1. //
  2. // Gr. A
  3. // France-Albanie (2-0)

France-Albanie vu par la presse étrangère

Petit tour du monde des impressions de la prestation des Bleus contre la vaillante Albanie. De l'Italie à l'Argentine, en passant par l'Angleterre, le Brésil et la Suisse. Un sacré trajet.

Modififié
789 44

ESPAGNE


El Pais salue l'homme du match, Antoine Griezmann, qui évite « un couac monumental » aux Bleus, et sort les armes contre Deschamps : « Il s’est emmêlé les pinceaux avec sa composition d’équipe. Il a misé d’entrée sur Coman et Martial plutôt que sur Griezmann et Pogba. Le joueur du Bayern n’a presque rien fait en première mi-temps. Martial, joueur très surcoté, a quant à lui échoué dans toutes ses tentatives. La France n’a joué à rien, puis s’est montré plus autoritaire après la pause avant que Deschamps ne se trompe encore dans son coaching de fin de match. » Le quotidien madrilène AS met aussi l’accent sur le but salvateur d'un Griezmann revanchard : « Il permet de se racheter, bien qu’il n’avait pas à le faire. Partir à 13 ans pour un autre pays fait de n’importe qui un étranger ou qu’il aille. C’est pour cette raison que Griezmann avait besoin de ce "clic". » AS a surtout préféré se payer, comme à son habitude, le pauvre Olivier Giroud, qui repart habillé pour l'hiver : « Les coups de chaudron de Giroud ont longtemps été la seule solution des Français. (…) Giroud s’est désespéré et a fait se désespérer le stade. Le pire qu’il puisse arriver à un attaquant vendangeur, c’est de théâtraliser ses erreurs comme il le fait. (…) Cette France est celle de Griezmann et c’est ainsi qu’elle devrait être. Aujourd’hui et toujours. » Marca, ce quotidien qui avait voulu anticiper la retraite de Zidane en 2006, ne croit plus aux chances françaises dans ce tournoi après sa prestation contre l’Albanie : « Les hommes de Deschamps sont abonnés à la souffrance. (…) Bien qu’elle dispose de footballeurs déséquilibrants, le statut de favori de la France se réduit à peau de chagrin. Elle ne sait pas à quoi elle joue. (…) Les Bleus ont les pieds en huitièmes, mais ils semblent tremblants et peu sûrs. » Enfin, le quotidien sportif catalan El Mundo Deportivo n’est pas plus séduit que ses homologues de Madrid : « Le final heureux des Bleus peut lui faire croire qu’elle est meilleure que ce qu’elle n’est vraiment. »

ALLEMAGNE


En Allemagne, c'est bien évidemment la compo de Didier Deschamps qui est pointée du doigt. Bild qualifie d' « erreur » la mise au ban(c) de Paul Pogba, tandis que Die Welt va plus loin, en estimant qu'en laissant PP et AG sur le banc, « Deschamps a pris beaucoup de risques, il a mis en jeu une qualification certaine » . Le quotidien qui croit savoir que « depuis des semaines, la question n'est plus de savoir quel joueur sera la superstar de l'Euro, mais lequel des deux : Pogba ou Griezmann » . Force est de constater que sans Pogba ni Griezmann, le jeu des Bleus a été pauvre. La punchline du soir vient de la Frankfurter Allgemeine Zeitung, qui loue le public du Vélodrome autant qu'elle tacle l’équipe de France de la première période. « Si 134 décibels [atteints lors du coup d’envoi], c'est plus de bruit qu'un chasseur à réaction, la prestation de l'équipe tricolore lors des 45 premières minutes, elle, se rapprochait plutôt de celle d'avions en papier. » Une dédicace involontaire à celles et ceux qui dansent le M.I.A. Au final, seul le Spiegel arrive à prendre un peu de distance avec la rencontre, et considère que si la France a encore « un peu peur de son rôle de favori » dans cet Euro à domicile, « une équipe qui gagne à la 89e, puis à la 90e minute doit être prise au sérieux concernant le titre. Et Griezmann est d'ores et déjà une des stars de cet Euro. »

ITALIE


En Italie, du moins du côté de la Gazzetta dello sport, on a déjà la tête au match contre la Suède. Mais les Bleus, évidemment représentés par le Juventino Pogba, ont tout de même le droit à leur petit encadré au-dessus du pif d’Ibrahimović qui monopolise encore une fois toute l’attention. « Deschamps gagne encore à la fin » , peut-on lire. « Avec Pogba, la France va » , avant de confirmer dans l’article consacré : « La France fait chanter la Marseillaise à l’impressionnant Vélodrome seulement dans les derniers instants, quand le petit Prince Antoine Griezmann saisit l’opportunité sur un centre de Rami qui a surpris la défense de l’Albanie, jusque-là très attentive. » Dans les colonnes de La Repubblica, on salue surtout la grande résistance de l’Albanie tout au long du match : « Un souffle, celui du ballon envoyé dans le but par Griezmann et adieu, même si ce n’est pas très juste de le dire : parce que l’Albanie cette fois a perdu en gagnant, a résisté en jouant de manière limpide au football, elle a cédé dans l’ultime action, arrêtant ainsi de rêver. »

SUISSE

Par ailleurs, le quotidien suisse Neue Zürcher Zeitung y va lui aussi de son tacle glissé sur les Bleus, et estime que, malgré le final, « les Français n’ont pas émis de signaux clairs, et il vaut mieux être prudent en matière de pronostic » . Dans son élan, la NZZ met également une balayette à l’Euro, en considérant que cette compétition à 24 équipes fait de la phase de groupes « une prolongation de la phase de qualification. Au final, il est plus question d’impressions, de tests, de changements et de conseils que de la première place du groupe » .

ARGENTINE


De l’autre coté de l’Atlantique, le quotidien argentin Olé préfère se concentrer sur l’utilisation de la langue de Cervantes de Griezmann. Olé indique ainsi que Griezmann aurait utilisé une expression très argentine pour fêter son but : « Le buteur a fêté son but avec des insultes "la concha de tu madre, la concha de tu madre !" (la chatte à ta mère, ndlr) Contre qui ? Personne ne le sait. Mais qui t’as appris ça, Français ? »

BRÉSIL


Au Brésil, tout le monde se fout un peu du destin des Bleus, depuis la nouvelle élimination traumatique des Auriverdes en Copa América. Le quotidien Lance indique pourtant que la France a « martelé, fait le pressing, et testé deux systèmes tactiques avant de venir à bout de vaillants Albanais » .

ANGLETERRE


La performance médiocre des Bleus n'est pas passée inaperçue outre-Manche. « Un pessimiste dirait que Didier Deschamps ne connaît pas encore sa meilleure équipe. Un optimiste dirait qu'il est en fait béni d'avoir autant de choix » , analyse le Guardian qui met un point d'honneur à rendre hommage à « la résistance admirable de l'Albanie » pour qui « tout ça doit être dur à avaler. » Tim Rich, de l'Independent, choisit pour sa part l'humour bien senti : « Si Cristiano Ronaldo regardait le match, il a sans doute noté à quel point l'une de ces deux équipes était limitée et comment cette dernière a célébré son but comme si elle avait gagné l'Euro. » Selon lui, la France a joué de manière « exécrable » pendant 60 minutes et la faute en incombe principalement à « Coman, à peine meilleur que Martial, qui n'était déjà pas bien bon » . De son côté, The Times préfère retenir la dramaturgie des grands moments. « La France ne va pas choisir le chemin le plus simple. La France va jouer en se rongeant les ongles, sur les nerfs, s'accrochant à tous les scénarios dramatiques qu'elle croisera. »

Par Javier Prieto-Santos, Gabriel Cnudde, Ali Farhat, Steven Oliveira et Giuliano Depasquale
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

L'Euro à 24, c'était pas prévu pour augmenter le nombre de matchs, et donc le spectacle? Parce que là, la plupart des "petites" équipes qui ont un effectif limité garent le bus et provoquent des matchs à deux buts maxi et les joueurs arrivent de plus en plus fatigués à l'Euro et doivent en plus jouer plus de matchs sur une période courte. Bref, pour l'instant, c'est pas génial
Benito-Bx Niveau : CFA
 //  12:11  //  Supporter de la Belgique
Note : 2
Message posté par Blitzkrieg
L'Euro à 24, c'était pas prévu pour augmenter le nombre de matchs, et donc le spectacle? Parce que là, la plupart des "petites" équipes qui ont un effectif limité garent le bus et provoquent des matchs à deux buts maxi et les joueurs arrivent de plus en plus fatigués à l'Euro et doivent en plus jouer plus de matchs sur une période courte. Bref, pour l'instant, c'est pas génial


Dasn les faits, les joueurs jouent 1 match en plus. 1!

Il faut peut-être arrêter avec cet argument. Il est hors sujet.
C'était franchement un match affreux. Surtout du côté français avec les joueurs qu'elle a, mais aussi du côté albanais même si vu ses moyens, elle est plus admirable d'avoir résister.
Faut être supporter de cette équipe pour apprécier le soulagement et la délivrance de Griezmann et Payet. Si tu t'en fous ou que t'es étranger et que tu voir que le jeu, tu pleures en regardant ça.
C'est un rien pénible, ces doubles standards.

Quand c'est en LDC, tout le monde se plaint, mais quand c'est une petite nation sympathique qui défend à 11 et balance des tatanes devant, c'est de « la résistance admirable».
Les Suisses du forum, pourriez-vous éclairer ma lanterne s'il vous plaît ? Je n'ai vu qu'un pauvre bout du match face à l'Albanie et rien d'hier mais votre défense à l'air hyper perméable non ?
J'ai vu Lichsteiner à la masse totale contre l'Albanie, il concède le péno hier...Autant vous avez des joueurs sympas au milieu et devant avec Dzemaili, Shaquiri, Xhaka & co, autant derrière ça m'a l'air compliqué, non ?
Je trouves que DD a bien fait de faire tourner mais il a trop voulu bousculer les choses en mettant martial ET coman.
J'avais le sentiment avant le match que Martial allait encore s'empaler,et ça n'a pas loupé. C'est mieux quand il rentre en cours de match. Pour Coman, il s'est bien bougé mais le type de jeu qu'on a proposé hier était trop stéréotypé.. J'aurai (lol) au moins mis Pogboom ou Griezmann titulaire, c'était pas nécessaire de ne pas faire jouer les deux m'est avis.

Et ça aurait été bien sur ce match de tenter de jouer sans Matuidi aussi, voir ce que ça donne avec un autre profil au milieu. J'adores ce joueur mais là il a clairement du mal.

Mais bon en tout cas nostress. L'euro c'est très peu de matchs et l'intensité des matchs est énorme. Savoir gagner même quand on est dans le dur, c'est plutôt bon signe non?
Je vous rappelle qu'on finit sur un cleansheet avec Sagna, Rami et Evra alignés hein!!
C'était un match pourri et Deschamps montre que ses victoires ne sont dûes qu'à une abnégation qui n'est pas du tout dans la mentalité du foot français, et non pas à son génie tactique. Il s'est planté dans ses choix et on passe pour des nuls, alors qu'on est supposés être "favoris". Je comprends que les autres pays ne nous voient pas comme tels au final...
La presse espagnole c'est quand même quelque chose...
Message posté par So6demorto
C'était franchement un match affreux. Surtout du côté français avec les joueurs qu'elle a, mais aussi du côté albanais même si vu ses moyens, elle est plus admirable d'avoir résister.
Faut être supporter de cette équipe pour apprécier le soulagement et la délivrance de Griezmann et Payet. Si tu t'en fous ou que t'es étranger et que tu voir que le jeu, tu pleures en regardant ça.


Le foot, c'est pour les supporters en fait. Sinon il y a l'opéra, les musées...
Note : 1
Sans Griezman ni Pogba, forcément c'est plus la même équipe. Il n'y a que Payet qui soit à leur niveau au niveau créativité. Les autres sont au mieux des porteurs d'eau ou beaucoup trop jeunes pour jouer ce rôle créatif (Coman et Martial).

Sinon, Giroud et Gignac, vous êtes sérieux les Français? Coman et Martial ont voit qu'ils ont du potentiel et font les frais de leur immaturité, mais Giroud et Gignac ils sont tous simplement pas bons. Je comprends pas bien comment ils se retrouvent là.
Frenchies Niveau : CFA
Message posté par gonzolo
Sans Griezman ni Pogba, forcément c'est plus la même équipe. Il n'y a que Payet qui soit à leur niveau au niveau créativité. Les autres sont au mieux des porteurs d'eau ou beaucoup trop jeunes pour jouer ce rôle créatif (Coman et Martial).

Sinon, Giroud et Gignac, vous êtes sérieux les Français? Coman et Martial ont voit qu'ils ont du potentiel et font les frais de leur immaturité, mais Giroud et Gignac ils sont tous simplement pas bons. Je comprends pas bien comment ils se retrouvent là.


jouer en 4-4-2 comme l'atlético ?
(ce qui permettrait à Griezmann d'exploiter son talent à 100%)
en se privant d'un 9 "pivot" ?

quelle absurdité voyons !!

vive le 4-3-3 morderne ....
Message posté par Pablo_
C'est un rien pénible, ces doubles standards.

Quand c'est en LDC, tout le monde se plaint, mais quand c'est une petite nation sympathique qui défend à 11 et balance des tatanes devant, c'est de « la résistance admirable».


A état physique égal, l'edf a balancé plus que l'Albanie, et je l'ai trouvé plus timorée. Les glissades à répétion, outre l'état de la pelouse, traduisent la peur. Et oui, la petite Albanie nous faisait peur, pas aux footix, aux joueurs et à dd.
petitbodiel Niveau : CFA2
Deschamps est un génie, il ne lui a fallu qu'une mi-temps pour gagner. La première était à destination des journalistes et autres "experts"..
Voilà à quoi ressemble l'equipe de France sans pogba ni griezmann : une valise sans idées, et lourde à porter.
Le débat est clos.
Avec un peu de chance on va pouvoir se concentrer sur la légitimité de Matuidi.
essayer le milieu sans lui me parait judicieux contre la Suisse.
Super article,style courrier international, a refaire pour les prochains matchs.
Message posté par MetekoO
Les Suisses du forum, pourriez-vous éclairer ma lanterne s'il vous plaît ? Je n'ai vu qu'un pauvre bout du match face à l'Albanie et rien d'hier mais votre défense à l'air hyper perméable non ?
J'ai vu Lichsteiner à la masse totale contre l'Albanie, il concède le péno hier...Autant vous avez des joueurs sympas au milieu et devant avec Dzemaili, Shaquiri, Xhaka & co, autant derrière ça m'a l'air compliqué, non ?


Sans être Suisse, mais pour avoir vu lurs deux matches, je confirme que Lichsteiner est juste affreux pour le moment.. devant ça pourrait être bien sympa, si Seferovic ne s'amusait pas à foirer tout ce qu'il pourrait mettre au fond..
La concha de tu madre! Incroyable! J'ai cru le voir en temps réel puis je me suis dit que je prenais mes désirs pour la réalité... Et puis finalement si, c'est bien ce qu'il a dit! On voit là toute l'influence du Cholo...
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
 //  13:36  //  Amoureux de Lyon
Note : 1
Message posté par miroslav
La presse espagnole c'est quand même quelque chose...


J'en suis tout emu.

Peut-etre que je ne fais pas attention, mais est-on aussi dur avec eux qu'ils ne le sont avec nous?

J'espere bien qu'on va les remettre en place en finale du coup
La presse italienne n'en rajoute pas, normal, elle sait ce que sait de gagner comme ça en poule et que ça ne préfigure en rien ce que sera le reste du tournoi.
Ce qui est plutôt intéressant, c'est la retenu des journaux suisses. Après l'énorme french-bashing de la dernière coupe du monde et le résultat que l'on sait, on sent bien qu'ils font un peu plus attention.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
 //  13:38  //  Amoureux de Lyon
Et le journal suisse qui ne se mouille pas. Decidemment
Message posté par MetekoO
Les Suisses du forum, pourriez-vous éclairer ma lanterne s'il vous plaît ? Je n'ai vu qu'un pauvre bout du match face à l'Albanie et rien d'hier mais votre défense à l'air hyper perméable non ?
J'ai vu Lichsteiner à la masse totale contre l'Albanie, il concède le péno hier...Autant vous avez des joueurs sympas au milieu et devant avec Dzemaili, Shaquiri, Xhaka & co, autant derrière ça m'a l'air compliqué, non ?


Bah là effectivement depuis le début de l'Euro, Lichsteiner est totalement à la ramasse, Djourou aussi (bon ça c'était prévu...), heureusement que Schär a retrouvé un niveau honnête et qu'il reste les valeurs sûres Sommer et Rodriguez.

Globalement, y'a pas beaucoup de conclusions à tirer des deux premiers matchs de la Suisse, un match très pauvre face à l'Albanie, nettement meilleur face à la Roumanie sur le plan de l'animation offensive, mais toujours avec un Shaqiri et un Seferovic catastrophiques. Sur le papier, l'équipe est honnête, mais ça manque de régularité, comme d'habitude avec l'équipe de Suisse j'ai envie de dire, capable de bien emmerder l'Argentine, mais de galérer contre la Slovénie ou l'Estonie en qualifs quoi...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
789 44