Ligue Europa - 6e journée

Par Quentin Moynet

Finalement, ça passe pour Tottenham

Fenerbahçe ridiculisé à domicile, Stuttgart qui s'en sort bien, Tottenham qui ne tremble pas, l’Atlético Madrid et Naples adversaires potentiels de Bordeaux et Lyon en seizièmes… Résumé complet de la soirée de Ligue Europa.

Note
1 votes
1 vote pour une note moyenne de 5/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Finalement, ça passe pour Tottenham
Finalement, ça passe pour Tottenham
Groupe A

Young Boys Berne/Anzhi Makhachkala : 3-1 ; Udinese/Liverpool : 0-1

Vent de folie sur le groupe A. Les Young Boys de Berne et Liverpool se sont livré une belle bataille à distance pour accrocher le deuxième ticket pour les seizièmes de finale. Ce sont finalement les Reds qui ont pris le dessus en s’imposant à Udinese malgré l’excellente prestation de Padelli. Il n’aura manqué qu’un but aux Suisses, vainqueurs de l'Anzhi déjà qualifié, pour mettre un terme à l’aventure européenne des coéquipiers de Gerrard.

Groupe B

Viktoria Plzeň/Atlético Madrid : 1-0 ; Hapoël Tel Aviv/Academica Coimbra : 2-0

Mauvaise nouvelle pour Bordeaux et Lyon. Premiers de leur poule, les deux clubs français pourraient tomber sur Naples en seizièmes de finale, mais également sur l’Atlético Madrid. Sans Falcao ni Gabi, les Espagnols se sont inclinés chez le Viktoria Plzeň qui leur chipe la première place. Et en plus Diego Costa a été expulsé. Dans l’autre match du groupe, l’Hapoël Tel Aviv a battu l’Academica Coimbra notamment grâce à Maman.

Groupe C

Fenerbahçe/Borussia M'Gladbach : 0-3 ; AEL Limassol/Marseille : 3-0

Marseille déjà éliminé de la compétition, Élie Baup a décidé de faire souffler ses cadres et de lancer plusieurs jeunes. Abdullah, Jobello, Omrani, Santiago, Azouni, Osei… Le centre de formation des Phocéens était à l’honneur. Mais les recalés du bac, archi-dominés pendant 90 minutes, n’ont pas convaincu. Pas plus que Bracigliano, à la rue dans sa sortie sur l’ouverture du score de Limassol. Malgré la faible opposition, c’est une victoire de prestige pour le club chypriote qui a inscrit deux de ses trois buts sur corner. Assuré d’être premier, Fenerbahçe s’est pour sa part fait humilier à domicile par le Borussia M'Gladbach.

Groupe D

Bordeaux/Newcastle : 2-0 ; Maritimo/FC Bruges : 2-1

Cheick Diabaté veut être la fierté de l’Afrique. Ce soir en tout cas, il a été la fierté de Bordeaux. En inscrivant un doublé, de la tête sur un centre de Ben Khalfallah, et du gauche sur un long ballon de Poko, l’attaquant malien a permis aux Girondins de s’imposer face à Newcastle et d’assurer la première place du groupe. Bon par contre, s’il veut se rapprocher d'Eto’o, Drogba, Adebayor et Kanouté, il faudra qu’il apprenne à déclencher ses frappes plus rapidement. Entre autres choses. Dans le match des éliminés, Maritimo a obtenu sa première victoire de la compétition en venant à bout de Bruges.

Groupe E

VfB Stuttgart/Molde FK : 0-1 ; FC Copenhague/Steaua Bucarest : 1-1

Stuttgart a eu chaud. Battus à domicile par le FK Molde pourtant déjà éliminé, les coéquipiers d’Ibišević auraient regardé le reste de la compétition devant leur télévision – ils ne l’auraient probablement pas regardé du tout en fait – si Copenhague s’était imposé face au Steaua Bucarest. Mais les Danois n’ont pu faire mieux que match nul, et ce, malgré l’expulsion de Tanase en début de seconde période, alors que le score était encore nul et vierge.

Groupe F

Dniepr Dniepropetrovsk/AIK Solna : 4-0 ; Naples/PSV Eindhoven : 1-3

Il n’y avait plus aucun enjeu à l’aube de la sixième journée dans le groupe F. Assuré de terminer premier, le Dniepr Dniepropetrovsk a explosé l’AIK Solna grâce notamment à un doublé de Zozulya. De son côté, Naples s’est logiquement incliné face au PSV de Matavz, auteur d’un triplé, et ce, malgré l’ouverture du score de Cavani. Un autre adversaire potentiel de taille pour nos équipes françaises.

Groupe G

Racing Genk/FC Bâle : 0-0 ; Sporting Portugal/Videoton : reporté

En accrochant le match nul à Genk, déjà assuré de terminer premier, au terme d’une rencontre soporifique, Bâle a atteint son objectif, à savoir la qualification. Car même en cas de victoire de Videoton chez le Sporting Portugal vendredi, le match ayant été reporté à cause de la pluie, Bâle conservera la deuxième place à la différence particulière.

Groupe H

Partizan Belgrade/Rubin Kazan : 1-1 ; Inter Milan/Neftchi Bakou : 2-2

À l’instar du groupe F, tout était joué avant cette journée pour le Rubin Kazan et l’Inter Milan, respectivement premier et deuxième. Avec une équipe largement remaniée, l’Inter a dû se contenter du match nul face au Neftchi Bakou. On notera simplement le doublé du jeune et prometteur croate Livaja. Même chose pour le Rubin qui a obtenu un bon match nul chez le Partizan Belgrade.

Groupe I

Lyon/Kiryat Shmona : 2-0 ; Athletic Bilbao/Sparta Prague : 0-0

Vainqueur de ses cinq premiers matchs de poule, Lyon a profité de la réception du Kiryat Shmona pour donner du temps de jeu à ses jeunes. Lopes, Zeffane, Sarr, Ferri, Pléa, Benzia… Un onze de départ d’une moyenne d’âge de 22 ans emmené par Gourcuff, Bastos et Fofana, capitaine d’un soir. Après l’ouverture du score de Sarr, les Gones ont souffert, mais ont pu compter sur un très bon Lopes pour conserver leur avantage avant de faire le break grâce à Benzia. Décevant jusqu’au bout, l’Athletic Bilbao n’a pas pu faire mieux que match nul face au Sparta Prague.

Groupe J

Tottenham/Panathinaïkos : 3-1 ; Maribor/Lazio Rome : 1-4

Sous la menace du Panathinaïkos avant la dernière journée, Tottenham et Friedel, préféré à Lloris absent du groupe, ont fait le boulot en battant les Grecs grâce à Adebayor et Defoe. Une victoire qui aurait même pu leur permettre de prendre la première place en cas de contre-performance de la Lazio à Maribor. Mais les Italiens ont plié l’affaire en à peine 40 minutes à Maribor. Avec Cana et Ciani en défense centrale, rien que ça.

Groupe K

Rapid Vienne/Metalist Kharkiv : 1-0 ; Bayer Leverkusen/Rosenborg : 1-0

Encore un groupe dans lequel l’enjeu avait disparu lors de la journée précédente. Malgré sa défaite chez le Rapid de Vienne combinée à la victoire sur le même score du Bayer Leverkusen contre Rosenborg, le Metalist Kharkiv a conservé sa place de leader devant le club allemand.

Groupe L

FC Twente/Helsingborgs IF : 1-3 ; Levante/Hanovre 96 : 1-2

Déjà qualifiés, Levante et Hanovre se disputaient la première place à Valence. Avec un point d’avance avant le match, les joueurs du HSV 96 n’avaient besoin que d’un match nul pour conserver la tête. Et c’est ce qu’ils ont fait. Ils auraient même pu aller chercher les trois points sans l’égalisation très tardive d’Iborra. Très décevant, Twente s’est lourdement incliné face à Helsingborgs qui n’avait pourtant pas encore gagné le moindre match. Les Hollandais terminent ainsi bons derniers du groupe L.

Suivre Quentin Moynet sur Twitter Par Quentin Moynet

Parier sur les matchs de Girondins de Bordeaux

 





Votre compte sur SOFOOT.com

11 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par leopold-saroyan le 07/12/2012 à 00:17
      

    Super soirée, Liverpool et plzen mes équipes de coeur en tête, quel régal..
    Par contre bilbao c'est vraiment la descente aux enfers. Et en championnat la zone de relégation leur mordille les fesses ..

  • Message posté par Quiksta le 07/12/2012 à 00:32
      

    J'ai un peu l'impression que dans 90% des matchs, il n'y avait absolument aucun enjeu ce soir...Un peu comme en champion's league ces deux derniers jours...
    A quand un retour des bons vieux matchs aller-retour ?!

  • Message posté par Karim- le 07/12/2012 à 04:42
      

    Grand bravo aux lyonnais qui ont gagné leurs 6 matchs, c'est exeptionnel et les adversaires n'étaient pas des petits clubs de l'Est.

    Super pour l'indice UEFA et vu les beaux noms présents en 16e de finales, en ajoutant à tout cela Chelsea et d'autres 3eme de poule C1 comme le Zenith, l'Ajax ou encore le Benfica, si les clubs français s'investissent à fond dedans, on peu espérer faire de bonnes émotions !

  • Message posté par Karim- le 07/12/2012 à 04:42
      

    vivre de belles émotions*

  • Message posté par Pascal Pierre le 07/12/2012 à 09:11
      Note : - 1 

    ça va finir par se voir qu'AVB fait du bon boulot chez les Spurs.

  • Message posté par zidan0ne le 07/12/2012 à 09:32
      

    Lyon n'avait pas gagné ses 5 matchs avant le match d'hier...


  • Message posté par nononoway le 07/12/2012 à 10:27
      

    Liverpool Chelsea Napoli Inter Spurs Lazio Leverkusen Lyon Atletico Mönchengladbach Anzhi Fenerbace Benfica Olympiakos StPetersbourg ...

    Elle claque cette compétition, quand on voit les noms des clubs en lice, ça donne franchement envie. N'importe quel tirage sortira de belles affiches.


  • Message posté par Guardinho le 07/12/2012 à 12:00
      

    C'est clair que les équipes restantes ont quand même de la gueule. Et puis ça change des Bayern, MU, Real, Barca... qui reviennent tous les ans en C1.

  • Message posté par Südkurve28 le 07/12/2012 à 12:26
      Note : 1 

    Les 7 clubs allemands engagés en Coupe d'Europe qui se qualifient, ça mérite quand même d'être souligné. Et après y'a encore des mecs qui sont capables de dire que la Bundesliga est faible...

  • Scotch_OMsoccer a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par oursmo2 le 07/12/2012 à 17:43
      Note : 1 

    Petits clubs de l'est? L'Ukraine a placé plus de représentants en 16ème que la France, Lille se fait tapé par Borisov, Plzen devant Liverpool...Je vois pas trop où sont les petits clubs..
    Les néerlandais par contre ont vraiment pas assuré cette année..Le PSV ou Twente avait (sur le papier) les moyens financiers et humains pour sortir des poules de l'EL..


11 réactions :
Poster un commentaire