Florentino, le crack en gestion

0 1
Florentino Pérez présentera ce dimanche, devant l'Asamblea de Compromisarios (l'Assemblée des Actionnaires), un bilan comptable positif.

Le Real Madrid a publié hier les résultats économiques de l'exercice 2009-2010, affichant un bénéfice brut de 442,3 M€, soit 8,6% d'augmentation par rapport à l'exercice précédent. Selon le club, c'est « le chiffre le plus important publié par une entité sportive » . Le club merengue a par ailleurs indiqué que le budget de fonctionnement a également augmenté, avant la vente des joueurs, de 19,8%, pour atteindre la somme de 111,6 M€. Après la vente de ceux-ci, le budget est passé à 145,6 M€ (soit une augmentation de 38,7%).


Un autre point positif pour la Maison Blanche concerne la résorption de la dette. La dette nette a été réduite de 25,1% pour l'exercice 2009-2010, et s'élève désormais à 244,6 M€, soit une baisse de 82,1 M€ par rapport à l'année 2008-2009. En outre, le ratio net d'endettement (le passif total divisé par l'avoir des actionnaires, ndlr) est passé de 3,1 à 1,7. La valeur nette du club atteint donc 219,7 M€, soit une augmentation de 12,2%. L'amélioration de ces indicateurs permet au club de gagner en solvabilité et de pérenniser ses crédits auprès des banques.


Par ailleurs, selon elconfidencial.com, Florentino Pérez a rencontré César Alierta, président de Teléfonica, au siège de la compagnie en juillet dernier. Lors de cette réunion, les deux dirigeants ont exploré les différentes possibilités de collaboration entre le géant espagnol des télécommunications et le club madrilène. Le nom de Movistar (une compagnie de téléphonie appartenant à Teléfonica, ndlr) revient avec insistance. Les jeunes du Real Madrid portaient déjà ce sponsor maillot lors de la saison 1999-2000.

Après la période Ramón Calderón (le Bernard Madoff du pauvre), Florentino est en train de réinstaller le Real à la place qui lui revient : la première.

SoM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
C'est consternant, surtout la dernière phrase de l'article, affligeante et pleine de sens.
Le Real, la première lace qui lui revient, les bons résultats financiers, aucun résultat sportif, génial tout ça.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Matt Moussilou en Grèce
0 1