Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Foot & food

France-Allemagne : trouver les filets ou pédaler dans la choucroute

L'Euro 2016 n'est pas qu'une occasion de regarder du football au kilomètre. Non, c'est aussi les réunions entre potes à la maison pour de longues soirées de ballon. Et pour tenir la longueur, il faut savoir correctement se sustenter. So Foot a recueilli les conseils du chef cuisinier lyonnais – et fan de l'Olympique lyonnais – Grégory Cuilleron pour des apéros foot et food.

Modififié
« Le football, c'est simple : vingt-deux mecs qui courent après un ballon, et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne. » Pour cette seconde demi-finale de l'Euro 2016, la France ne connaît que trop bien la prophétique maxime de Gary Lineker. D'autant plus que depuis plusieurs années, la Mannschaft a délaissé la cruauté et l'implacable pour pratiquer le meilleur football du monde grâce à des manieurs de ballon tels que Mesut Özil, Thomas Müller ou Toni Kroos. « Je ne suis pas sûr qu'on les ait battus souvent en phase finale. Mais je trouve que cette année, ils sont prenables » , prévient Grégory Cuilleron, chef cuisinier au restaurant Cinq Mains et présentateur sur France 5 de La Tournée des popotes.

Concours de patates entre le Portugal et la Pologne

« Ils sont moins forts qu'à la Coupe du monde 2014 : Schweinsteiger n'est pas à son niveau, ils n'ont jamais réussi à remplacer Lahm. Le problème, c'est l'attaque. Jusqu'aux milieux offensifs, ça va, mais ils n'ont pas de vrai 9. » De bon augure quand on sait que les Bleus risquent d'avancer en défense centrale avec le certes talentueux mais encore très vert Umtiti. Attention aux brûlures d'estomac.

Selon le cuisinier lyonnais, l'issue de la demi-finale dépendra principalement d'une chose : le rendement de la locomotive Bayern Munich au sein de la sélection allemande. « Comme en football avec le Bayern Munich, la Bavière est ce qui se fait de mieux en cuisine allemande » , assure-t-il. Müller, Kimmich, Neuer et Boateng sont prévenus, alors que cette sélection française, que l'on disait stressée et empruntée en début de compétition, a montré du liant et de délicieuses offensives avec sa sauce trois épices Payet-Griewmann-Giroud. Cuilleron enfonce : « L'Allemagne est au football ce que nous sommes à la gastronomie et inversement. Enfin non, il y a nettement moins d'écart entre notre football et celui des Allemands qu'entre notre gastronomie et celle des Allemands qui, contrairement à leur jeu, est d'une pauvreté rare. » S'il faut donc s'attendre à un match équilibré, gare à l'Allemagne qui fera pédaler la France dans la choucroute, car cette dernière s'incorpore autant dans un apéro plein de subtilité que dans le jeu léché de Joachim Löw.

Pour cela, « on va couper des tranches d'à peu près un centimètre d'épaisseur de filet mignon, de veau ou de porc selon les goûts, qu'on fait revenir deux, trois minutes sur chaque face pour qu'ils soient bien rosés à cœur » , expose le cuisinier lyonnais. « On déglace la poèle avec 20cl de vin blanc, une cuillère à soupe de crème fraîche épaisse et une cuillère à café de moutarde à l'ancienne. On porte à bouillon, on laisse réduire pour que ce soit bien lié. À côté, on va réchauffer de la choucroute avec du vin blanc et une feuille de laurier. Ensuite, on dispose nos tranches avec un peu de sel, un peu de sauce et un peu de choucroute par-dessus. Ça nous fait une sorte de bouchée franco-allemande plutôt sympa. » Même s'il est encore difficile de prédire lequel fera une bouchée de l'autre pour une place en finale de l'Euro 2016...



Bouchées façon Séville 82
(pour 4 personnes)


Ingrédients
  • 700g de filet mignon
  • 500g de choucroute
  • Une cuillère à soupe de crème fraîche épaisse
  • Une cuillère à café de moutarde à l'ancienne
  • Une feuille de laurier
  • 30cl de vin blanc
  • Du sel

    Recette
    Découper des tranches de filet mignon d'un centimètre d'épaisseur.
    Faire revenir à la poèle pendant deux à trois minutes de chaque côté.
    Sortir les filets mignons de la poèle et garder le jus.
    Déglacer avec 20cl de vin blanc, une cuillère à soupe de crème fraîche épaisse et une cuillère à café de moutarde à l'ancienne.
    Une fois porté à ébullition, réduire le feu.
    Dans une autre poèle, faire revenir la choucroute avec 10cl de vin blanc et la branche de laurier jusqu'à ce qu'elle brunisse légèrement.
    Disposer dans une assiette les filets mignons, saler.
    Ajouter la sauce et la choucroute par-dessus.

    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 7 heures GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
    il y a 4 heures Une nouvelle statue pour Iniesta 3 il y a 4 heures Un but égalisateur dans le temps additionnel fait polémique en Argentine 8 il y a 7 heures Infantino veut faire valoir ses projets de nouvelles compétitions 37 il y a 9 heures Éric Besson : « Pour 50 millions d'euros, on peut s'offrir un bon club de L1 » 71
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi