1. //
  2. // Quarts
  3. // Atlético-Leicester

Filipe Luís, la gauche forte

De retour à son meilleur niveau, le latéral gauche brésilien traîne dans son sillage tout l’Atlético de Madrid. Une forme étincelante qui, en plus de solidifier l’arrière-garde des Colchoneros, change du tout au tout le visage offensif des protégés de Diego Simeone. Rien que ça.

Modififié
La question l’enquiquine plus que l’intéresse. Mais politesse oblige, Diego Simeone ne se soustrait pas à y répondre. «  J’ai parlé avec Theo il y a un mois, vingt jours peut-être. Je sais ce qu’il m’a dit et ce que je lui ai dit. Je suis très content de ce qu’il fait, comme je l’étais de Saúl lorsqu'il était en prêt au Rayo Vallecano. Que cette rumeur sorte maintenant ne me dérange pas. » En substance, l’entraîneur de l’Atlético ne fait que répondre aux bruits de couloir qui envoient le jeune Theo Hernández, latéral gauche en prêt à Alavés, du côté de l’ennemi honni. Quand tout le peuple des bords du Manzanares s’inquiète du possible transfert de l’un de ses minots vers le Real Madrid, lui ne s’en fait pas. C’est qu’à sa disposition, l’Argentin compte l’un des tout meilleurs spécialistes du poste au monde, le bien nommé Filipe Luís Kasmirski, buteur décisif en ce soir de réception de la Real Sociedad. Du haut de ses 31 ans, le Brésilien jouit d’une cote de popularité énorme auprès de son gourou. Mieux, il est l’un des grands artificiers du retour en forme de cet Atlético, grand favori de son quart de finale face à Leicester.

« Je suis plus cholista que le Cholo  »


Pour comprendre l’impact du natif de Jaragua do Sul, bourgade de l’extrême sud du Brésil, un retour en arrière un an et demi plus tôt s’impose. Alors que l’été 2015 approche de sa fin, le latéral trimbale toujours son spleen dans les quartiers huppés de Londres. Transféré un an plus tôt, au lendemain de la première finale de Ligue des champions perdue face au Real, il souhaite alors « vivre une nouvelle expérience » . L’aventure tourne court puisque durant son seul exercice à Chelsea, il ne prend part qu’à 26 rencontres. Autant dire qu’entre un temps de jeu nul et le manque de sa famille restée à Madrid, l’heure est à un retour aux sources. Dans le même temps, Diego Simeone ne trouve pas chaussure à son pied pour occuper le flan gauche du Vicente-Calderón. Ansaldi et Siquiera hors de forme, il décide même d’installer le droitier Jesús Gámez au poste de latéral gauche. Rien d’étonnant, donc, à assister au pire exercice de l’Atlético de Madrid depuis l’arrivée de Diego Simeone en décembre 2011. Rien d’étonnant, non plus, à assister au retour à la maison de Filipe Luís lors de ce mercato estival de 2015.


À défaut de le stopper dans sa progression, cette parenthèse londonienne permet à Filipe Luís de savoir ce qu’il veut vraiment : « J’ai été heureux durant cette année. J’ai gagné la Premier League et la FA Cup, mais en vivant là-bas, je me suis vraiment rendu compte que je ne pouvais être épanoui qu’à la maison, dans le club qui m’a fait grandir. L’Atlético est l’endroit où je me sens le mieux. » De fait, il ne semble jamais avoir quitté le maillot rojiblanco tant, tel un poisson dans l’eau, son retour ne suscite aucune crainte. Surtout, avec sa doublette latérale Juanfran-Filipe Luís, Diego Simeone se retrouve une ossature défensive à sa main. Celui qui se décrit « plus cholista que le Cholo » rend alors à l’Atlético son vrai visage. « Filipe nous donne une grande supériorité quand nous, les milieux, nous rentrons dans l’axe  » , confirme la plaque tournante Koke. Hasard ou non, les Matelassiers réalisent, pour le retour du Brésilien, un nouvel exercice en patrons. Pour la deuxième fois finaliste de la Ligue des champions en trois ans, mais pour la deuxième fois défait, l’Atlético s’impose encore un peu plus dans la cour des grands. Filipe Luís également.

Échecs, multiculturalisme et sous-coté


Car si son compatriote Marcelo est élevé au rang de meilleur latéral gauche au monde, Filipe Luís n’est pas en reste. Problème, son swag est proche du niveau de la mer quand celui du Merengue ne cesse de truster les devantures des journaux. Ce sex-appeal négatif, il le tient avant tout de ses origines. « La famille de mon père est polonaise et italienne, celle de ma mère est autrichienne, polonaise et aussi italienne, rejoue-t-il dans les colonnes d’El Pais. Malheureusement, je ne parle aucune de ces langues car quand les vieux les utilisaient à la maison, c’était comme une arme pour que nous ne les comprenions pas. »


Ce qu’il a bien imprimé, en revanche, c’est la passion familiale pour les échecs. Amateur de ce jeu depuis des années, il en admire les différentes stratégies à appliquer et l’art de la tromperie pour feindre l’attaque sur un côté pour surprendre de l’autre. Côté terrain, il pourrait être assimilé à une tour : il part d’un côté et dispose de la liberté de se projeter verticalement. Dernièrement, il y est allé de ses buts face à Málaga et la Real Sociedad sur de telles actions. Leicester est prévenu, Filipe Luís est en jambes.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

supernabot Niveau : DHR
excellent joueur, peut-etre moins technique que Marcelo mais beaucoup plus fiable defensivement et tactiquement. Typiquement le joueur que j'aurais pense "Mourinho-compatible"...
Georginho23 Niveau : DHR
Il a beau être moins swag que Marcelo, il n'a pas grand chose à lui envier ! Meilleur défensivement, offensivement très bon, moins fantasque mais plus rigoureux.
N'empêche le Brésil malgré la faiblesse de son effectif a quand 3 latéraux gauche de grande qualité !
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : CFA2
La faiblesse de son effectif? C est pas loin d être un des plus fournis du monde!
1 réponse à ce commentaire.
C'est indéniablement ce qui se fait de mieux dans le système de Simeone. Pas le plus esthète des latéraux de ces dernières années, mais un vrai guerrier, qui tient bien son poste, très dur à passer en 1 contre 1.
Il apporte une véritable plus-value sur le plan offensif également, ses centres sont souvent très bons.

Même si je lui préfère quelques joueurs comme Alex Sandro ou Ricardo Rodriguez, il fait partie du top 5 mondial à l'heure actuelle à ce poste à mon avis.
J'aurais mis Marcos Alonso sur Rodriguez mais sinon oui partout.
Pour le coup, je ne l'ai pas vu assez jouer pour pouvoir donner un avis tranché sur Marcos Alonso, mais il à l'air très bon, c'est vrai.
Trop lent le Marcos Alonso
3 réponses à ce commentaire.
il y a 1 heure Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 14 il y a 1 heure Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 14
il y a 2 heures Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 3 il y a 5 heures Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 20 il y a 6 heures Ronaldinho régale au beach soccer 15
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5
Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 31 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24