Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 21 Résultats Classements Options

François Hollande, Balotelli et l'union bancaire

Modififié
Le football, c’est maintenant.

Dans les colonnes du dernier SoFoot, François Hollande est revenu sur certains matchs marquants de son quinquennat. L’ancien président a ainsi avoué avoir fait en sorte de manquer le moins de matchs possibles, s’aidant même parfois de «  suspensions de séances particulières » , lors des nombreuses réunions qu’il a dû présider lors de son quinquennat.

Plus surprenant encore, l’ancien premier secrétaire du PS se remémore également d’un Mario Balotelli salvateur, lors d’Italie-Allemagne, en demi-finale de l’Euro 2012 (1-2). « Angela Merkel était à côté de moi et regardait régulièrement l’évolution du score. En marquant pour la victoire, Balotelli a donné une énergie supplémentaire à Mario Monti (Premier ministre italien de l’époque, ndlr), qui n’y connaissait d’ailleurs rien au football. Il demandait même à ce que l’on règle l’union bancaire au plus vite, même s’il a fallu ajouter d’autres arguments » , concède François Hollande.


Super Mario, sauveur de l’euro. LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:27 Un club normand change de maillot pour soutenir les gilets jaunes 13
Hier à 15:01 Laporte : « Deschamps ne m’appelle pas pour des raisons personnelles » 100