1. //
  2. // Bilan de mi-saison

Foot Five de la pub : OL bat PSG !

Vous avez suivi le match de foot à 5 qui a opposé l'équipe du PSG-Nivea à l'OL-Hyundai ? La petite supériorité lyonnaise que la pub annonçait depuis un petit bout de temps s'est manifestée dans la réalité : à mi-saison, l'OL est deuxième au classement devant Paris. Démonstration…

17 11

PSG-Nivea Men : une équipe qui se cherche…


L'action… Sirigu, Maxwell, Thiago Silva, Matuidi et Ibrahimović font un footing léger sous la Grande Halle de La Villette. « You're the one / Just the one / Oh yeaaaah » : la fonky cheap en angliche rythme leur course pépère. Il fait beau, et les belles Parisiennes sont de sortie : Jolie Blonde et sa copine Brune-tout-court flashent sur les cinq joggermen en bermudas-training siglés Fly Emirates. Elles flashent surtout sur Zlatan… La voix off surgit alors « ne ratez aucune occasion » au moment où un bellâtre chope le calepin de Jolie Blonde pour aller lui quérir un autographe d'Ibra. Parvenu au groupe des Cinq, il quémande la signature du géant qui ne se fait pas prier. La fonky cheap en angliche souligne les sourires idiots de Blaise, Thiago, Max et Salvatore… Le bellâtre, sorte de faux Lloris, ramène alors le calepin à Jolie Blonde. Mais au lieu de l'autographe attendu, c'est autre chose qui est écrit : « SEB 06 15 53 29 08  » avec un petit Smiley hyper mal dessiné. Seb fait un clin d'œil à Jolie Blonde qui lui sourit, puis il disparaît… Cut de fin : Seb et Zlatan changent de chemise, noire pour Seb et blanche pour Zlatan (au poitrail nettement plus musclé) : « Soyez toujours sûr de vous grâce au déo Invisible for Black and White de Nivea Men. Efficacité 48 heures, anti traces blanches et anti traces jaunes… Nivea Men, fournisseur officiel du Paris Saint-Germain... Nivea Men : à vous de jouer ! »

Youtube

Analyse technique… Un autre clip Nivea Men pour le gel douche Sensitive avait décliné une esthétique gay autour de Cavani (ambiance vestiaire-sauna-muscles et serviette autour de la taille). Edinson et ses quatre coéquipiers Lavezzi, Thiago Motta, Douchez et Lucas formaient alors un « five » déséquilibré, car résolument offensif (un gardien, un milieu def et trois attaquants). Pour le déo Invisible, l'approche est nettement plus métrosexuelle avec les deux femelles à conquérir (surtout Jolie Blonde). Ce nouveau « five » est moins déséquilibré, mais penchant ici un peu trop défensivement : un gardien (Sirigu), deux défenseurs (Maxwell et Thiago Silva), un milieu def (Matuidi) et une pointe (Zlatan). Preuve que ce PSG 2014-2015 tâtonnerait tactiquement, à la recherche du meilleur équilibre. Quant au footing trop pépère en ville, il indique les méthodes d'entraînement trop molles de Jean-Louis Gasset. Pas étonnant que, niveau physique, le PSG ait autant tiré la langue depuis le début de saison. Qui plus est, à quoi bon utiliser un déodorant contre la sueur pour une équipe à qui on reproche de ne pas mouiller le maillot ? Enfin, le p'tit Seb a quand même bien eu Zlatan en laissant son 06 à Jolie Blonde. Signe que l'OL et l'OM pourraient « conclure  » eux aussi tant que Zlatan serait « hors du coup » ?

OL-Hyundai : le triomphe de la formation !


Action… Minime ou benjamin ? Blondinet débarque du parking de la concession Hyundai en plein soleil avec son père et son ballon. Maillot OL sur les épaules, il shoote dans la boule direct dans la porte d'entrée ouverte de l'agence. Joli tir brossé du gauche qui plonge en feuille morte ! Les percussions samba font valdinguer le ballon à l'intérieur, qui rebondit de bureau en bureau. À chaque rebond, un « claim » bien visible est martelé. Premier rebond chez la secrétaire ( «  Incroyable mais Hyundai  » ), deuxième rebond chez le chef d'agence ( « 4e constructeur mondial » ), troisième rebond sur le capot, quatrième rebond sur un panneau idiot parce que répétitif ( « Hyundai, 4e constructeur mondial » ), puis trois rebonds sur trois caisses en exposition sous un panneau ( « 5 ans garantie kilométrage illimité » ) et enfin… blocage du ballon sous une pompe à crampons rouge ! C'est Maxime Gonalons qui contrôle parfaitement la boule. Derrière lui, quatre coéquipiers de l'OL, aussi souriants que Max : Anthony Lopes, Steed Malbranque, Corentin Tolisso et Jordan Ferri. Les cinq sont en tenue de foot, maillot, short, bas et crampons… Gonalons passe alors le ballon à Blondinet qui reprend instantanément (toujours du gauche) en plein dans la fenêtre latérale laissée ouverte d'une Hyundai garée en retrait ! Les percussions samba ont fait valdinguer le ballon à l'intérieur du modèle « ix35 à partir de 17 990 euros » . Gonalons est médusé face à Blondinet qui frime, bras croisé et regard toiseur. Les applaudissements admiratifs du gang des Lyonnais sont ponctués par un pouce levé de Max : Blondinet est accepté, il fait partie de la bande !

Youtube

Analyse technique… Avec la musique samba, l'OL renoue avec le Brésil de ses années de gloire : Anderson, Élber, Cris, Caçapa, Bastos, Edmilson, Nilmar, Fred, Ederson et bien sûr Juninho. Blondinet frappe deux fois avec la précision de « Juni » et avec la même puissance de loin sur son premier tir à l'entrée de la concession. Petite différence : Blondinet est gaucher… Question : le nouveau Neymar jouera-t-il à l'OL ? Oui, Bernard Lacombe ira le dénicher… Sinon, le five lyonnais est sacrément déséquilibré, puisque sans attaquant, mais avec un gardien (Lopes) et surtout quatre milieux (Gonalons, Ferri, Tolisso et Malbranque) ! Mais, bon : il faut dire qu'au 31 août dernier (date de diffusion de la pub), Fekir et NJie n'étaient pas très connus et que Lacazette était encore en instance de départ. CQFD. Mais l'essentiel est ailleurs... En effet, le message met en évidence la formation lyonnaise : le five est composé de gars qui ont tous été formés à l'OL ! Le capitaine Gonalons a même adoubé Blondinet surdoué, futur grand Gone du Stade des Lumières. Cet OL a donc de la réserve, puisque jouant à 5+1. Cette saison, le Lyon d'Hubert Fournier s'est justement appuyé sur les jeunes du club, Lacazette compris (il n'a que 23 ans), pour parvenir actuellement à la deuxième place du classement… devant le PSG ! Les voitures Hyundai-OL à l'arrêt ne demandaient en fait qu'à démarrer. Ce qu'elles ont fait brillamment en affichant à la trêve la meilleure attaque de L1 (40 buts). Enfin, le claim subliminal annonçant « 5 ans garantie kilométrage illimité » indique le nouveau cycle vertueux quinquennal lancé par Jean-Michel Aulas. Parce que les Qataris, franchement, ils seront encore au PSG dans cinq ans ?

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Footinator Niveau : DHR
Bizarre cet article.
Note : 7
Faut avoir de l'imagination pour faire un article pareil bravo. En tout cas c'est toujours marrant ces pubs avec des footballeurs, généralement tu comprend pourquoi y ont pas fait acteurs (mention spéciale pour Tolisso Gonalons et Silva)
Un article pour moquer les publi-évènements dans une publication qui valide des publi-reportages d'"Orange le 12ième homme" ? La prochaine fois, moquez Orange, ça ce serait "Sofoot".
Bisous.
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Putain de trêve hivernale qui pousse Chérif à pondre ce genre de truc... Vivement l'arrivée des Boxing Days en France !!!
DocteurHappy Niveau : CFA
La drogue c'est mal Mvoyez !
Hundai c'est cheap
Nivea c'est propre

Donc victoire de paris !
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Et la Turkish Airlines avec Marseille ??
Message posté par Jean Michel Assaule
Putain de trêve hivernale qui pousse Chérif à pondre ce genre de truc... Vivement l'arrivée des Boxing Days en France !!!


Bertrand Cantat approuve totalement ce message.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
17 11