussi d'ailleurs, puisque je me suis fait plein de petites blessures, étant donné que ça ne répondait pas comme je le voulais. Après, le reste... Ça allait pour le toucher de balle. Bon il a fallu s'engager et apprendre à attaquer le ballon en permanence, chose que je ne faisais pas plus jeune, on jouait cool. Ensuite, j'ai fait mes premiers matches avec l'équipe réserve, avant de rentrer avec le groupe DH pour quelques matches de Coupe de France.

Bon, j'imagine qu'un tel contexte, ce n'est pas l'équivalent d'une finale au tournoi de Paris sur le plan émotionnel, mais ça doit être particulier un tel changement, non ?
C'est clair. Mais pour moi, ce n'est que du plaisir, je n'ai aucune pression et je veux juste m'éclater en passant un bon moment. Sans faire n'importe quoi, bien au contraire. Le plaisir, c'est aussi la gagne. A partir de là, quand le job est fait, je m'éclate.

« Je trouve ça dingue de parler aux arbitres. C'est tellement inhabituel au judo »

Vous avez déclaré récemment avoir eu envie de revenir au foot pour jouer en équipe, sans vous prendre la tête et avoir moins de contacts qu'en judo. La réalité est-elle conforme à vos attentes ?
Oui et j'étais d'ailleurs assez étonné du peu de contacts qu'il y a chez les filles. On me siffle souvent d'ailleurs, pour pas grand-chose en plus. Je me souviens d'un match où j'étais au duel et où l'arbitre, très sympa, me lance : « Sans les bras !  » Alors je lui dis que je ne mets pas les mains. Et il me reproche encore le contact. Alors je lui ai dit que je n'y pouvais rien si j'avais des seins et il s'est mis à rire. Ce contact avec les arbitres, c'est un côté qui me fait sourire. Même si je trouve ça dingue de parler aux arbitres. C'est tellement inhabituel au judo. Tu as une décision de prise, mais tu n'as pas le droit de contester. Et à aucun moment, ça ne me serait venu à l'esprit d'ailleurs.

Quels sont les autres apports du judo dans ta reconversion footballistique ?
Sur le physique ou les appuis, c'est indéniable. Le dépassement de soi aussi. A partir du moment où je suis sur le terrain, je ne m'arrête jamais. C'est un état d'esprit. Enfin, je dirai le caractère respectueux des adversaires, des arbitres, etc.

Alors dans quel registre évoluez-vous sur un terrain ?
J'évolue sur le côté droit, au milieu de terrain. Ça m'est arrivé d'être à gauche parfois, mais sinon, c'est ça, milieu droit. Parce que je cours assez vite, parce que j'ai une bonne caisse. Sur mes centres, je suis plutôt précise. J'ai une vision du jeu intéressante selon mes coachs. Après, je dois encore apprendre pour être capable de donner en une touche ou pour mieux combiner. J'ai tendance à souvent aller vers l'avant et à ne pas mettre le pied sur le ballon, pour me retourner, repartir derrière, etc.

Le VGA Saint-Maur est un club qui compte dans le foot féminin, au vu de son histoire et de son palmarès. Remonter cette année en D2, ça équivaudrait à une belle victoire par ippon, non ?
Ah ouais, carrément, c'est d'ailleurs l'objectif premier, même si l'équipe réalise un très beau parcours en coupe. C'est objectif D2. D'ailleurs, comme les entraineurs le disent, si le VGA devait aller en finale de Coupe de France mais échouait à monter, ça serait du gâchis. Chose que je partage d'ailleurs. Il y a l'équipe pour aller en D2, de l'envie, des filles de qualité, un vrai groupe, l'investissement de tous.

Qui dit D2 dit forcément un rapproché vers le professionnalisme. Que vous inspirent les modèles lyonnais ou parisien, qui mettent beaucoup de moyens dans un sport encore peu reconnu ?
C'est vraiment bien. Même s'il y a encore peu de reconnaissance, il faut bien commencer à un moment. Ces formations peuvent s'appuyer sur des finances et un savoir-faire en marketing et en business pour avancer, tant mieux. Il faudrait même de plus en plus de clubs pros de L1 masculine qui s'y mettent pour tirer vers le haut la discipline. Car même si la D2 est professionnelle, on a encore beaucoup de marge, nous n'en sommes qu'aux prémices du foot féminin. Il y a un gros développement opéré par la FFF. Son président a aussi une vision géniale et veut inciter les clubs pros à développer une équipe de filles. Pour moi, il devrait même y avoir une obligation pour que ça avance, un peu comme celle de posséder son centre de formation. Il n'y a que comme ça qu'on avancera.

Propos recueillis par Arnaud Clement
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Une judoka interviewée par un tennisman pour parler de foot...la magie So Foot!
je savais pas que la d2 était professionnelle ....

héhé tu m'étonnes l'arbitre qui reste attentif a ses bras?!
il y a 9 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 6 heures Un match arrêté par des jets d'oeufs 11 il y a 11 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16 Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 29
Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 22 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6