1. //
  2. // 8es
  3. // Monaco-Manchester City

Fernandinho, le roi des ombres

Au fil de ses aventures, Pep Guardiola a toujours construit ses équipes autour d'un relais principal. Depuis le premier jour à City, celui-ci s'appelle Fernandinho, chauve multi-tâches et devenu ustensile préférentiel du Catalan pour combler les manques de sa première année en Angleterre. Propre, fort, intelligent, brillant sans en rajouter, loin de la lumière, mais juste assez pour lui trouver une place de choix mercredi soir à Louis-II, quitte à faire des sacrifices. Voilà pourquoi.

Modififié

Pour comprendre la pensée, il faut revenir au premier jour. Barcelone, juillet 2008, un vestiaire et le silence. Droit, ferme, Pep Guardiola ouvre son discours inaugural en évoquant son rapport au club de sa vie, le Barça, détaille sa vision de l'ordre et de la discipline et assure ensuite à ses hommes qu'il les défendra « jusqu'à la mort » . Puis, l'homme pose le premier repère : « Je ne vous reprocherai jamais une mauvaise passe ou une tête ratée qui nous coûte un but, tant que vous vous donnerez à 100%. Je peux vous pardonner toutes les erreurs, mais je ne vous pardonnerai pas de ne pas donner tout votre cœur pour ce club. (...) Quand on a le ballon, on ne peut pas le perdre. Quand cela arrive, courez et récupérez-le. Avec moi, ce sera la base. » Fini les longs échanges, terminé, pendant un temps, la recherche du dogme idéal, place à la confrontation des idées. Sept ans plus tard, cela ne sert à rien de rappeler ce qu'est devenu Pep Guardiola, mais indispensable de voir comment il a évolué au fil de ses aventures et voyages. Guardiola est-il le même qu'au premier jour ?


Non, sans aucun doute, mais sur un point, il ne flanche pas : « L'organisation défensive est la pierre angulaire de ce que je veux faire dans le foot. » Comme Cruyff, le père spirituel qui aimait préciser être un « entraîneur plus défensif que ce que les gens pensent » , avant lui, le padawan catalan a toujours avancé selon un principe fondamental. Défendre n'est pas, à ses yeux, une course directe vers la mort du spectacle. On peut jouir d'un tacle, s'exciter devant une belle couverture et applaudir un bon placement. Avec Guardiola, défendre se fait simplement avec le ballon. Voilà pourquoi il ne parle jamais de relance, mais de sortie de balle, comme lors de son premier entraînement collectif dirigé à City au début du mois de juillet dernier où il avait hurlé à ses hommes ceci : « Si vous sortez bien le ballon, vous pouvez bien jouer. » Telle est la condition de la réussite de son système, tout en sachant qu'il faut du temps pour injecter des préceptes dans une tête. Là, la défense devient un ballet classique rare et merveilleux.

Le boucheur de trous


Le Riverside Stadium de Middlesbrough n'est pas forcément le plus beau stade d'Angleterre, mais c'est bien là que Manchester City avait rendez-vous samedi dernier pour disputer son quart de finale de FA Cup. Au bout, une victoire facile (2-0) et certainement l'un des succès les plus convaincants depuis l'arrivée de Guardiola à Manchester. Pourquoi ? Car, cette fois, on a eu la confirmation que l'identité de Pep commence à se faire ressentir avec des sorties de balle propres, des enchaînements rapides, fluides et attractifs. Sans les exploits de Brad Guzan, Boro aurait sans aucun doute dû régler une note plus salée, mais pour Guardiola, l'essentiel était ailleurs. « Quand vous attaquez bien, vous défendez bien. Nous avons défendu depuis les quarante mètres et nous voulons jouer de cette manière, a-t-il expliqué après la rencontre. Je crois toujours que quand le ballon est loin de notre but, nous sommes en sécurité. » Sans doute repensait-il déjà à ce qui l'attendait quelques jours plus tard, soit mercredi soir à Louis-II face à la meilleure attaque d'Europe. Non, Pep Guardiola n'a pas changé, la défense reste avant tout sa priorité. Mais comment l'organiser ? Son chantier principal réside dans cette question et huit mois après son débarquement, le Catalan n'a encore que peu de certitudes. La seule, l'unique, porte un nom : Fernandinho, déjà cerveau principal du City de Pellegrini. Ou comment conjuguer élégance, propreté et efficacité en un seul homme.


Au sujet de son versatile brésilien, le technicien ne s'est jamais trompé. Dès le premier jour, il voulait en faire un couteau suisse, un homme à tout faire. Le replacer en défense ? Oui, bien sûr, car les milieux savent souvent « faire de bonnes premières passes » , indispensables dans ce qu'on appelle la sortie de balle, là où Guardiola tient pour référence le Mexique 2006 de Ricardo La Volpe – « Depuis vingt ans, je n'avais jamais vu une équipe capable de remonter les trois quarts du terrain comme ça » . Au sujet de Fernandinho, Pep Guardiola avait alors expliqué à son arrivée qu'il pouvait « jouer dix postes différents, car il a les qualités pour jouer n'importe où. C'est un joueur rapide, intelligent, agressif et bon dans le domaine aérien » . Puis, trois mois plus tard, le discours a doucement évolué, Fernandinho restant un homme capable de « tout faire » .


« Ce que l'on a fait jusqu'à maintenant aurait été impossible sans lui. (...) Dès qu'il voit un espace, il court le boucher immédiatement. Si une équipe avait trois Fernandinho, elle gagnerait sûrement le titre » , complétait alors Pep. Voilà l'étape franchie cette saison par Fernandinho, là où il avait déjà été de loin le meilleur joueur de City lors de la double confrontation avec le PSG l'an dernier. La clé avec lui est simple : le nous passe avant le je, alors il fermera toujours sa gueule pour s'adapter au besoin d'un collectif. Cette saison le prouve plus que jamais, tant il a été baladé de milieu à un côté depuis quelques semaines. Face à Monaco à l'aller, Fernandinho a été de loin le plus important de la remontée de son équipe. Et si Guardiola a pu parler d'un instant « merveilleux » , il sait en partie à qui il le doit.

Le sens de la guerre


Alors oui, c'est la rançon des travailleurs de l'ombre. Quand on reparlera de cette manche aller entre City et Monaco, on racontera Falcao, les failles de Stones, les relances pourries de Caballero, la confirmation Mbappé ou encore la touffe incapable de s'arrêter de gigoter de Leroy Sané. Il n'y aura probablement pas une ligne sur un Fernandinho placé arrière gauche. Mais si City est revenu de l'enfer, c'est en partie grâce au replacement progressif de son aiguilleur brésilien aux côtés d'un Touré longtemps bouffé par le premier pressing de la doublette Falcao-Mbappé. La force de Fernandinho est dans l'adaptation et dans le dévouement, l'intelligence et le calme apporté au cœur d'un secteur défensif qui sera sans aucun doute le chantier prioritaire de l'an II de l'ère Guardiola. Ce détail est une certitude, mais l'omniprésence de Fernandinho prouve aussi que Pep n'a pas totalement changé, qu'il a toujours besoin de ce relais qu'étaient hier Busquets ou Lahm pour partager ses idées. Son City n'est encore qu'un croquis et commence à devenir à son image. Et s'il en est là, c'est avant tout grâce à ce couteau suisse qui prouve, une nouvelle fois, que défendre et relancer peuvent être les plus belles choses que l'on peut voir sur un terrain de football. Tout en cynisme, méchanceté parfois, propreté toujours. Parce que Fernandinho ne se perd jamais et retrouve toujours ses partenaires. Comme un roc intouchable, avide de sentiments. Le sens de la guerre, avant tout.

Par Maxime Brigand Propos de Pep Guardiola tirés de Pep Guardiola : Another Way of Winning, Pep Guardiola : The Evolution et de conférences de presse.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
Note : 1
Bien joué de faire 2 article "pro-city" pour faire jouer la malédiction Sofoot!
D'autant plus sur Fernandinho, le "couteau suisse", "l'homme de base"...

Ce soir, celui-ci ne finira pas le match, expulsion à la 43ème minute. Le penalty qui suit permet l'égalisation monégasque juste avant la mi-temps. Pep, le cul entre 2 chaises, veut voir son équipe défendre en avançant, mais redoute l'allant offensif monégasque, la mi-temps est trop courte pour faire un choix clair et le transmettre proprement à ses joueurs. Résultat, City déjoue et recule, et... on verra la suite ce soir...!
1 réponse à ce commentaire.
A noter que Fernandinho et Fernando partage la même photo sur leur fiche SOFOOT respective.
L'un des 2 s'est donc rendu coupable de plagiat et je n'aime pas trop les voleurs et les fils de (fl)lûte.
Et dans 111 messages je pourrai éditer mon commentaire et m'éviter l'opprobre pour avoir confondu les tronches finalement très similaires mais cependant dissemblables des 2 dits Fernands.
Dont acte.
111 messages, ça viendra bien vite, t'inquiète... En plus, vu que t'es déjà au niveau district, tu as échappé à la "chasse aux sorcières" des "moinzünnistes"... Je te ferai bien un troc de 111 messages contre des "pluzun", car je dois être au niveau cfa en quantité messages...
3 réponses à ce commentaire.
:/ <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5enhb8_tymczasem-na-drodze_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
Larissa
Tu veux trouver une fille pour la nuit? Bienvenue sur le meilleur site de rencontres http://goo.gl/FBpIwX
ankourage2 Niveau : DHR
c'est laquelle ta sœur ?
1 réponse à ce commentaire.
 //  11:17  //  Supporter de Lyon
Merci d'avoir écouter ma requête sur l'article consacré à MBappé. Au fond, je me dis que c'est peut-être un peu grâce à moi (OK, je me doute bien que vous aviez bossé votre article avant que je ne laisse mon commentaire, mais laissez moi rêver un peu ), si Monaco s'est qualifié.

Alors maintenant, continuez sur votre lancée, et dites nous combien Strootman est important, contez moi l'exemplarité de De Rossi, dites nous combien Dzeko est efficace, parlez moi du talent sous estimé et de la vitesse de Salah.

Et ne me dite spas que Fékir est en train de retrouver petit à petit son niveau, ne me dite spas que Valbuena est en train de réaliser sa meilleur saison et a su encore une fis remonter la pente, ne nous dites pas combien Lacazette bonifie ses partenaires, ne nous parlez pas de l'explosion de Tousart au milieu de terrain. Laissez les tranquille, et faites ces articles demain. ;)

il y a 9 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 6 heures Un match arrêté par des jets d'oeufs 11 il y a 11 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 29
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16 Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 29
Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 22 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6