Modififié
10 9
Bouc émissaire de son coach Marcelo Bielsa, Fernando Llorente est « au placard » à l’Athletic Bilbao. Figure des bonnes perfs’ basques depuis deux ans, l’intertational espagnol est à bout de nerfs. Un malaise qui a eu raison de sa volonté de prolonger avec les Leones : « J'ai passé des moments compliqués, j'essaie de ne pas extérioriser mon mal-être et d'être bien » , s’est-il confié à TeleBilbao.

Libre de tout engagement en juin 2013, Llorente connaîtra un nouveau club la saison prochaine : « À l'époque (cet été, ndlr), j'avais communiqué au club que je n'aimais pas le traitement que je recevais. Les messages de la presse à mon encontre étaient très mauvais et les choses ont donc dérapé. Face à tous ces évènements, j'ai dit au club que je ne voulais plus continuer. »

Arsène Wenger a souri.
PG
Modifié

Pourquoi Wenger le voudrait ? Giroud a le même profil et donne enfin la pleine mesure de ce qu'on attendait de lui. C'est plutôt Conte qui doit sourire.
Partenaires
Vietnam Label Le kit du supporter Trash Talk basket
10 9