Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Francfort-Leipzig (2-1)

Francfort double Leipzig et monte sur le podium

Modififié

Eintracht Francfort 2-1 RB Leipzig

Buts : Chandler (22e) et Boateng (26e) pour l'Eintracht // Augustin (13e) pour le RB

Des sifflets pendant 90 minutes, des vuvuzelas partout en tribunes, des balles de tennis qui pleuvent sur la pelouse, du PQ sur les buts et de la baston au milieu du terrain. C'était le match du lundi en Buli.

Avec le débat autour des matchs programmés le lundi soir en Allemagne et la volonté annoncée de certains supporters d'exprimer leur mécontentement, ce galop d'essai à Francfort promettait du spectacle et n'a pas déçu, sur le terrain comme en dehors. Car après un peu d'attente, les deux équipes ont livré un combat intense dans un grand match de haut de tableau, idéal malgré tout pour promouvoir la Bundesliga.

Après quinze minutes à se mettre sur la gueule, Augustin signe la première banderille du jour, à la suite d'un joli travail collectif et un service de Laimer dans la surface (13e). Mais Francfort a de la ressource et ne rend pas les armes de suite. Toujours plus présents dans les duels, les Aigles reviennent grâce à Chandler, qui surgit au second poteau sur corner pour ajuster Gulácsi (22e). À nouveau dans le coup, Francfort fond littéralement sur sa proie. En contre-attaque, quatre minutes après, Rebić trouve Boateng en retrait. Action d'école, et l'Eintracht prend un avantage qu'il n'est pas près de lâcher (26e). En deuxième mi-temps, la bataille continue, mais avec un léger avantage pour Leipzig dans le jeu. Trop peu, trop tard. Sous les vuvuzelas et les sifflets, les cartons jaunes pleuvent, et Francfort s'accroche à son résultat, solidement, en patron.

En nouveau locataire du podium de Buli, aussi.


Eintracht Francfort (3-4-3) : Hrádecký – Salcedo, Abraham, Falette – da Costa, Boateng (Fernandes 68e), Hasebe, Chandler – Wolf (Gaćinović 83e), Haller, Rebić (Jovic 80e). Entraîneur : Niko Kovač.


RB Leipzig (4-3-3) : Gulácsi – Laimer, Orbán, Upamecano, Klostermann – Keita (Forsberg 61e), Ilsanker, Demme (Poulsen 46e) – Sabitzer, Augustin, Lookman (Werner 76e). Entraîneur : Ralph Hasenhüttl.


  • Résultats et classement de Bundesliga
    Retrouvez toute l'actualité de la Bundesliga CT
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall
    À lire ensuite
    La Lazio couche le Hellas