Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Fred, soixante millions et des questions

Acheté un peu moins de 60 millions d’euros par Manchester United, Fred quitte enfin le Shakhtar Donetsk pour tenter l’aventure anglaise. Avec des interrogations entourant cette arrivée. Car son prix peut paraître cher, très cher.

Modififié
La confusion a forcément été faite. Que ce soit quand le transfert a été officialisé ou lorsque Tite a dévoilé sa liste des 23 Brésiliens pour la Coupe du monde en Russie. Pas suiveurs de la Seleção pour un sou, certains se sont donc questionnés. Comment ça, Fred fait toujours partie de la sélection ? Comment ça, Fred a signé en faveur de Manchester United ? L’erreur est facile, et les réponses tout autant : non, il ne s’agit pas de l’ancien attaquant de l’Olympique lyonnais de 34 ans présent au Mondial 2014 qui court toujours à Cruzeiro, mais de son homonyme né dix piges plus tard qui a fait le bonheur du Chakhtar Donetsk pendant les cinq dernières saisons.


Si le milieu de terrain fait davantage l’actualité que le buteur, c’est tout simplement parce qu’il vient d’être vendu environ soixante millions d’euros à des Red Devils ayant perdu Michael Carrick (retraite) et Marouane Fellaini (fin de contrat). Soit une somme bien plus élevée que celle dépensée il y a un an pour Nemanja Matić, 29 bougies, acheté 45 millions alors qu’il provenait d’un club concurrent – Chelsea – et qu’il était parfaitement rompu aux joutes anglaises.


Un coût largement supérieur, aussi, à celui de Fabinho, qui vient de s’engager à Liverpool à 24 piges en échange de 45 millions après avoir montré de bien belles choses en France pendant cinq années. Inutile de comparer les prix ? D’accord. Mais voir un joueur débarquer pour autant d’argent sans avoir jamais prouvé dans le top 5 peut légitimement interroger.

Battle entre PSG, City et United


Alors, comment l’expliquer, au-delà du niveau économique fou régissant l’univers du football dont le Chakhtar parvient à profiter aisément en se remplissant les poches grâce à ses talents brésiliens (Willian, Douglas Costa, Fernandinho...) ? D’abord, il faut savoir que Fred a fait l’objet d’une bataille concurrentielle – dont MU est sorti gagnant – assez énorme. Le rival Manchester City, qui s’est finalement recentré sur Jorginho, a en effet très longtemps représenté la destination favorite de l’international (sept sélections). Le Paris Saint-Germain, lui, serait passé à l’attaque il y a quelques semaines avec une enveloppe contenant un chèque de quarante millions d’euros. De quoi faire monter les enchères du côté ukrainien.

Trente millions dans chaque patte


Mais si le bonhomme a autant attiré les convoitises, c’est parce qu’il s’agit d’un élément qualitatif au potentiel énorme. Déjà auteur d’une quarantaine de rencontres européennes sous le maillot de Donetsk (trente en C1, neuf en C3) avec lequel il a atteint les huitièmes de finale de Ligue des champions à deux reprises, Fred a remporté six trophées (trois championnats, trois coupes) et reste sur une saison très convaincante (37 matchs toutes compétitions confondues pour quatre buts et sept passes décisives).


Sorte de numéro six d’1,70 m ultra complet pour son poste, Frederico Rodrigues de Paula Santos, de son nom complet, est capable de multiplier les missions dans l’entrejeu. Récupérer, perforer les lignes, dribbler, éliminer en puissance, délivrer des caviars... À l’aise des deux pieds, le Sud-Américain est aussi indispensable à ses coéquipiers d’attaque qu’à ses partenaires situés derrière lui. Et sa frappe de mule peut également lui donner un aspect spectaculaire et esthétique très apprécié par les fans. En témoigne ce pion inscrit il y a quelques mois.



Seule tache sur son curriculum vitae : ses deux périodes de suspension qui ont duré de longs mois entre le 4 février 2016 et fin juillet 2017. Appelé par son pays pour suppléer Luiz Gustavo lors de la Copa América 2015, le jeune homme est contrôlé positif à l'hydrochlorothiazide diurétique, substance interdite par la FIFA utilisée pour perdre du poids et, surtout, pour cacher la prise d’autres produits illicites lors des tests. Voilà sûrement pourquoi Fred n’a pas quitté sa terre adoptive avant ce début de juin 2018.


Désormais, lui-même l’assure : il est fin prêt pour le top niveau. « Ça fait cinq ans que je suis ici. J’ai été très clair avec le club en disant que je suis heureux, mais que j’ai envie de faire un bond dans ma carrière, déclarait-il ainsi à SporTV peu avant sa signature pour United. Je crois que je dois changer, je rêve de jouer dans les clubs majeurs d’Europe. Je pense que c’est le moment pour moi, je le dis clairement. » Avec l’espoir de faire mieux que son homonyme, triple champion de France et double quart-de-finaliste de LDC avec Lyon.

Vidéo


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:53 La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 93
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:43 La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 Hier à 12:34 River Plate devrait quitter El Monumental 14 Hier à 11:41 Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 15 lundi 13 août Rooney, héros de la 95e minute 18 lundi 13 août Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 27
À lire ensuite
Mediapro perd le signal