En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Manchester United

Ferguson, le shot d'Anfield

C'était un lendemain de Noël, en 1986. Anfield était prêt à gifler son meilleur ennemi, récupéré au bord de la chute six semaines auparavant par un Écossais en guerre face à son groupe et ses habitudes. Ce jour-là, Sir Alex Ferguson dirigeait son premier Derby of England. Dans le silence de Liverpool, le succès et quelques vapeurs.

Modififié
Il faut remonter le temps et s'imaginer la scène. C'était il y a 28 ans et un peu plus de deux mois, le 5 novembre 1986. Il est 19 heures, en Écosse, à Hamilton. Sur le parking d'une station-service d'autoroute. Il fait froid, la lumière est faible. En cette fin d'année 86, Alexander Chapman Ferguson est certainement l'un des hommes les plus recherchés d'Europe. Enfant de Govan, un quartier de Glasgow situé à une vingtaine de kilomètres d'Ibrox Park, Ferguson sort de sa voiture, l'imperméable remonté. Il y a quelques semaines, il était à Barcelone, au Camp Nou, à la demande des dirigeants du FC Barcelone. Le rendez-vous de la soirée s'annonce moins clinquant. Dans l'autre voiture, arrivée quelques minutes auparavant, Martin Edwards, le président de Manchester United, est accompagné de Bobby Charlton, champion d'Europe avec United en 1968 et rescapé du crash de Munich en 1958, et de deux autres dirigeants du club. Edwards monte avec Ferguson, les trois autres hommes suivent à l'arrière, direction le salon de Bridget Robertson, la jumelle de Cathy Ferguson et belle-sœur de l'ancien vainqueur de la Coupe des coupes 83 avec Aberdeen.


Le rendez-vous sera très rapide. Edwards et la délégation mancunienne refusent toutes les exigences financières de Ferguson. Le salaire proposé à l'entraîneur écossais est même inférieur à celui qu'il touchait lorsqu'il était à la tête d'Aberdeen. Peu importe, Alex Ferguson veut y aller. Il veut rejoindre Manchester United, car on est venu le chercher au contraire des autres prétendants à ses services. Le FC Barcelone lui a préféré Terry Venables. Ferguson va donc poser sa signature en bas du contrat. Cette scène se répétera à douze reprises en vingt-sept ans, à chaque fois pour une prolongation. Ce soir-là, dans le salon de Bridget Robertson, décédée en octobre 2012, ce qui poussera l'homme devenu Sir Alex Ferguson à arrêter sa carrière pour s'occuper de sa femme, une histoire d'amour est née. Elle est fusionnelle et va changer l'histoire d'un club. On pourrait même dire qu'elle est éternelle, tant Ferguson va révolutionner en profondeur Manchester United en imposant ses convictions travaillistes autour de la méritocratie. Une histoire d'amour qui va également croiser un flot de haine. Une haine aux couleurs rouges. Lors de son arrivée à Aberdeen, Ferguson déclara la guerre aux tout-puissants de Glasgow, le Celtic et les Rangers : « Glasgow ne nous aime pas. Eh bien, nous ne les aimerons pas non plus. » À Manchester, l'Écossais utilisa le succès du Liverpool de Dalglish pour motiver son groupe et faire tomber Liverpool « de son putain de perchoir » . Le hairdryer en plus.

Le grand ménage de Ferguson


Dans le foot, comme partout, on aime les soirs de première. Ferguson peut-être plus que personne. Nommé le 6 novembre 1986, l'entraîneur écossais rêve à Manchester d'un ultime chantier, à peine plus d'un an après avoir perdu son mentor, Jock Stein, sur scène. C'était un soir de fête à Cardiff. Stein était le sélectionneur national de l'Écosse, Ferguson son adjoint. Le 10 septembre 1985, les Écossais jouaient une place en barrage contre l'Australie pour un billet au Mondial 86. Le pays de Galles menait 1-0 et l'Écosse avait égalisé à quelques minutes de la fin. Stein s'était levé du banc avant de trébucher. Il ne se relèverait jamais, Graeme Souness, l'ancien milieu de Liverpool, s'exprimant dans les larmes : « Je crois qu'il est parti. » De Stein, Ferguson a tout gardé. L'autorité et l'hygiène de vie obligatoire. Lorsqu'il débarque au Cliff, l'ancien centre d'entraînement de Manchester United, c'est le choc des cultures. Sa première prise de parole se fera sur une gueule de bois. Celle menée par le drinking club de United de Robson, Whiteside et McGrath. Des mecs qui ont fêté toute la nuit l'éviction de Ron Atkinson, en poste depuis 1981. Un mode de vie qui va voler en éclats à l'arrivée de Sir Alex Ferguson, comme à St Mirren quelques années plus tôt.


Là où, sous la raie d'Atkinson, les joueurs avaient interdiction de boire 48 heures avant la rencontre, l'alcool va être interdit. Les bouteilles des casiers du Cliff dégagées, les costumes rendus obligatoires les jours de match, le visage rasé de près. Ferguson se lie même d'amitié avec des informateurs en ville, capables de dénoncer les dérives de certains joueurs, comme ce sera le cas avec le prometteur Lee Sharpe quelques années plus tard. En juin 2013, Paul McGrath expliquait à So Foot la situation de l'époque : « Le problème, c'est que nous étions tout le temps blessés à l'époque. On était avec Norman (Whiteside, ndlr) dans la salle de gym, on regardait les autres s'entraîner dehors et on se disait "On fait quoi cet après-midi ? On ne va quand même pas boire, hein ? Bon allez, une petite, ou deux..." Et on passait l'après-midi à picoler tous les deux. (…) Mais le jour où Ferguson est arrivé au club, j'ai compris que ça n'allait pas pouvoir continuer comme ça. »


Quand il débarque à Anfield, le 26 décembre 86, jour de Boxing Day, Ferguson est toujours dans la construction. Il nettoie doucement ce qui deviendra quelques années plus tard un monstre. Dix mois plus tôt, en février, le Liverpool-Manchester United a posé la base d'un changement de perception. La rivalité a changé de dimension. « Je m'en souviens très bien. On est arrivé en bus à Anfield, et la vitre s'est brisée juste à l'endroit où j'étais assis. Quand on est sortis du bus, on nous a jeté du gaz lacrymogène et on a dû courir vers le vestiaire » , raconta, en 2014, John Sivebaek, premier buteur de l'ère Ferguson. Ron Atkinson parlera même d'une ambiance « pire que la guerre du Vietnam » . Alex Ferguson, de son côté, veut relancer Manchester United, alors avant-dernier à son arrivée. En s'installant sous la cahute d'Anfield, après six semaines en poste, l'Écossais a cumulé deux victoires, trois nuls et deux défaites, dont une dès son premier match à Oxford United (0-2). Liverpool compte alors dans ses rangs la paire Dalglish-Rush et terminera la saison deuxième avec 21 points d'avance sur son adversaire du jour. Ce jour-là, Manchester United va s'imposer difficilement (1-0) grâce à Norman Whiteside, d'une frappe à l'entrée de la surface. Un homme sauveur d'un jour qui sera giclé du club sur ordre de Ferguson en 89. Avec son pote McGrath. Mais surtout le premier succès d'une trentaine qui suiveront face à Liverpool en vingt-sept ans de rigueur et ménage. Pour atteindre les sommets.

Une histoire de tradition


Ni Sir Alex lui-même ni Liverpool ne le savent alors encore, mais l’arrivée de l’Écossais sur le banc des Red Devils va constituer un point de bascule majeur. Dans l’histoire de United, évidemment, mais aussi dans la rivalité avec le club liverpuldien. Car en même temps que la refonte de l’effectif de Manchester est amorcée à l’aube des 90’s sous l’égide de Fergie, la trajectoire de l’équipe rivale change sensiblement. Au pinacle de l’Angleterre avec Kenny « King » Dalglish à sa tête (champion d’Angleterre en 1985, 1988 et 1990, FA Cup en 1986 et 1989), Liverpool entame sa chute après le départ de celui-ci en février 1991, éreinté et usé émotionnellement par le poids de la tragédie de Hillsborough. « Vers la fin du premier passage de Kenny, on a pu ressentir un changement. L’équipe avait vieilli, et Liverpool commençait à faire des acquisitions inhabituelles » , expliquera plus tard Ferguson dans son autobiographie. Pendant que les Reds s’enlisent sous Graeme Souness (1991-1994) et Roy Evans (1994-1998) à coups de transferts foireux, l’ombre grandissante et menaçante du manager écossais s’intensifie. Et United, porté par la fameuse Class of 92 (Beckham, Giggs, Butt, Scholes, les frères Neville), aligne les titres en plus de développer sa marque à l’échelle internationale. L’une des plus grandes fiertés d’Alex Ferguson, à n’en pas douter, reste donc celle d’avoir pris le dessus sur le club de la Mersey au cours de son règne (13 titres de champions permettant à MU de détrôner Liverpool au nombre de championnats gagnés). Mieux, l'émergence du règne de Ferguson croisera celle de la fin des années dorées des Reds. Le technicien écossais remporta son premier titre mancunien en 90, la FA Cup face à Crystal Palace. Cette année-là, Liverpool souleva son dernier titre de champion.


Ce qui vaudra à celui qui a remporté 30 de ses 62 duels face à Liverpool, en 2002, cette déclaration au Guardian passée depuis à la postérité : « Mon plus grand défi est derrière moi, mon plus grand défi, c'est d'avoir fait tomber Liverpool de son putain de perchoir. Et vous pouvez l'écrire. » Si la figure tutélaire britannique a assis sa suprématie devant son rival honni, il n’en a pas moins gardé une certaine considération. De United-Liverpool, aussi surnommé le « Derby of England » , il a toujours rappelé que c’était le « seul derby pour United » malgré l’émergence progressive de City. Pacifiées dans les tribunes au fil des ans, les confrontations ont en revanche toujours accouché de batailles plus que de matchs sur le terrain. Avec, parfois, des scénarios ébouriffants (3-3, en avril 1988 et janvier 1994). Des affrontements sur le toit du Royaume (finales de Cup en mai 1996 et mars 2003). Des passes d’armes mémorables, aussi (Fergie-Benítez, Suárez-Évra). Ou encore des joueurs mués en fans le temps d’un instant, en témoignent les célébrations sans retenue de Neville, Rooney, Gerrard et Carragher. Toujours dans son autobiographie, le mythique manager des Red Devils évoque le rendez-vous face aux Reds comme une « grande tradition » . Une tradition qu’il a débutée et parachevée par une victoire (2-1, janvier 2013). Parce que de la même façon qu’il a mis un terme à sa carrière, Ferguson mettait un point d’honneur à soigner sa sortie contre son ennemi le plus intime. À quitter le devant de la scène au sommet. Sur un putain de perchoir.


Par Maxime Brigand et Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 13 heures 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça Hier à 18:09 Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2
il y a 12 heures Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 8 il y a 12 heures Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 19
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:42 Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 Hier à 13:30 Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 34 Hier à 12:03 Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 Hier à 08:15 Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 30 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47