Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Joyeux anniversaire Flo !

Florent Malouda, 35 ans et maintenant ?

Ce samedi, Florent Malouda a 35 ans et sa carrière de joueur est largement derrière lui. Mais après la relégation de Metz, l'ancien Lyonnais n'a pas forcément l'intention de raccrocher, même s'il n'est plus l'infatigable milieu gauche des années 2000.

Modififié
« Je veux continuer à prendre du plaisir sur une pelouse et gagner des matchs. Les jambes et la tête vont bien, donc je veux continuer » , avait expliqué Florent Malouda en conférence de presse en fin de saison. À 35 ans, l'ancien international français sort d'un exercice assez mitigé : dans un rôle de milieu axial plus adapté à sa condition physique, il a su être plusieurs fois décisif (trois buts, cinq passes décisives en Ligue 1), mais n'a pas réussi à sauver le FC Metz d'une relégation prévisible. Le joueur ne s'est jamais caché et a clairement parlé d'échec concernant sa saison en Lorraine, où il a posé ses valises alors qu'il avait des touches en Angleterre, « en raison d'une relation particulière avec Robert Duverne » .

Une saison blanche en 2012-2013


À 34 printemps à son arrivée chez les Grenats, le Guyanais n'était déjà plus vraiment le marathonien qui avait su se rendre indispensable à Lyon et en équipe de France. Surtout, depuis la fin de la saison 2011-2012 et une conclusion en apothéose avec la victoire en Ligue des champions - alors qu'il n'était déjà plus un titulaire régulier -, Florent Malouda a vu sa carrière prendre du plomb dans l'aile : une saison 2012-2013 sans jouer, car mis à l'écart à Chelsea, puis une seule demi-saison en Turquie avec Trabzonspor. Une situation qui lui a valu une fin de carrière internationale soudaine et sans appel à l'arrivée de Didier Deschamps à la tête des Bleus. Aujourd'hui, la logique semblerait pousser le Guyanais à dire stop et entamer une reconversion, mais visiblement pour lui, l'aventure comme joueur n'est pas totalement terminée.

« D'abord, de bonnes vacances. Bien décompresser, se vider la tête » a-t-il expliqué au Républicain lorrain, assurant avoir des propositions à étudier. Car en dépit de son âge avancé, il se sent encore capable de rendre service : « J'ai bien travaillé physiquement avec ces jeunes joueurs et Albert Cartier. J'ai perdu du poids d'ailleurs. » Le rebond ne devrait pas se faire en Ligue 1, où Malouda ne souhaite pas évoluer ailleurs qu'à Lyon, et ne se voit pas forcément au Brésil, un rêve de longue date, mais un projet qui « n'est pas concret » . D'autant plus que l'ancien Blues de Chelsea a beaucoup bougé depuis son départ de Londres en 2013, et souhaite se poser pour donner de la stabilité à sa famille. Peu probable donc de le voir partir au Lechia Gdansk en Pologne comme a pu l'affirmer la presse locale il y a peu.

Rachat raté de la Berrichonne de Châteauroux


En attendant de savoir ce qu'il fera comme joueur, Malouda ne devrait pas s'ennuyer. Outre des actions caritatives au profit de la jeunesse guyanaise via sa fondation One Love ou l'ACES Tour du rappeur Kery James, le milieu de terrain semble attiré par une carrière de dirigeant sportif. Début mai, il a quitté le conseil d'administration de Châteauroux après avoir vu son offre de rachat de 51% des parts du club repoussée. Un imbroglio qui s'est transformé en passe d'armes verbales par voie de presse interposée avec Thierry Schoen, l'actuel président de la Berrichone, qui accusait Malouda d'avoir voulu racheter le contrôle du club pour seulement 42 000 euros. Si le projet n'a pu aboutir, il donne quelques indications sur la façon dont le Guyanais envisage sa reconversion...

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures Kondogbia : « J'ai toujours voulu jouer pour la Centrafrique » 144 il y a 7 heures Bolt s'insurge contre un contrôle antidopage 24
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi