Flores : « Wenger n'aurait pas duré 20 ans en Espagne »

Modififié
9 7
Pour y avoir joué et entraîné, Quique Sánchez Flores connaît bien l'Espagne.

Passé par le Real Madrid en tant que joueur et l'Atlético en tant qu'entraîneur, il a tout fait. Aujourd'hui à Watford en Premier League, l'Espagnol apprécie ses homologues, notamment Arsène Wenger, qu'il affrontera ce samedi à l'occasion de la reprise du championnat.

Mais selon ses propos rapportés par El Mundo Deportivo, Flores assure qu'un entraîneur comme Wenger, qui est au club depuis plusieurs années, n'aurait pas pu connaître le même parcours en Espagne. Question de culture : « En Espagne, c'est difficile de rester entraîner une équipe pendant 20 ans. C'est une autre philosophie, on pense d'une autre manière. Parfois, certains coachs ne restent même pas jusqu'à la fin de la saison. Ce qu'ont fait Ferguson et Wenger est impossible à voir dans d'autres pays. J'ai beaucoup de respect pour Wenger, pour son expérience. En Espagne, on aime beaucoup ce type d'entraîneurs. »

Les traditionnelles politesses d'avant-match. BA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Des entraineurs qui ne font pas une saison entière, ça se voit dans tous les championnats, non ?
Comme vous êtes irritants avec vos titres "à clics".
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Guy Roux vous nique tous.

Sérieusement, je suis un fervent défenseur de la pérennité de l'entraineur dans un club.
Quand on sait dès le départ que le mec est a peu près compétent, qu'il a prouvé ailleurs, lui laisser minimum 3 ans les rênes d'une équipe donnera généralement de bons résultats. (sauf si on s'appelle Mourinho :D )
C'est plus qu'évident mais pourtant c'est de plus en plus rare, pression des dirigeants, des médias, du pognon et des supporters et trop peu de cojones.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
9 7