1. //
  2. // Littérature

Frédéric Roux : « La boxe est une tragédie plus évidente que le football »

La boxe et le football sont ordinairement présentés comme les archétypes du sport populaire, du moins en France. Pourtant ces deux disciplines possèdent des univers et des mythologies très différentes, qui renvoient à des modes de production du spectacle sportif apparemment très éloignées. Frédéric Roux est sûrement l’un des auteurs français à avoir su le mieux immerger ses lecteurs dans ce monde de rencontres arrangées et de légendes par KO, notamment avec son magistral Alias Ali (Fayard) consacré à Cassius Clay. Son dernier ouvrage traite d’un combat historique entre Marvin Marvelous Hagler et Ray « Sugar » Leonard en 1987, dont le dénouement fait encore aujourd’hui couler autant d’encre que le but anglais en 1966. Il nous raconte tout ce qui sépare le ring du stade, et surtout l’art du sport…

Modififié
Comment expliquez-vous que la boxe ait inspiré ou inspire encore davantage les écrivains que le football ? Sans parler du cinéma ?
Il doit exister quantité de raisons à ce que vous avancez, dont beaucoup que j’ignore. La première qui me vient à l’esprit est très pragmatique : le football n’est pas un sport très populaire outre-Atlantique, alors que l’essentiel de la littérature sportive est anglo-saxonne, bien qu’il semble que, depuis quelque temps, ça s’améliore par chez nous, que la littérature sportive en France ne veuille plus forcément dire biographies ineptes de sportifs fades et resucées décaféinées d’Antoine Blondin. Au cinéma, en revanche, elles ne peuvent pas s’améliorer puisque, de nos jours, le cinéma est presque exclusivement produit à Hollywood.
D’une manière plus « technique » , le foot étant un sport collectif, son intérêt pour un lecteur ou un spectateur se disperse plus vite, les caractères sont moins marqués, les oppositions moins claires… On regarde quoi ? On suit qui ? La boxe a le net avantage d’être un sport individuel, il est plus facile pour un lecteur ou un spectateur de se concentrer sur un ou, à la rigueur, deux personnages, nécessairement les héros (Rocky, Jake LaMotta), plutôt que sur vingt-deux gus, sans compter les dirigeants, les arbitres et les coupeurs de citron. Mais la raison essentielle, je crois, tient sans doute à ce que la boxe n'est pas vraiment un sport… La mort n’y est pas perpétuellement jouée à grands coups de pied dans un ballon, elle est l’enjeu central de l’affaire jusqu’à devenir, parfois, hélas ! bien réelle. Ce qui fait, vous me l’avouerez, une sacrée différence ! C’est une tragédie plus évidente, plus immédiate.
Cela sans compter qu’il n’y a pas besoin d’être un spécialiste très futé pour en comprendre les règles, elles sont d’une redoutable simplicité : deux types enfermés, un arbitre pour rappeler la loi, le dernier qui reste debout a gagné… C’est tout ! Le foot, en revanche, c’est aussi compliqué à comprendre pour les Yankees que le cricket pour un Napolitain, le base-ball pour un Uruguayen ou le rugby à XIII pour un Ousbek.

Boxe et foot sont considérés comme deux grands arts populaires, mais leurs « mythologies » semblent diamétralement opposées, peut-on parler d'une juste répartition des rôles dans l'imaginaire collectif ?
Il faut raison garder, ni la boxe ni le foot ne sont des « arts » , seraient-ils qualifiés de « populaires » . Ali n’est pas John Coltrane, Johan Cruyff n’est pas Rembrandt et il s’en faut de beaucoup ! À mes yeux, le discours qui veut faire du sport un « art » , c’est de la bouillie pour les chats, du genre qui rajoute, volontairement ou pas, de la confusion là où l’intelligence manque.
Le sport, c’est, à la rigueur, de la « culture » ou, plus précisément, de la « sub-culture » , au même titre que la cuisine ou la couture. Il ne faut pas confondre la purée Robuchon et un sonnet de Shakespeare, Lagerfeld, c’est pas Velasquez, un petit pont réussi n’est pas l’équivalent d’un aphorisme de Lichtenberg. Comprenez-moi bien, je suis tout à fait d’accord avec Bertold Brecht lorsqu’il réclamait du « bon football » plutôt que du « mauvais théâtre » , mais je ne confonds pas pour autant Kopa et Racine, Bernard Tapie et Laurent de Médicis, et je ne recommande à personne de le faire !
La distinction qui me semble la plus compréhensible par tout un chacun, c’est la différence entre le statut des sportifs et celui des artistes : les artistes sont plus ou moins libres, il faut qu’ils le soient, même à l’intérieur de règles quelquefois très contraignantes, les sportifs, jamais. Ce sont des esclaves. A priori, cela peut sembler surprenant aujourd’hui où les adolescents rêvent d’être Thierry Henry plutôt que Che Guevara, mais il y a une chose que l’on oublie, c’est que dans la Rome antique, les esclaves pouvaient être riches, la seule chose qui leur était interdite, c’était d’être libres. Et il n’y a pas moins libres que les sportifs, ils ne peuvent même pas choisir la marque de leurs godasses ni dire le contraire de ce que leurs propriétaires leur demandent de déclarer !
En ce qui concerne « l’imaginaire collectif » , je ne me prononcerai pas, je ne sais même pas si l’imaginaire collectif existe ! Je crois, surtout, qu’il y en a plusieurs ou, plutôt, que l’on ne peut pas fixer aussi aisément que vous semblez le faire des limites à l’imaginaire. En tous les cas, j’ignore si les « mythologies » doivent y être bien rangées, le peu que je constate, c’est qu’elles le sont bien mal. Je ne vois pas non plus en quoi les « mythologies » – avec des douzaines de guillemets – véhiculées par le foot et la boxe sont opposées, elles se confondent avec l’idéologie sportive qui est, vous en conviendrez, assez pratique pour maintenir un ordre… quel qu’il soit d’ailleurs.
C’est une religion sans Dieu, le leurre le plus couramment usité aujourd’hui pour que rien ne change et que le peuple rêve à un paradis peuplé de 4X4, de blondes en plastique, d’écrans plasma d’un hectare et de piscines à débordement en marbre de contrebande. On se prend quelquefois à regretter Abel et Caïn.

Question « raciale » , corruption, paris truqués, mégalomanie, médias... Le foot constitue-t-il en quelque sort aujourd'hui ce que fut la boxe dans les années 70-80 ?
Si je ne pense pas que l’on puisse comparer le foot et la boxe ou, plutôt, que l’on puisse décalquer exactement leur sens et leurs valeurs, les questions ou les problèmes que vous évoquez (les « races » , l’argent, la médiatisation des unes et de l’autre) étant universels, tout au moins mondialisés, et comme ils sont de tous les temps, j’en déduirais, pour ma part, qu’ils n’appartiennent pas davantage au foot qu’à la boxe et pas plus au polo-vélo qu’à la politique.

Dans votre roman, vous racontez le combat entre Marvin Marvelous Hagler et Ray « Sugar » Leonard, et surtout la décision controversée du jury en faveur de Sugar. Est-ce que, dans la boxe comme dans le foot (on songe à Séville 82), ce genre de tragédie laisse finalement une trace plus importante que les grands KO incontestés ?
Que je sache, la France a perdu à Séville et la décision n’est pas contestable. On peut regretter le résultat, refaire le match au comptoir : « Et si… Et si… Et si Battiston ne sort pas, on met Paris en bouteille ! » Mais la réalité, c’est la victoire de l’Allemagne. Pour laisser une trace, que ce soit dans son temps ou dans l’imaginaire, un événement sportif n’a pas à être juste ou injuste, la décision n’a pas à être méritée ou pas, il faut qu’il raconte une histoire que l’on a envie d’écouter parce qu’elle nous fait rire ou bien pleurer, il faut qu’il résonne avec la grande histoire.
Les plus grands combats ne sont pas, sportivement parlant, les plus beaux et des matchs minables peuvent porter un enjeu grandiose. J’ajouterai que les K.-O. incontestés (la deuxième rencontre Ali/Liston en est le parfait exemple) sont parfois plus contestables que des combats clairement et nettement jugés aux points, beaucoup plus, en tous les cas, que la victoire de l’Allemagne à Séville qui, pour sa part, ne souffre aucune contestation.

L'atmosphère des matchs de boxe que vous décrivez à Las Vegas, et on peut aussi songer plus près de nous en France au match Accariès-Ferrara, semble presque plus intense et électrique qu'un Clásico Real-Barcelone, faut-il en déduire que la vraie violence dans la boxe ne se manifeste pas forcément entre les cordes ?
Si « vraie » violence il y a, elle n’advient ni sur un ring ni dans un stade, elle est dans le vrai monde. Le Rwanda, alors que l’on peut chiffrer le résultat de la rencontre, n’était pas pour autant un match Hutus/Tutsis mal arbitré par l’armée française, ce n’était pas du sport, et le sport, malgré l’abus de métaphores guerrières utilisées par les journalistes sportifs, n’est pas la guerre. Alors, bien sûr, le lendemain du jour où Jack Johnson est devenu champion du monde poids-lourd, on a relevé quelques cadavres aux quatre coins des États-Unis, mais souvenons-nous du Heysel où l’on en ramassé davantage. C’était télévisé, le match a eu lieu et tout le monde l’a regardé pour connaître le résultat, alors que le résultat c’était : Inhumanité, 3 - Humanité, 0 ! La vraie violence, c’est celle-là et ses manifestations « invisibles » : la complaisance, l’attraction morbide à son égard doublées de l’aveuglement à ne pas la placer là où il faut le faire.

En lisant Night train de Nick Toshes, on a vraiment le sentiment que davantage tordu est le destin, plus belle sera la légende. Qui parmi les footeux pourrait prétendre à s'élever dans ce cas parmi les anges déchus du ring ? Maradona ?
Maradona, bien sûr, parce qu’il raconte son temps comme Tyson ou DeLaHoya peuvent le faire… Mais sans être un spécialiste, j’ai l’impression que, côté spectaculaire pur, Georges Best ou Garrincha n’ont rien à envier à n’importe quel boxeur sans intérêt. Je n’ai aucunement l’intention d’écrire sur un joueur ou sur un match de foot, ce qui ne veut pas dire que je ne pourrais pas le faire, juste que je n’en ai pas envie ou que l’on ne me l’a pas proposé. De toutes les manières, l’art n’a rien à voir avec le « sujet » , le sujet de l’art, c’est l’art, on peut faire de l’art avec tout et n’importe quoi, il suffit de le faire artistiquement, c’est plus dur à réussir qu’une aile de pigeon.

À lire : Frédéric Roux - La classe et les vertus (Fayard)

Propos recueillis par Nicolas Kssis Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

gôneforlife Niveau : District
Comme beaucoup "d'artiste", le mec se prend trop au sérieux, il s'écoute parler, dit tout et son contraire et finit par m'endormir... c'est dommage un sujet qui traite de foot et de boxe m'intéressait...
Jtrouve qui fait trop l'ancien la.. Un zizou, ronaldo, ronaldinho, cruyff, cr7, messi, maradona... Sa vaut un Ali ou un tyson.
le mec cache son manque de génie derrière des figures de style un peu clinquantes genre Thierry Henry / Che Guevara...il méprise un peu le journaliste quand il répond à la question sur l'aura mythologique. Un peu trop sérieux le ieuv
GenzoLloris Niveau : DHR
Faites lui voir 12 Years As A Slave. L'esclavage, c'est le travail contraint et non rémunéré (sauf à coup de fouet), c'est aussi simple que ça! Et bonne chance pour déclarer à un boxeur afro américain que c'est un esclave sans terminer la gueule par terre en sang.
Pareil que les autres, je suis le psg depuis plus de 20 ans, j ai fait de la boxe et donc le sujet s adressait à des types comme moi.
Au final, pourtant, je ne partage aucun des points de vue développés et me demande même si ce gugus développe une idée justement.
@genzo
je pense qu'il fait référence aux esclaves de la Rome antique et non pas à ceux des champs de coton. Et je trouve que pour le coup il a raison. Aujourd’hui un sportif ça enfile son short et ça ferme sa gueule tout en prenant le max de blé (vous l'avez celle là?).

Pour le reste de l'interview je suis en contradiction avec lui notamment sur sa volonté d'ériger l'art en une matière validée par l'élite. Cette élite nous dit ce qui est de l'art et ce qui ne l'est pas.

Or je trouve cette vision totalement fausse car prendre l'art au sérieux revient à le dénaturer. C'est tout le combat d'un Magritte par exemple. L'art doit être le truc le plus absurde qui soit mais regardé d'un oeil attentif et sérieux. Et pour moi le sport,le foot, collent parfaitement à cette vision. Pourquoi vouloir opposer un sportif à un"artiste" et ne pas simplement reconnaître que tous les deux peuvent atteindre un niveau d'excellence dans leur domaine et transcender la vision qu'on a de leurs disciplines.

Voir Ali allonger Liston pendant le championnat du monde et aller chambrer le public c'est absurde et c'est beau à la fois, voir Bolt décélérer en finale des JO mais battre quand même le record du monde c'est tellement inhumain qu'on doit se pincer pour y croire. On en vient à se demander si on ne rêve pas et si ce qu'on vient de voir est bien réel. Et c'est là le propre de l'art, c'est de faire rêver.
" le sujet de l’art, c’est l’art, on peut faire de l’art avec tout et n’importe quoi, il suffit de le faire artistiquement"

Donc le sport peut être un art.
Message posté par ozymandias
Pourquoi vouloir opposer un sportif à un"artiste" et ne pas simplement reconnaître que tous les deux peuvent atteindre un niveau d'excellence dans leur domaine et transcender la vision qu'on a de leurs disciplines.


C'est parfaitement dit merci.
"À mes yeux, le discours qui veut faire du sport un « art », c’est de la bouillie pour les chats, du genre qui rajoute, volontairement ou pas, de la confusion là où l’intelligence manque. "

Haha royal !

@ Ozy

Pourquoi l'art devrait systématiquement être absurde ? Tu mets à la poubelle tous les artistes qui ont produit des œuvres avant l'art contemporain (qui n'est lui même pas toujours absurde) ? "La Liberté guidant le peuple" de Delacroix, ce n'est pas vraiment de l'abstrait ni de l'absurde. C'est un exemple, en voilà cent... Attention à ne pas ranger trop vite les choses dans des cases sous prétexte qu'on a une référence pour appuyer une idée.
Ensuite il ne dit pas que le sport ne peux pas atteindre un niveau d'excellence, il dit juste que tout mélanger c'est facile, fumeux...
Mon avis est que le foot est un sport, un jeu, un spectacle, et que ça va bien. Il a sa excellence, son esthétique, ses enjeux... Mais ce n'est pas de l'art, le footballer n'est pas un artiste, sa conduite de balle n'est pas le fruit d'une démarche artistique, c'est le résultat d'un exercice physique.
Amicalement.
De mon côté je suis bien d'accord avec Roux, un peu moins sur l'aspect "tragique" car je pense que sa vision de la boxe ne correspond plus au monde de la boxe actuel.

Mais par contre, sur la distinction art et sport, je suis complètement d'accord. Le sport, le foot, n'est pas de l'art, quelque soit le niveau d'excellence, de maîtrise, de perfection atteints. Le foot reste du foot, l'art reste l'art, le but du foot n'est pas celui de l'art à partir de là la conclusion est évidente. Ce n'est pas le fait de créer du rêve qui te fait entrer dans le monde de l'art sinon n'importe quoi peut être art, mais c'est la démarche et la finalité qui le fait.

Et j'interprète sa dernière phrase " De toutes les manières, l’art n’a rien à voir avec le « sujet », le sujet de l’art, c’est l’art, on peut faire de l’art avec tout et n’importe quoi, il suffit de le faire artistiquement, c’est plus dur à réussir qu’une aile de pigeon", au contraire, comme une affirmation que le foot ne peut pas être de l'art parce que c'est du foot mais que si les matériaux de l'art peuvent être variés le sujet reste l'art.
@artakos

quand je parle d'absurde, j'essaie de dire qu'il faut arrêter de voir l'art par un prisme pseudo intellectuel dont la compréhension ne serait accessible qu'à quelques "élus". C'est cette vision qui vide les musées et Roux me semble emprunter cette voix.

En parlant d'oeuvres plus sérieuses qu'elles soient littéraires ou graphiques, elles n'en demeurent pas moins absurdes pour moi, car elles ne sont que le fruit de la représentation de notre imagination. Il n'y a rien de moins vrai pour moi que l'imagination. Prenons un peintre, il tire son génie d'un dessin, qu'il a conceptualisé, reproduit dans son for intérieur et recraché sur une toile. C'est une performance que toi et moi on est capable de faire, on a tous tenu un pinceau en maternelle. Mais le fait est que nous n'arriverons jamais à donner la même émotion qu'un Picasso à nos dessins.

Et personnellement je trouve qu'il y'a quelque chose d'artistique dans une belle conduite de balle. Et ce n'est pas pour faire le lèche boule et c'est purement subjectif mais je trouve la conduite de balle de Pastore délicieuse (après sur son niveau footballistique il y'a matière à débat)
Franck Nausée Niveau : DHR
Ca parle d'Antoine Blondin sur So Foot ?! Ah, c'est pour lui chier dessus. Bien sûr.
il y a 9 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 7 heures Un match arrêté par des jets d'œufs 11 il y a 11 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16 Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 29
Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 22 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6