Fin de la drogue en Colombie ?

Modififié
0 0
Drogue et football sont indissociables à l'évocation du folklore en Colombie.

Face à ces liens obscurs qu'entretiennent les trafiquants avec le sport depuis de très longues années et qui gangrènent le monde du ballon rond local, le président Juan Manuel Santos a décidé de prendre le taureau par les cornes. Et le moins que l'on puisse dire est que le bonhomme ne rigole pas : « Nous allons mettre un frein à toute sorte d'association macabre entre les délinquants et les clubs de sports, a-t-il déclaré à l'occasion d'une cérémonie en l'honneur du joueur de baseball Edgar Renteria, MVP des dernières World Series et élu athlète de l'année au pays. Nous voulons éradiquer toute chance d'intrusion de ces mauvaises influences dans le sport. Ou nous parvenons à changer le football, ou le football sera fini pour nous » .

La fédération colombienne avait récemment été plongée au cœur d'un scandale après que des liens ont été révélés entre son directeur financier, Manuel Bernal Vargas, abattu en juillet dernier à Bogota, et Salvatore Mancuso, un ponte du trafic de drogue emprisonné aux Etats-Unis.

Si l'intention est louable, la tâche s'annonce tout de même bien compliquée...

AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Naples et les ordures
0 0