1. // FIFA
  2. // Corruption

FIFA : Bahamas et Porto Rico avouent

0 2
Le Qatari Bin Hammam est dans de sales draps. Accusé de corruption pour obtenir la présidence de la FIFA face à Sepp Blatter, il s'était retiré de l'élection, et avait été suspendu par l'organisme qui régit le football.

La Fédération de Football de Porto Rico a confirmé à la FIFA qu'elle avait reçu de l'argent pour voter en faveur de Bin Hammam et qu'elle a proposé de le rendre, et celle des Bahamas a affirmé qu'on lui avait proposé des pots-de-vin en liquide mais qu'elle avait refusé.

Bin Hammam, lui, nie avoir œuvré de manière illicite. Il aurait fallu lui dire avant que c'était interdit.


LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
M'ouais! On se doute bien que la pratique des pots-de-vin est courante à la FIFA (et ailleurs).

Blatter a des dossiers sur tout le monde. Il tient son monde grâce à un réseau d'informateurs de tout premier ordre.

C'est comme ça que se fait et se défait la hiérarchie.

Mais bon, la nouveauté c'est qu'on lui conteste (un peu) son pouvoir.
Et il va être suspendu, le responsable de la fédération porto-ricaine qui a accepté l'argent ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Zahia est sur Twitter
0 2