Stars d'Amérique du Sud

Par Thomas Goubin

Fred enquille, Trezeguet veut son clasico

Ils ont brillé en Europe et ont fini par revenir en Amérique du Sud. Ils s'appellent Ronaldinho, Trezeguet, Fabiano ou Seedorf. Voici notre compte-rendu hebdomadaire consacré à ces vedettes américaines.

Note
3 votes
3 votes pour une note moyenne de 4.67/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Fred enquille, Trezeguet veut son clasico
Fred enquille, Trezeguet veut son clasico
Rien n'arrête le Brasileiro, et surtout pas les matchs amicaux de la Seleção, qui mobilisent pourtant plus d'une force vive du championnat (Damião, Paulinho, Lucas, Thiago Neves, Neymar…). Diminué ce week-end par les absences de Deco (suspendu) et Thiago Neves, le Fluminense a souffert face au Ponte Preta de Cicinho. Le club carioca a pu compter sur Fred, son goleador, toujours ignoré par Mano Menezes, même s'il pourrait l'appeler pour affronter la Colombie à la mi-novembre. À la superbe ouverture du score dès la première minute de Luan (voir vidéo), le meilleur sosie de Francis Perrin a répondu par un pénalty frappé au centre, ras du sol, avec un maximum de sang froid. Dans un match où il ne fallait pas arriver en retard, ni repartir trop tôt pour éviter les embouteillages, Fluminense a arraché la victoire lors de la dernière minute des arrêts de jeu. La voie du titre semble plus que jamais dégagée pour les hommes d'Abel Braga. Neufs longueurs les séparent de l'Atlético Mineiro de Ronaldinho, son trop intermittent dauphin.


Jeudi dernier, l'équipe du Ballon d'or 2005 a sans doute dit adieu à ses derniers espoirs de titre, en se faisant écraser par l'Internacional (3-0). Les Colorados, entraînés par l'ex-Marseillais Fernandão, étaient pourtant privés de Forlán et Damião, mobilisés par leurs sélections respectives. Dimanche, l'Atlético Mineiro a encore souffert, mais s'en est finalement sorti face au médiocre Sport Recife (2-1). Ronaldinho a contribué au but égalisateur d'une superbe passe décisive. À huit journées du terme du championnat, la bonne opération de la journée a été réalisée par le São Paulo FC, qui prend la quatrième place, jusqu'alors possession du Vasco de Gama. Privé de Juninho (forfait) et de Dedé (sélection), le club présidé par ce génie de Roberto Dinamite s'est incliné sur le terrain de Santos (2-0). Le Vasco laisse ainsi filer, au moins momentanément, le dernier accessit pour la Copa Libertadores.

Face à Figueirense, le São Paulo FC s'est imposé en toute tranquillité (2-0). Le score a été ouvert par Luis Fabiano. Quinzième réalisation de la saison pour l'ex-Rennais, qui occupe la tête du classement des buteurs en compagnie de Fred. En plein regain (cinq succès et nul sur les six derniers matchs), le São Paulo FC peut commencer à avoir des vues sur la troisième place occupée par le Grêmio, cinq longueurs devant. Dimanche, le club gaucho a été tenu en échec par Botafogo (1-1). L'égalisation des Cariocas dans les arrêts de jeu a coïncidé avec la présence de Seedorf sur le terrain, entré à la 63e minute.

Trezeguet sur le départ ?

À l'inverse du Brasileiro, la Primera A a fait relâche ce week-end. David Trezeguet n'a donc pas eu l'occasion d'inscrire son deuxième but de la saison, mais le Franco-Argentin en a profité pour donner une interview, publiée ce 15 octobre, jour de son trente-cinquième anniversaire. À l'âge de la retraite officieux pour un footballeur, le roi David a assuré qu'il ne pensait pas encore à raccrocher les crampons. Il semble toutefois bien préparer sa sortie de River quand il déclare : « Le plus important pour moi était de monter en Primera A, et ensuite d'aider à ce que l'équipe repose sur des bases solides. » Le champion du monde 98 assure toutefois qu'il pourrait rester chez les Millonarios « si tout est réuni pour cela », tout en confiant avoir « les portes ouvertes » à Monaco. Dans deux semaines, Trezeguet pourrait manquer le clasico face à Boca. En pleine procédure de divorce, le Franco-Argentin est à nouveau contraint de voyager à Monaco et ignore s'il sera de retour à temps pour ce qui pourrait être son dernier grand rendez-vous sous le maillot de River, et son premier clasico en match officiel. « Je suis le premier à vouloir jouer, a-t-il assuré, mais cela ne dépend pas de moi. » M. le juge, un peu de clémence ...

Suivre Thomas Goubin sur Twitter Par Thomas Goubin

Parier sur les matchs de AS Monaco

 





Votre compte sur SOFOOT.com

6 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Doctor Dim le 16/10/2012 à 00:09
      Note : 3  /

    Y a que moi que ça énerve les célébrations de penalty avant même de l'avoir transformé ?

  • Message posté par Millonario le 16/10/2012 à 00:51
      

    ca me rend triste de voir Trezeguet ne pas profiter à fond de la remontée de River... En même temps pour avoir vécu en Argentine au moment ou il négociait sont retour aux sources, je le croisais constamment dans les boites... Divorce donc.

  • Message posté par Foky80 le 16/10/2012 à 01:42
      

    ca fait plaisir de voir un joueur retourner aux sources aprés une carriere bien remplie sous un drapeau qui etait pas le sien a l'évidence...
    Et lui a pas pris 40 kg...

  • Message posté par Foky80 le 16/10/2012 à 01:44
      

    par contre tout lr monde sait que fred c'est barré d'europpe pae que ca gonzesse sest tapé un lyonnais...

  • Message posté par louison le 16/10/2012 à 09:06
      Note : 3  /

    Du nom de Sylvain Wiltord, peut-être ?

  • Message posté par pedrolito19 le 16/10/2012 à 14:24
      

    Ça risque pas d’être Gourcuff ou Lisandro Lopez.. et je valide avec le club de la ville rose^^


6 réactions :
Poster un commentaire