1. // Retro
  2. // Coupe du Monde 1966

Football's coming home

A défaut de pouvoir conquérir le monde, l'Angleterre l'invite chez elle pour « sa » Coupe du monde qu'elle conquiert enfin même si la manière, entre chance et trucage, laisse un goût bizarre. Une coupe du monde régressive ? Non, visionnaire en vérité. Après des tournois ultra offensifs depuis l'après-guerre, cette World Cup annonce l'ère de la fermeture à triple tour que même le sursaut festif de 1970 ne suffira pas à contrarier.

Au pays du fair-play... ?

Dieu protège la Reine et Stanley Rous l'équipe d'Angleterre. Faut pas se mentir, le meilleur Anglais de la Coupe du monde 1966 est bel et bien le président de la Fifa qui laisse le pays hôte, et accessoirement sa patrie, se concocter des règles aux petits oignons. Au choix : tous les matches à Wembley, arbitrage maison, non-assistance à Pelé et insultes à l'adversaire (Sir Alf Ramsey à propos des Argentins « They are animals ! » ) : du bel ouvrage ! C'est con parce que l'Histoire ne rend finalement pas hommage à la sélection aux Trois Lions, une vraie grande équipe avec une colonne vertébrale de classe mondiale : Banks, Moore, Charlton et Hurst. Ce dernier est d'ailleurs le seul à avoir inscrit un triplé en finale. Enfin, un triplé, officiellement hein, car on peut bien le dire : son second but n'a jamais franchi la ligne. Qui a dit que c'était toujours les Allemands les méchants ?







Un Kaiser encore vierge



Beau, racé et ambitieux, Franz Beckenbauer annonce du haut de ses vingt ans les trente glorieuses du football allemand. Jeune milieu défensif aussi doué que discipliné, la jeune star du Bayern Munich est la grande révélation du tournoi, quatre buts au compteur. Surtout, en finale, Beckenbauer s'occupe personnellement du cas de Bobby Charlton qu'il neutralise durant toute la finale, comme une répétition de la méthode qui permettra à Berti Vogts de coincer Johan Cruyff huit ans plus tard. Seulement voilà, Vogts n'était rien d'autre qu'un chien de garde. Et du coup, on se demande : et si en assignant Beckenbauer au strict marquage de Charlton, la Mannschaft ne s'était pas en fait privée de son meilleur joueur ?







Décapiter le Roi pour combler la Reine

Si la consécration anglaise a été possible, c'est aussi (et avant tout ?) grâce à la mise hors combat de Pelé. Quatre ans plus tôt, le Brésil a été sacré sans son joyau. Alors avec lui... Il faut donc utiliser les grands moyens. Le génie du dribble goûte au double contact : le Bulgare Dobromir Zhetchev le désosse une première fois lors de l'entrée en lice des doubles champions du monde avant que le Portugais Morais ne le finisse à coups de tatane lors de la défaite fatale des Auriverde en poule. Devant sa téloche, Rous se frotte les mains : la voie est libre pour l'Angleterre. Mais on aurait dû s'en douter, cette World Cup sentait l'embrouille. En effet, quelques jours avant le coup d'envoi, le trophée Jules Rimet disparaît lors d'une expo. C'est un chien, Pickles, qui le retrouve dans un buisson de Londres. Ouais, ça sentait l'embrouille...















L'Italie vomit la chic Corée



La Squadra débarque outre-Manche tranquillou avec dans son onze deux génies du ballon : Sandro Mazzola et Gianni Rivera. Soit un de trop. D'autant que les deux jeunes stars évoluent toutes les deux à Milan, le premier à l'Inter, l'autre chez les Rossoneri. On devine l'ambiance... Après une entrée en matière sans histoires face au Chili, l'Italie part en quenouille face à l'URSS (0-1) et surtout face à la Corée du Nord (0-1), première sélection asiatique à atteindre les quarts d'un Mondial. Humiliés, les Ritaux retiennent la leçon : quatre ans plus tard, ce sera fromage ou dessert. Traduisez : Mazzola ou Rivera mais pas les deux au coup d'envoi. Résultat, l'Italie ira en finale seulement battue par l'intouchable Brésil.







Eusebio dégradable



Après son exploit italien, l'histoire aurait pu être plus belle encore pour la Corée du Nord. En quart face au Portugal, Pak Doo-Ik et ses potos partent comme des fusées et mènent 3-0 au bout de 25 minutes de jeu. Mais voilà, si Pelé est rentré se faire recoudre au Brésil, il a laissé en Angleterre son cousin le plus ressemblant. Eusebio n'a pas le génie du Roi mais possède une vitesse foudroyante, des prises de balle de classe mondiale et surtout une frappe à vous passer l'envie d'être gardien. L'attaquant de Benfica ratiboise quatre fois les latex du pauvre Lee (on ne se marre pas, c'est son vrai nom) mais pèche un peu par individualisme en demie face à l'Angleterre (1-2). A la fin du match, Eusebio (meilleur buteur du tournoi avec 9 pions) refuse de quitter le terrain, comme la bande-annonce de la finale de la C1 deux ans plus tard toujours à Wembley perdue en prolongation face à Manchester (1-4). De quoi souffler à LKJ les paroles de son tube “Ingland is a bitch”.







Afrique, année zéro



Heureusement pour Eusebio, le Portugal s'accroche comme un damné à ses colonies, dont le Mozambique. Sans quoi, le Ballon d'Or 1965 aurait regardé la World Cup à la télé. En effet, furax que la Fifa impose un match de barrage au vainqueur des qualifications de la zone Afrique, les sélections africaines boycottent tout simplement la joute planétaire. Le souffle d'émancipation des sixties n'a pas encore fait son œuvre dans l'establishment et il faut attendre le Mundial 70 au Mexique pour que la CAF bénéficie enfin d'un représentant (le Maroc en l'occurrence), le premier depuis la Seconde Guerre Mondiale.



1966 c'est aussi...



La première mascotte pour une Coupe du monde, les naissances de Cantona, Arthur et Dieudonné, la mort de Buster Keaton et Walt Disney, le coup d'Etat de Bokassa, la construction du World Trade Center, l'arrivée au pouvoir d'Indira Gandhi, le dernier concert des Beatles, et la première atomique française dans le Pacifique. 1966, une belle saloperie quand on y pense.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 53 Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 161 Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 3
lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 32 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7
À lire ensuite
Santos au top du Hip Hop