En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Présidence de la FIFA

FIFA : Platini n'affrontera pas Blatter

Modififié
« Je veux me présenter aux élections à la présidence de l'UEFA. Ce choix est un choix du cœur, du football et de la passion. J'ai des missions à mener à bien avant de peut-être passer à autre chose. Mais ce n'est pas le moment, ce n'est pas mon heure. (...) J'ai longtemps réfléchi, mais je n'ai pas réussi à me convaincre qu'il fallait y aller. C'est aussi simple que ça. »

C'est avec ces mots que Michel Platini a mis fin au suspense. Longtemps pressenti pour être candidat à la présidence de la FIFA, le boss de l'UEFA n'ira finalement pas défier Sepp Blatter, 78 ans et, de fait, favori pour sa propre succession à un poste qu'il occupe depuis 1998.

Le triple Ballon d'or (1983, 84, 85) a fait état de sa décision lors d'une conférence de presse organisée à Monaco, en marge du tirage au sort des groupes de Ligue des champions.


Grand instigateur du fair-play financier, de l'ouverture de la Ligue des champions et d'un Euro à 24 en 2016, Platini a dernièrement été affaibli par les soupçons de corruption sur son soutien apporté au Qatar, et laisse donc un boulevard à Sepp Blatter pour les élections de juin 2015, auxquelles se présentera notamment Jérôme Champagne, ancien vice-secrétaire général de la FIFA. Autant dire un sparring-partner pour Blatter... PM, à Monaco
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 9 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom