1. //
  2. // 5e journée
  3. // Monaco/Lorient

Féry-Gourcuff : Un mariage de raison qui capote

Après quatre ans d'une collaboration originale au sein du FC Lorient, Christian Gourcuff et Loïc Féry ne semblent plus sur la même longueur d'onde. Normal, pourrait-on dire, tant rien ne rapproche les deux hommes. Entre le vieux sage passionné (buté ?) et le businessman ambitieux, le divorce est-il inéluctable ?

Modififié
« Gourcuff, c'est un éducateur, pas un marchand de bestiaux (…), en agissant ainsi, le président Féry s'est découvert. Et finalement, c'est la vraie surprise de cette histoire... » Voilà le témoignage, un brin excessif, d'un supporter lorientais à la sortie de l'entraînement la semaine dernière. L'épisode Lemina a visiblement laissé des traces. Mais derrière ce constat amer se cache aussi le reflet d'une certaine partie de l'opinion vis-à-vis de Loïc Féry, le président du FC Lorient. Ben oui, le bonhomme, avant d'être le patron des Merlus, est aussi et surtout un homme de la finance. Cette finance tant décriée en cette période de profonde crise sociale et économique. « Il s'est découvert  » , dit ce supporter. Comprendre, le vrai visage du trader avide d'argent est enfin apparu aux yeux du monde lorsque, le 2 septembre au soir, Loïc Féry donnait son accord à l'OM pour le transfert du jeune espoir Mario Lemina (5 millions d'euros), pur produit de la formation bretonne. Mais celui pour qui la pilule n'est pas, mais alors pas du tout passée, c'est Christian Gourcuff. Le coach breton n'a pas traîné pour dégainer contre son président, fustigeant chez lui une politique en totale contradiction avec son discours ambitieux. « Je suis écœuré de la façon dont ça s'est fait. Il y a une politique avec laquelle je ne suis pas d’accord, c’est mon devoir de m’exprimer. Par rapport à la communication faite au club, je tombe des nues quand on me dit qu’il faut absolument vendre un joueur. Ce transfert est une erreur à tous points de vue : sur le plan sportif, sur le plan de l’image, sur le plan financier, enrage l'entraîneur charismatique des Merlus avant d'en rajouter une couche. Le football autrement (le slogan affiché par le club) a pris un coup. Un club de foot n’est pas qu’une entreprise financière. Il y a autre chose. À Lorient, on affichait la volonté d’être différents. On n’est pas différents. Ce transfert, c’est juste du business. Je veux que les gens sachent que je ne suis pas complice de cette décision. Je me désolidarise complètement. » Difficile d'être plus clair. Le divorce semble consommé entre les deux hommes et il est difficile de savoir de quoi sera fait l'avenir du FCL. Jusque-là pourtant, ce mariage de raison entre un ancien prof de maths au caractère bien trempé et un businessman de la City avait semblé trouver peu à peu son rythme de croisière.

Gagnant-gagnant au FC Lorient

Mais cela a pris du temps. Car les deux hommes n'ont que peu de choses en commun. Christian Gourcuff n'est pas du genre à discourir des heures pour faire passer ses messages et, avec lui, il ne faut pas s'attendre à des trésors de diplomatie ni à de chaleureux échanges. C'est concis et clair. Point. « On n’a pas besoin de beaucoup se parler. On a peu de discussions qui durent plus de deux ou trois minutes. Quelques phrases suffisent » , confirme Arnaud Le Lan, qui l'a côtoyé pendant de nombreuses années. Ce côté un peu bourru (breton ?) et distant, Gourcuff l'assume parfaitement. «  Affirmer que je corresponds au cliché du Breton, franchement, ce n’est pas faux. Je me retrouve dans des personnalités comme celles de Kersauson ou de Tabarly. Pour l’approche, on est froids. Quand quelqu’un arrive, on prend des distances. Mais c’est pour mieux aller au fond des choses ensuite » , confie en toute franchise le père la déconne. À l'inverse, Loïc Féry aime parler, échanger, communiquer avec ses semblables. « S’entretenir avec Loïc Féry revient à écouter un hyperactif au débit de parole très rapide » , disait-on de lui dans un article des Échos. Et il n'y a pas que ça. Christian Gourcuff est ancien professeur de mathématiques, toujours soucieux d'inculquer ses valeurs de vie à la jeunesse, tant dans une salle de classe que sur un terrain. Loïc Féry est un professionnel de la finance dont le métier est de faire de l'argent. Quand Gourcuff incarne à merveille l'image d'une certaine simplicité, son autre à la tête du club se trimballe parfois en jet privé pour effectuer le trajet entre son domicile en Angleterre et son lieu de travail à Lorient. Et même si Féry n'aime pas donner une image « bling-bling » de lui-même, lui qui est issu de la classe moyenne et d'une famille plutôt orientée à gauche, le constat est là. Un abîme sépare les deux personnages et tout porte à croire que cette union est vouée à l'échec. Alors, à son arrivée à la tête du FC Lorient, à l'intersaison 2009, Féry a vite compris à qui il avait affaire : « La première fois que je l’ai rencontré en mai, il était pour le moins réservé à mon égard. Il m’a dit qu’il jugerait sur pièce. Puis, j’ai senti qu’il était possible de communiquer avec lui. De toute façon, je préfère quelqu’un de distant comme lui que d’autres qui tapent dans le dos des gens deux heures après les avoir rencontrés. » Une méfiance à l'égard d'un jeune loup extérieur au football confirmée par l'intéressé : « J’étais en recul au début. Ça l’a peut-être même crispé. Il avait le profil trader. J’étais en réserve. » Et puis finalement, les deux hommes ont fini par s'apprivoiser. « Ça n'a jamais été le grand amour, mais ils avaient des relations de travail cordiales » , confirment un journaliste de Ouest-France. Gourcuff, qui était en froid avec l'ancien président Alain Le Roch, a perçu ce changement de direction comme quelque chose de positif dont il fallait profiter. En réalité, les deux hommes ont vite compris l'intérêt qu'ils avaient à collaborer ensemble. Féry avait autant besoin de Gourcuff, garant des valeurs lorientaises et apprécié de tous, que Gourcuff avait besoin de Féry pour lui fournir les moyens de ses ambitions.

Lorsque Féry débarque à Lorient, il lui est indispensable de s'appuyer sur le personnage emblématique du club. Car pour les locaux, voir arriver un jeune golden-boy de la finance en costume trois pièces, qui de surcroît n'a aucun lien avec la Bretagne et n'y passe même pas trois jours par semaine, ça peut effrayer. Oui mais voilà, Féry l'a joué fine. Sa priorité était donc de prolonger Gourcuff, coûte que coûte. Sa chance, surtout, c'est d'avoir su profiter de l'état du club breton. Car si tout allait relativement bien sur le plan sportif, « le reste n'était qu'un champ de ruines » , nous confie la presse locale. Féry a montré patte blanche et a permis à Lorient de se développer, peut-être même au-delà de ce qu'imaginait alors Gourcuff : une pelouse synthétique dont il rêvait tant, des travaux au stade du Moustoir et, surtout, un centre d'entraînement et de formation flambant neuf, digne d'un club professionnel ambitieux. Sur le terrain, le club morbihannais poursuit également sa progression. Christian Gourcuff est parvenu, à travers une philosophie de jeu basée exclusivement sur le collectif, à inscrire durablement son club dans le paysage de la Ligue 1. Au quotidien, les deux hommes travaillent plutôt sereinement. Il faut dire que Loïc Féry n'est pas non plus omniprésent au Moustoir. Dans la semaine, l'ex-trader passe le plus clair de son temps à Londres, à la City pour gérer sa société de gestion de fortune. Les tâches quotidiennes sont déléguées au directeur général, Serge Aréguian, un proche de Gourcuff. Malgré cela, le coach breton n'hésite pas à hausser le ton lorsque cela lui semble indispensable au bien de « l'institution FCL  » . Alors, quand il a fallu pousser une gueulante contre Féry la semaine dernière, l'entraîneur des Merlus n'y est pas allé par quatre chemins.

Tweets, embrouilles et gros sous

Si jusque-là tout semblait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes entre le prof et le trésorier, le ciel s'est sérieusement assombri en Bretagne ces derniers mois. À l'origine de ce changement d'ambiance, la vente de Mario Lemina à Marseille le 2 septembre dernier. Après avoir déjà cédé M'Vuemba et Romao à l'OM lors des derniers instants du mercato (septembre 2012 et janvier 2013), « le cas Lemina, c'est la goutte d'eau pour Gourcuff » , confirme le journaliste lorientais. « J'ai eu Mario (Lemina) à 18 heures au téléphone et il était hors de question qu'il parte, son avenir était à Lorient. Et à 19 heures, on lui avait retourné la tête et il partait » , a expliqué Christian Gourcuff au micro de RTL. Mais surtout, Christian Gourcuff, formateur reconnu dans le paysage français, ne comprend pas le décalage entre le nouveau discours ambitieux de son président, les valeurs affichées par le club lorientais, et la politique actuelle en matière de transfert. En effet, quel signal le président Féry envoie-t-il aux gamins et aux parents qui vont être amenés à collaborer avec le club ? À l'heure où le tout nouveau centre de vie du FCL, censé impulser une nouvelle étape dans la formation du club, sort de terre, Féry décide de vendre le jeune espoir qui incarnait le mieux la bonne politique de formation des Merlus. De plus, la question de l'opération financière pourrait, elle aussi, laisser perplexe.

Pour le moment, l'aigreur du coach breton semble être partagée par beaucoup. Le maire de Lorient déclarait il y a peu qu'il comprenait « la frustration de Gourcuff  » . Du côté des sponsors, le constat est sensiblement le même. « Je comprends la réaction de Gourcuff, il a pris la décision de Féry comme un désaveu. Si désormais, le but du FCL est de faire de l'argent, on rentre dans un autre modèle » , explique ainsi Jean-Pierre Bardon, directeur général de La Trinitaine (principal sponsor maillot). De son côté, Loïc Féry reste persuadé d'avoir agi dans les règles et pour le bien de son club. « Je n'aurais jamais pris la décision de transférer Mario si j'avais le sentiment de mettre en péril le club sportivement.  » S'il est trop tôt pour dire lequel des deux a raison, il est certain que les relations entre Féry et Gourcuff viennent d'atteindre un seuil critique. Car si le Breton a la tête dure, son homologue lorrain sait aussi donner des coups. « J'ai été extrêmement choqué par ses propos. Il a porté atteinte à l'institution FC Lorient  » , n'hésitait-il pas à déclarer après la sortie médiatique de son coach. Pas sûr que balancer ça dans la gueule de celui qui incarne le club depuis plus de 25 ans n'arrange la situation... D'autant que depuis toujours, Christian Gourcuff n'a jamais vraiment goûté aux méthodes modernes de communication de son président, Twittos devant l'éternel. Finalement, la première rencontre entre les deux hommes depuis le début de l'affaire a eu lieu mercredi dernier à Lorient. Si les choses n'ont pas empiré, chacun reste sur ses positions. Ils se sont simplement accordés sur leur désaccord. Le couple finira bien la saison côte à côte, mais rien ne laisse penser que leur collaboration ira au-delà.

Par Aymeric Le Gall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

L'homosexualité est donc dans les gènes, Sarkozy avait raison
Si Lady GAGArde ne fait pas d'étincelles cette année, papa va retrouver fiston l'année prochaine ou même en cours d'année :
- plus de gros investissements mercato, à cause du stade
- un centre de formation assez efficace
- une volonté de beau jeu, pour pouvoir en twitter
- pas un coach à gros salaire
- le fiston
Captain_H Niveau : DHR
"Le père la déconne", tu m'as tué Le Gall!
Fernando Couto Niveau : District
Comment ça Jordan Ferri et Yoana Gourcuff un mariage sans capote ?
Très bon article, complet, ca fait plaisir
"Si les choses n'ont pas empirées" Ok ok c'est dimanche mais attention de ne pas trop se relâcher niveau grammaire !! :-)
La question ç'est de savoir où va l'argent de la vente de Lemina, si c'est dans la poche de Féry ou plus sûrement dans celles du club ?

On peut tout à fait comprendre l'amertume du coach vu que Lemina symbolise la formation mise en place alors que le club était surtout connu pour faire des bon coups sur le marché des transferts. Mais il faut bien aussi assurer le train de vie d'un club qui ne gagne rien et ne doit pas battre des records en terme de sponsors/merchandising...
Je comprends pas Féry, acheter des Corgnet ou des Traoré 7 millions pour revendre Lemina 5, parce que le club aurait absolument besoin d'argent.
Tout ça reste très opaque.
C'est surtout le manque de manière qui saute aux yeux. Un Aulas junior somme toutes !
Ces préjugés sur le gentil garçon issu d'une classe moyenne converti en méchant homme de la finance qui investit dans Lorient pour l'argent ...

Gourcuff se plaint, il est bien content d'avoir un des plus gros salaires de L1, de pouvoir acheter des Corgnet et Traoré + de 5M, ou même Guereiro qui a même pas 20 ans pour 2,5M, et d'avoir des infrastructures comme ça

Message posté par iRONNIE
Si Lady GAGArde ne fait pas d'étincelles cette année, papa va retrouver fiston l'année prochaine ou même en cours d'année :
- plus de gros investissements mercato, à cause du stade
- un centre de formation assez efficace
- une volonté de beau jeu, pour pouvoir en twitter
- pas un coach à gros salaire
- le fiston


Comme le dit EsKarTfig, je vois pas pourquoi Gourcuff père quiterrait "son" club à cause du président pour aller dans un autre où le président est le même, mais en pire!
Il ne veut pas d'une politique "faire des sous coûte que coûte", il cherche quoi Aulas ?
Le côté twitoss fout l'énerve déjà avec Fery, alors...

Lorient c'est le club de Gourcuff, pas d'un président (il a même les sponsorts dans la poche...). Si un président veut le foutre dehors, le Moustoir se laissera pas acheté par un "grand" nom.
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2