Fernando n'a pas digéré

0 0
La saison dernière n'a pas laissé que des traces dans les jambes des Girondins ; elle en a aussi laissé dans les têtes, sans toutefois altérer la mémoire. Et c'est Fernando Menegazzo qui remue le couteau dans la plaie, en évoquant la finale de la Coupe de la Ligue perdue face à l'OM.



« Deux jours après (la finale, ndlr), on avait le match contre Lyon (en Ligue des Champions), et voilà » , a soupiré le Brésilien ce week-end, dans un sous-entendu lourd de sens. « J'imaginais pas que l'on allait jouer avec notre équipe type, et tous, dans le vestiaire, on pensait ça, même si c'était Marseille en face, ajoutait-il, visiblement toujours perplexe. Malheureusement, je n'étais pas préparé pour jouer ce match-là. Je pensais à Lyon, ce qui est normal, car entre un quart de finale de C1 et une finale de Coupe de la Ligue, euh, quand même... »



Où comment fustiger à demi-mot une erreur stratégique commise par Laurent Blanc...



LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Huntelaar doit partir
0 0