En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Florentino Pérez, le coach surfeur

Depuis cette semaine, Zinédine Zidane est le nouveau coach du Real Madrid, après le départ de Rafael Benítez. Si le club n'a jamais été du genre à garder longtemps ses entraîneurs, la tendance s'est confirmée de plus en plus depuis une quinzaine d'années et l'arrivée d'un homme : Florentino Pérez, la machine à broyer les techniciens.

Modififié
« Je suis désolé pour Benítez, mais son licenciement n'a rien de surprenant. C'est toujours difficile d'entraîner des grandes équipes. Mais c'est encore plus compliqué d'entraîner le Real Madrid, vue la manière dont le club est géré. » Presque six ans après, Manuel Pellegrini garde toujours en travers de la gorge son éviction de la Maison Blanche. À la fin de la saison, avec un parcours à 96 points et 102 buts, le Chilien est remercié et remplacé par José Mourinho. Des coachs comme lui qui ont été virés comme des malpropres, bons ou mauvais résultats, il y en a à la pelle. Qu'ils soient espagnols, chiliens, allemands, italiens, portugais, brésiliens, argentins, hollandais ou gallois. En vingt ans, le Real Madrid a changé vingt fois d'entraîneur. Neuf sont restés moins d'un an. Une instabilité chronique qui n'étonne plus personne. « C'est le contexte du club qui veut ça » , trouve-t-on comme explication toute faite. Pourtant, dans son histoire, le Real a changé 61 fois d'entraîneur et le Barça 59 fois. C'est depuis la fin des années 80, et surtout depuis l'arrivée de Florentino Pérez en 2000, que le club a enclenché la broyeuse. Le président actuel de la Casa Blanca en a cramé onze à lui tout seul (entre 2000 et 2006, et depuis 2009).

Florentino le dictateur


Comme le disait justement Manuel Pellegrini, il est difficile pour un entraîneur de s'installer sur la durée au Real s'il ne s'écrase pas devant le tout-puissant Florentino. « Je savais qu'on allait me virer du Real un mois après mon arrivée. C'était dû aux différends que j'entretenais avec le président » , expliquait le technicien chilien il y a peu. En 2009, il avait été recruté par Florentino Pérez, après les refus de Wenger et Ancelotti. Et le président merengue lui a toujours fait sentir qu'il n'était qu'un choix par défaut. Alors qu'il compte bâtir son équipe autour du percutant Robben et du malin Sneijder, Pérez brade les deux Hollandais sans prévenir pour enrôler Cristiano Ronaldo, Kaká, Benzema, Xabi Alonso et Álvaro Arbeloa. Tout un groupe à rebâtir, sans avoir son mot à dire. Car cette année-là, c'est le retour de Florentino aux commandes du club après trois ans d'absence. Et il compte bien reprendre ses bonnes vieilles habitudes et montrer qui est le patron.


Comme en 2000, son unique objectif est de redresser les finances et l'image du club en recrutant des stars mondiales à prix d'or, pour booster la vente de produits marketing. Refaire le coup des Galactiques, qui avait pourtant déjà échoué. Et quiconque se mettra en travers de son projet sera écarté. « C’est quand même l’un des rares clubs au monde où l’entraîneur ne choisit pas les joueurs qu’il désire » , s'exaspérait Carlos Queiroz, quelque temps après son éviction, en 2004. Et en effet, le Portugais en a vu de belles pendant son court passage sur le banc du Real. À peine arrivé, Florentino dégage Makelele à Chelsea au dernier moment sans le remplacer, car pas assez sexy. C'est tout l'équilibre de l'équipe qui s'effondre sans que Queiroz ne puisse rien y faire. Ensuite, il demande le recrutement de Ronaldinho. Le président lui répond qu'il est « trop laid » et enrôle le sourire de David Beckham.

L'emprise du marketing et de l'image


Du coup, avec de telles contraintes, Carlos Queiroz s'est forcément cassé la gueule. Après des bons débuts, la fin de saison a été beaucoup plus compliquée. Éliminés par Monaco en C1, défaits en finale de Coupe du Roi par Saragosse, les Galactiques terminent à une bien terne quatrième place. Du coup, le limogeage du Portugais ne fait pas scandale. Mais même quand les coachs parviennent à obtenir de bons résultats malgré les bâtons que posent la direction dans leurs roues, ce n'est pas gage de sécurité. Dernièrement, Carlo Ancelotti, qui a ramené la Décima tant attendue, a pu en faire l'amer constat. Qu'il se rassure, il est loin d'être le premier. Fabio Capello, vainqueur de la Liga après quatre ans de disette, avait été viré en 2007, car il développait un jeu « pas assez spectaculaire » .


Bien avant lui, et c'est peut-être le pire choix qu'a fait Florentino Pérez, c'est Vicente del Bosque qui était foutu à la porte. « Pas assez moderne » , disait la direction. Celui qui restait sur deux Liga et deux Ligues des champions ne collaient plus à l'image glamour que le président voulait donner au club. Dans le même esprit, ce n'est pas pour rien que Rafael Benítez a été contraint à un régime cet été. Manifestement, ça n'a pas suffi. En plus d'être ultra-exigeant et ultra-impatient avec ses entraîneurs, Florentino Pérez crée bien souvent un climat délétère au sein même de son vestiaire, en surprotégeant les joueurs stars qu'il a payé à prix d'or. Pas question de mettre sur le banc les vitrines du club à l'étranger, sous peine d'être sanctionné plutôt lourdement. Zinédine Zidane aura-t-il le droit de mettre Cristiano Ronaldo de côté en cas de manque de forme du Portugais ? En tout cas, Mariano Garcia Remon, durée de vie de trois ans, n'aurait pas dû faire de même avec l'autre Ronaldo en 2005. « J'ai mis Ronaldo sur le banc, une fois. Ça m'a coûté mon poste » , déclarait-il dans son livre.

Quand le vestiaire s'en mêle


Lorsque Florentino ne se charge pas lui-même de foutre le boxon, ce sont les stars pleines d'ego qui s'en occupent. En 1998, Guus Hiddink arrive pour remplacer José Antonio Camacho, en place depuis 22 jours et qui n'a pas dirigé un seul match (il a démissionné après un conflit avec les dirigeants). Sa promesse : «  moins de Ferrari et plus de cojones » . La réaction de Roberto Carlos dans la presse, pleine de défiance : « Quand on tape du poing sur la table, soit on se casse la main, soit on casse la table. Il ne se passe rien d'autre. » Résultat, le Hollandais est remercié au bout de sept mois, n'ayant jamais réussi à gérer un vestiaire qui se déchirait lui-même. Après tout, mieux vaut licencier un entraîneur que huit joueurs. Une situation qui rappelle celle d'un certain José Mourinho. Même si le Portugais est resté bien plus longtemps en poste que ses prédécesseurs, malgré des résultats pas toujours au rendez-vous, c'est la déliquescence du vestiaire et l'apparition des clans qui ont coûté sa tête. Et même s'il a sa part de responsabilité, les prises de position de Florentino Pérez n'ont sûrement pas aidé. En bref, même si Zizou connaît très bien la maison, il risque d'avoir du pain sur la planche pour sauver sa tête.


Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22