Fernando Alonso soutient Iker Casillas

Modififié
3 18
Sifflé par le Santiago-Bernabéu à cause des deux buts encaissés contre Valencia lors de la 36e journée de Liga (2-2), Iker Casillas a du mal à faire l'unanimité du côté de ses propres supporters.

Qu'importe, car après Rafael Nadal, le portier du Real a trouvé un autre soutien de poids en la personne de Fernando Alonso. Ainsi, le pilote de F1 a déclaré au journal As « qu'un sportif essaye toujours de donner le meilleur de lui-même et cela mérite le respect » . À bon entendeur...

Sympathisant du Real Madrid et supporter du Real Oviedo, sa ville natale, le double champion du monde (2005, 2006), aujourd'hui chez McLaren, a également donné son point de vue sur la C1 : « J'espère que le Real Madrid fera sa remontée pour pouvoir voir deux équipes espagnoles en finale. Je ne sais pas si le Barça pourra gagner ou pas le triplé, mais pour l'instant, ils sont au bon endroit, au bon moment. Et je souhaite le meilleur du monde à Luis Enrique, un paysan asturien comme moi. »

Une chicane parfaitement négociée. TF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

"un paysan asturien comme moi"
oh la traduction....

un paysano, en espagnol, ca signifie qu'il vient du meme pays, de la meme regions ( pays basque, pays d'oc et autres)
je sais pas si en francais, on utilise le meme terme, mais quand on le lit, ca fait bizarre, alors qu'en espagnol c'est courant.

qqn pour corriger?
A ce stade c'est plus "sifflé" qu'il faut employer pour Casillas! Voir une telle légende du club à ce point insultée c'est choquant. Ok il est moins bon qu'avant sa blessure, mais là ça va trop loin!
Note : 3
Complètement d'accord avec toi Ralos. J'aurais traduit par "un homme du pays asturien comme moi".
Dirkdiggler Niveau : CFA2
Le public du Real... Quelle honte. Et encore je ne suis pas particulièrement fan de Casillas.
C'est comme si les supp de Pool avaient brulé leurs maillots de Steven Gerrard après la glissade.
Soit t'as une culture foot soit t'en as pas.
Note : 8
Message posté par Rasko
Complètement d'accord avec toi Ralos. J'aurais traduit par "un homme du pays asturien comme moi".


Surtout qu'en F1, t'en as pas des masses des paysans.
En même temps c'est normal c'est son ancien coéquipier, ils ont gagné la LDC ensemble avant son départ au Bayern

Quoi c'est pas ça ?
setonaikai Niveau : DHR
Au pire, il remet sa carapace d'Iron Man et vient régler le compte à ces "supporters"
Le public du Bernabeu est une tribu d'enfants gâtés fascinés par les thunes et ce qui brille, des girouettes à mode, qui estiment qu'on doit presser le citron jusqu'à ce qu'il ne jute plus puis le jeter sans ménagements à la poubelle. J'ai l'impression que tout ça date de l'opération "galacticos" initiée par Florentino. J'ai grandi juste avant non loin de Madrid, et l'ambiance n'était pas la même (débuts de Raul, le légende Paco Buyo dans les cages au-delà de la date de péremption etc).

Maintenant, il faut que tout soit ultra-performant et compétitif à 100% (un peu comme dans le monde idéal d'Emmanuel Macron), au détriment de l'âme d'un club. A l'époque de la décima, c'était dingue : on aurait cru que le titre leur était dû et qu'il n'était pas normal qu'un kassos comme Mourinho ne l'obtienne pas. La fin de Raul au club était inimaginable dix ans avant. La pression sur les entraîneurs est détestable, et sur les joueurs idem. Casillas a fait l'année dernière une saison incroyable en Champions League, décisif sur pas mal de matches, sans lui le Real n'arrive pas en finale - mais bien entendu on ne se souvient que de la boulette pour le but de l'Atletico. Il se plante au Mondial sur un match (bien largué par sa défense sur quatre des cinq buts des Pays-Bas), mais on ne retient pas, pour une raison qui m'échappe (est-ce orchestré par quelque opposant de l'ombre, ou simplement le fruit de la lassitude d'un public infantilisé pour qui il faut toujours du neuf ?) les parades monstrueuses qu'il fait encore ?

Et puis une dernière chose : pour que ton gardien soit performant, encore faut-il le soutenir ! Là il s'est fait huer du début à la fin du match, comment rester concentré et sortir une performance digne de ce nom ? Ces merdeux de Bernabeu sont de mauvaise foi, en plus d'être des connards égoïstes.

Iker a gagné trois ligues des champions, une coupe du monde et deux Euros. Putain, si j'étais supporter du Real jamais je ne voudrais qu'il parte. Ce mec est un monument et je préférerais couler avec lui que de m'en séparer. C'est lui qui a décidé, contre tous les oiseaux de mauvais augure, qu'il n'y avait pas de malédiction contre l'Espagne et qu'elle pouvait gagner des titres. Xavi et lui portent la sélection sur leurs épaules depuis leurs 17 ans. On ne l'échange pas contre "un produit plus frais et plus performant" sans précipiter le club dans la caricature de ce que font déjà le PSG, City et d'autres : de simples boîtes à cash qui s'évertuent à trouver les meilleurs à chaque poste et à tâcher d'en faire une équipe.

Le Real est déjà dans cette optique depuis bien longtemps. Mais Iker était le gamin du crû, formé au Real et titulaire depuis le début. Iker était la preuve que, aussi galactique que devienne l'équipe, elle avait toujours un pied dans sa cantera, dans ses racines. C'est cela que les connards de Bernabeu huent aujourd'hui. A leur place, j'irais m'enterrer, de honte.
Note : 1
Message posté par Nobody1
A ce stade c'est plus "sifflé" qu'il faut employer pour Casillas! Voir une telle légende du club à ce point insultée c'est choquant. Ok il est moins bon qu'avant sa blessure, mais là ça va trop loin!


+1 ils touchent le fond ces sous supporters
Limitless10 Niveau : CFA2
Petite précision... Le torrent de débilité que ces pseudos supporters déversent remonte à plus loin et n'a à la base rien à voir avec les performances de Casillas mais remonte à lorsque Mourinho a accusé Casillas d'être une taupe. L'idée a depuis fait son chemin dans les petites cervelles des ânes de Madrid, et aujourd'hui il se fait trainer dans la boue comme un moins que rien,insulter de "traître" en permanence.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 18