Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Ferguson : « J'étais sans pitié »

Modififié
En tant qu'entraîneur, Sir Alex Ferguson aura porté avec brio les couleurs de Manchester United, en remportant pas moins de 49 trophées avec les Red Devils. Mais l'année dernière, Sir Alex a dit au revoir à son club de cœur. Aujourd'hui, l'heure est venue de connaître la recette du succès du manager écossais.

Lors de la cérémonie des EY World Entrepreneur of the Year Awards hier soir, l'ancien coach mancunien a tenu à faire une déclaration concernant son état d'esprit à MU : « J'étais payé pour continuer à gagner. C'était mon travail, donc j'étais sans pitié. Je ne vais pas renier cela. Quand vous dirigez des hommes, il faut avoir une personnalité assez forte, et je pense avoir un caractère bien trempé. »

Avec un tel leadership, aucune place n'est donnée au doute : « Même dans les moments difficiles quand je suis arrivé au club, je savais que ce que je faisais était la bonne décision. »


David Moyes aurait préféré avoir la recette avant... AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17