En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Ferguson soutient Di Canio

Modififié
Le retour de Paolo Di Canio en Premier League, à la tête de Sunderland, aura provoqué un sacré remue-ménage médiatique outre-Manche. Non pas que l'Italien soit un technicien hors pair, mais son amour – revendiqué, il fut un temps – pour Mussolini aura alimenté un débat sur le racisme, avéré ou non, du nouveau manager des Black Cats.

Lui-même se sera fendu d'un communiqué sur le site officiel de Sunderland, pour rectifier le tir : « Je ne suis pas raciste et je ne soutiens pas l'idéologie fasciste » , avait-il alors annoncé.

Cette semaine, l'ex-tête brûlée de la Lazio a reçu un soutien de poids en la personne de Sir Alex Ferguson. Interrogé sur son homologue, en marge du derby mancunien (ce lundi), l'Écossais a préféré balayer le débat politique pour parler du tacticien et de sa philosophie de jeu. « Je dois l'avouer, j'apprécie l'homme et son approche du jeu, a déclaré Fergie. (…) Il a le cœur sur la main et j'aime sa philosophie du football, sa volonté de jouer au sol plutôt que dans les airs. »

« J'ai cette image de lui dans la zone technique, pointant le ciel puis le sol, pour essayer d'amener ses joueurs à jouer bas, a ajouté le manager des Red Devils. Il a un sacré challenge à relever, celui de maintenir Sunderland en Premier League. »


Pour une fois que ça parle foot… JL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Newcastle, au bout du bout