1. // Copa Libertadores
  2. // Finale
  3. // Atlético Mineiro/Olimpia (0-2)

Finale Libertadores : Ronaldinho crucifié

Ronaldinho neutralisé, et Ronaldinho remplacé. La finale aller de Copa Libertadores a tourné au calvaire pour la star brésilienne et son Atlético Mineiro, qui a subi la loi d'Olimpia (0-2).

Modififié
6 23
Dans le dernier So Foot, Ronaldinho se montrait quasi mutique au moment d'évoquer le sujet Luis Fernandez. Manière de manifester son mépris envers l'animateur de RMC. Si l'interview avait été programmée quelques semaines plus tard, le Ballon d'or 2005 aurait sans doute tout autant économisé ses mots au moment d'évoquer Cuca, le coach qui le dirige depuis un an à Belo Horizonte. Un coach qui le titularise systématiquement, qui paraissait d'ailleurs avoir fait de Ronnie un intouchable - loin du traitement égalitariste de Luis -, mais qui a commis un crime de lèse-majesté mercredi soir à Asunción, en le sortant dès la 65e minute.

Pour Ronaldinho, la finale de la Libertadores devait constituer, et le peut encore, si O Galo fait un grand match retour, le dernier pic d'une carrière déclinante. Alors que tout indique qu'il ne disputera pas la Coupe du monde, chez lui, au Brésil, l'ex du PSG a pris sa mise sur la touche par Cuca comme un véritable affront fait à son ambition de régner sur l'Amérique du Sud et de donner à l'Atlético Mineiro sa première Copa Libertadores. À sa sortie du terrain, Ronaldinho a laissé traîner un regard furieux dans le dos de Cuca. Puis, lors de la demi-heure passée sur le banc, a affiché un visage contrarié, qu'on lui connaît peu.

Ronaldinho vit des semaines terribles. Privé de Coupe des confédérations, alors que Scolari paraissait enclin à le relancer, il voit à présent s'éloigner l'autre grand objectif de sa saison. Le champion du monde 2002 paie là les conséquences d'une baisse de régime observée depuis deux mois. À Asunción, Ronnie n'a pas pesé sur la rencontre comme il était attendu d'un joueur de son statut. L'ex-Barcelonais n'est quasiment jamais parvenu à se défaire du rude marquage des Paraguayens, et a trop souvent oublié de réclamer que le jeu passe par ses pieds. À observer la prestation de l'idole, la décision de Cuca de le sortir n'avait rien de scandaleuse, mais elle va valoir à l'Atlético Mineiro de préparer son retour dans le vacarme de la polémique. D'autant que le remplacement de la star n'a apporté aucun bénéfice aux Brésiliens. Menés 1-0 à la sortie de Ronaldinho, les hommes de Cuca ont cédé à nouveau à la 93e minute. Un but du break qui rapproche considérablement Olimpia de sa quatrième Copa Libertadores.

Youtube

Les étincelles attendues de la part de Ronaldinho ont finalement jailli des pieds des joueurs d'Olimpia. À la 23e minute, l'Uruguayen Alejandro Silva a signé une diagonale pleine d'audace et de détermination, avant d'envoyer une frappe intérieure embrasser le petit filet. Privé de Bernard, suspendu, l'Atlético Mineiro s'est créé quelques franches occasions, notamment grâce au très vertical Diego Tardelli, mais n'est jamais parvenu à tromper Martin Silva, autre Uruguayen d'Olimpia. Pour s'acheter la paix sociale, Cuca aurait pu laisser Ronaldinho errer jusqu'au terme de la rencontre. Dans un même souci diplomate, l'arbitre de la rencontre aurait pu ne pas siffler ce coup franc à l'entrée de la surface à la 93e minute, mais lui aussi n'a pas flanché au moment de prendre ses responsabilités. Résultat : une merveille de coup franc de Wilson Pittoni qui, malgré son nom à jouer dans les Gendarmes à Saint-Tropez, est doté d'un pied de velours. Au retour, il faudra un grand Atlético Mineiro pour renverser une situation compromise, et un très grand Ronaldinho.

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

BlanLokal Niveau : DHR
Même chose qu'au match aller des demies... Maintenant faudra refaire le coup du match retour des demies dans cette finale!

Ca ferait quand même plaisir de voir Ronnie soulever ce trophée putain*!
J’espère qu'il gagnera la finale, Ronnie mérite d'avoir tout gagner ! Après il, peut venir à paris, compléter avec le titre de champion, pour boucler la boucle !
Marek Hamsik Niveau : National
Ça va être dur d'inverser la tendance, parce que ces paraguayens ont vraiment l'air très solide et à mon avis, ils sauront s'y faire pour défendre à tout va au retour. En demies, Newell's était quand même plus joueur, et Mineiro à eu pas mal de réussite. La il faudra marquer très tôt pour insinuer le doute chez les paraguayens.

Quant à sortir Ronnie, même en difficulté, c'est une grossière erreur: qu'est ce qui peut faire la différence sur un match fermé et une défense regroupée ? Les coups de pieds arrêtés, domaine dans lequel le brésilien excelle.

Sinon, Bernard sera-t-il la pour le deuxième match ? Sa vivacité peut faire des dégâts et changer la donne.
Note : 4
J'espère aussi que Ronnie pourra soulever ce trophée, tellement de classe chez ce joueur, mon dieu.

Désolé du troll, mais à chaque fois que je vois le mot "crucifié" dans une phrase relative au football, je pense à ce commentaire devenu mythique:
http://www.youtube.com/watch?v=UfPHoVLJMiI
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
C'est marrant de chier en permanence sur Luis Fernandez, les mémoires sont courtes c'est bien connues.
Supporter du PSG, à l'époque il était clair que Ronaldinho choisisait ces matchs (les classico et les matchs importants) dans les matchs moins importants il était invisible Faut il rappeler aussi qu'il passait aussi énormément de temps à danser la samba dans les clubs nocturnes parisiens.

Voila le temps passe, les gens ne retiennent que les grands matchs qu'il a fait (les classicos notamment etc.) mais sa présence sur le banc sur certains matchs moins importants n'était absolument pas scandaleuse.
Donc d'après cet article Dinho aurait jouer seul contre 11 joueurs de Olimpia ? :)
nan plaisanterie .

Bon la question est maintenant se ou jouera le match retour ?
la comnebol préconise un stade de minimum 40 000 pour une finale !

_ Atletico Mineiro joue depuis le début des travaux du Mineirao dans le stade Independencia qui fait 25 000 places , et ou le club y est invaincu !

Le Mineirao fait 70 000 , mais est éloigné de la pelouse , niveau ambiance pour retourner un match dans un stade ou les joueurs n'y ont plus mit les pieds depuis plus d'un an , bof .

Surtout que Olimpia sera motivé pour chercher leurs 4 ème Libertadores , et que le coup contre Newell's c'est pas tout les jours dimanches non plus !

( que de maladresse devant le but de la part de Newell's aussi )
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 2
L'Olimpia a une défense en fer, quelques bouchers et petites salopes au milieu et des mecs hyper réalistes devant. Quand on sait qu'au retour de la demi ils ont cédé sur un but douteux à l'extérieur ça en dit long. Cette équipe me faut des fois pensé à un commando en mission qui liquide ses victimes à Asunción et va faire le dos rond dans un bunker à l'extérieur...

Pour l'Atletico Mineiro de Ronnie, ce sera hard. Autant contre Newell's Old Boy ils ont eu une chance de cocu. But d'entrée, plus but à ma 95eme et derrière un point de penalty capricieux durant les tab. Là la tâche me semble difficile et Ronnie est cramé physiquement.

Il a raté bcp de choses simples et dire que ce mec était loué pour sa précision technique, le voir rater des passes ou in contrôle ça surprend toujours... À 1-0, la clique à Bernard pouvait faire un truc à Belo Horizonte, là le second but sur un coup du sort a cuit pour de bon les carottes....
C'est pas fini. Mine de rien une des pépites brésiliennes du moment (Bernard) et un grand joueur sur le déclin (Ronnie) avec quelques extras pas dégueu (Tardelli, Jô) vont avoir l'occasion de ramener la toute première Libertadores de leur équipe. Le retour va être chaud chaud chaud, même si Olimpia finit par la gagner cette coupe ils risquent de passer 90 très longues minutes.
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Mais il joue à quoi le défenseur sur le coup-franc ?
Quel con !
Exactement, ce n'est pas l'inexistance de Ronnie qui réduit les chances de l'Atletico à zéro pour le retour, c'est le défenseur au premier poteau sur le coup-franc qui empêche l'intervention du gardien.
En Colombie on se fait descendre pour moins que ça.
Pas vu le match!
Enculé de Globo!
Oui je suis rageux!!!
Pas de satellite chez moi... J'ai peur d'être filé par la C.I.A et les ex-collègue de Snowden (sic) et dans les botecos de la rue ils mataient le match du Corinthians! Je les hais!!!
Oui, je suis vraiment rageux ce matin!
jayjay972 Niveau : DHR
Ronnie c'est chaud pour sa gueule mais j’espère quand même que l'atletico retournera la situation. Bah comalipa c'est ça de vivre dans un pays avec 12 grands clubs ou un match de recopa peut être plus important dans certaines régions qu'une finale de libertadores. Pour le Paraguay ce sera peut être un bon lot de consolation après l’élimination de l’équipe nationale pour la coupe de monde.
Message posté par El Xeneize
Donc d'après cet article Dinho aurait jouer seul contre 11 joueurs de Olimpia ? :)
nan plaisanterie .

Bon la question est maintenant se ou jouera le match retour ?
la comnebol préconise un stade de minimum 40 000 pour une finale !

_ Atletico Mineiro joue depuis le début des travaux du Mineirao dans le stade Independencia qui fait 25 000 places , et ou le club y est invaincu !

Le Mineirao fait 70 000 , mais est éloigné de la pelouse , niveau ambiance pour retourner un match dans un stade ou les joueurs n'y ont plus mit les pieds depuis plus d'un an , bof .

Surtout que Olimpia sera motivé pour chercher leurs 4 ème Libertadores , et que le coup contre Newell's c'est pas tout les jours dimanches non plus !

( que de maladresse devant le but de la part de Newell's aussi )


La COMEBOL a refusé la demande de l'Atletico, donc normalement ils joueront au Minerao.
Tardelli est un bon joueur, mais c'est une sacrée fominha! Le mec fait rarement une passe.
L'Atlético a payé cash 2 grosses erreurs défensives (collective sur le 1er but, et individuelle sur le second)

Ils peuvent encore renverser la vapeur, car intrinsequement ils sont supérieurs, mais Olimpia sait très bien conserver un avantage. Ils ont un collectif très bon, ce qu'il manque cruellement à la majorité des équipes Brésiliennes, Altlético en premier (Tardelli et Marcos Rocha si vous m'entendez ^^ )
Message posté par Comalipa
Pas vu le match!
Enculé de Globo!
Oui je suis rageux!!!


Et l'homme inventa le streaming...
Sinon je ne sais pas dans quelle partie du Brésil tu es, mais si tu vis dans une capitale, ya toujours moyen de trouver un resto ou un bar mineiro.
je me suis jamais vraiment remis du match de ronaldinho lors du classico remporté 0_3 par paris (ou par ronnie).quel joueur!
je crois que c'est la première et dernière fois que j'ai entendu un adversaire acclamé par le vélodrome.
J'ai vu que la seconde mi-temps mais le match était d'un niveau tactique affligeant.
ça ressemblait à un mélange de Kick ans rush et hourra football.
Très Très en dessous de la finale Boca-Corinthians de l'an passé.

Enfin, je pense, mais je ne suis pas coach, que si j'avais Ronaldinho dans mon équipe, j'essaierai de lui faire parvenir les ballons dans ces pieds plutôt qu'au dessu de sa tête.

D'ailleurs, quel message désastreux le coach envoi en le sortant...

PS:Je tiens à préciser qu'il n'était pas bon quand même. Mais il aurait suffit d'une seule seconde...
Message posté par TsouinTsouin
Mais il joue à quoi le défenseur sur le coup-franc ?
Quel con !


Dans l'interview d'après match, le gardien dit que c'est lui qui avait dit à son défenseur de revenir comme ça.
ça fait donc 2 cons!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 23