Ferrara parle enfin

0 0
L'année dernière, la Juventus avait finalement décidé de céder à la mode Barça en nommant un entraineur inexpérimenté, du cru. Ce fut un échec cuisant, l'ancien grand défenseur du club, Ciro Ferrara, aura finalement été remplacé en cours de saison par Alberto Zaccheroni. En gentleman qu'il est, il a attendu que la saison soit enfin terminée pour s'exprimer.

Même s'il assure ne garder «  aucune rancœur » car « seize magnifiques années ne s'effacent pas en six mois » , il balance un peu. « Quelques jours après mon licenciement j'ai lu des déclarations qui m'ont fait mal, avec des phrases comme « maintenant nous nous entrainons bien » ou « Zac nous fait travailler l'aspect tactique » . Comme si je n'avais pas passé des heures à leur expliquer des aspects tactiques. Si mon successeur était aussi compétent, disons que les joueurs qui ont engrangé une moyenne de points moins élevée sont des ânes » . Puis il passe les joueurs en revue. Pour Del Piero : « Alex représente la Juve depuis de nombreuses années. Il veut jouer tout le temps et cela devient parfois un problème » . Pour Felipe « sécateur » Melo : «  Il a les qualités pour jouer à la Juve mais il doit apprendre à faire confiance à ses coéquipiers. C'est tout sauf un méchant garçon mais l'attitude hautaine avec laquelle il s'entrainait en a ennuyé plus d'un » . Et pour Diego c'est plus sympa : «  Il doit rester. Il a besoin de deux attaquants qui prennent la profondeur car sa grande force est la passe en profondeur, ce qu'il n'a pas vraiment eu l'occasion de faire » .

Les joueurs concernés apprécieront. On ne se frotte pas à Rocky sans représailles.

TF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0