En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // FIFA
  3. // Justice

FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte

Modififié
Monsieur Propre.

« Ma plainte a été déposée dans les derniers jours » , a confirmé Joseph Weiler au New York Times. Weiler est un ancien membre de la commission de gouvernance de la FIFA et souhaite saisir la commission d'éthique contre son président, Gianni Infantino.

La raison ? Infantino aurait, avec l'aide d'autres responsables, tenté de bloquer le travail de la commission de gouvernance, chargée de faire respecter l'ordre à la suite du scandale de corruption qui sévissait au sein de l'instance.


Cette plainte fait suite à l'audition, mercredi, de Miguel Maduro, l'ancien directeur de cette commission. Ce dernier avait été contraint de quitter son poste en mai dernier, moins d'un an après sa nomination. Weiler et trois autres membres de la commission de gouvernance avaient alors choisi de démissionner. Lors de son audition, Maduro a décrit la FIFA comme une institution « fonctionnant avec un système de règlements sans que la loi ne règne » .

À noter que la FIFA avait décidé en mai dernier de ne pas renouveler les mandats des deux présidents de la commission d'éthique, à l'origine des suspensions de Sepp Blatter et de Michel Platini. AG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6