Modififié
10 9
Bouc émissaire de son coach Marcelo Bielsa, Fernando Llorente est «  au placard  » à l’Athletic Bilbao. Figure des bonnes perfs’ basques depuis deux ans, l’intertational espagnol est à bout de nerfs. Un malaise qui a eu raison de sa volonté de prolonger avec les Leones : «  J'ai passé des moments compliqués, j'essaie de ne pas extérioriser mon mal-être et d'être bien  » , s’est-il confié à TeleBilbao.

Libre de tout engagement en juin 2013, Llorente connaîtra un nouveau club la saison prochaine : «  À l'époque (cet été, ndlr), j'avais communiqué au club que je n'aimais pas le traitement que je recevais. Les messages de la presse à mon encontre étaient très mauvais et les choses ont donc dérapé. Face à tous ces évènements, j'ai dit au club que je ne voulais plus continuer.  »

Arsène Wenger a souri.
PG
Modifié

Pourquoi Wenger le voudrait ? Giroud a le même profil et donne enfin la pleine mesure de ce qu'on attendait de lui. C'est plutôt Conte qui doit sourire.
10 9