Ferguson explique Beckham, Rooney et Keane

Modififié
6 17
À chaque autobiographie, c'est pareil. On règle ses comptes et ça fait mal.

Dans celle de Sir Alex Ferguson (sa deuxième), certains de ses anciens joueurs en prennent pour leur grade. David Beckham n'échappe pas à la règle et à la fameuse histoire de la chaussure dans la tête : « C'est le seul joueur que j'ai entraîné qui a voulu accéder à la notoriété en dehors du terrain. Le lendemain, tout était dans la presse et lui portait un pansement. C'est à ce moment-là que j'ai dit aux dirigeants qu'il devait partir. À la minute même où un joueur pense qu'il est plus important que l'entraîneur, il doit partir. » Ça méritait bien une pompe dans la gueule.

Vient ensuite Roy Keane, capitaine découpeur emblématique de Manchester. Il s'est aussi frotté à Sir Alex et ça lui a coûté sa place. À la suite d'une interview jamais publiée où Roy incendiait des coéquipiers, Fergie prend la décision de se séparer de lui : « Il a la langue la plus sauvage que vous pouvez imaginer. Il peut affaiblir la personne la plus confiante du monde en quelques secondes. Il pensait être Peter Pan, personne ne l'est. (...) Je me souviens avoir dit à mon adjoint : "Il faut qu'il parte, j'en ai marre de lui." Il m'avait répondu : "100% d'accord avec toi." »

Enfin, il évoque aussi plus récemment Wayne Rooney. Ce dernier lui aurai conseillé de recruter Mesut Özil lors du dernier mercato. Erreur : « Je lui ai répondu que cela n'était pas ses affaires, que lui devait penser à être bon sur le terrain. La saison dernière, il donnait l'impression d'être fatigué lors des matchs. Il n'était pas content d'être parfois laissé de côté et il m'a demandé à partir. »

Rien sur Patrice Évra ? UB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Moi dans FM parfois je demande à mes joueurs qui ils veulent que je fasse venir ...

Pas Sir Alex apparemment !
Si j'avais reçu un euro à chaque fois que j'ai lu "Evra" dans un article ou des commentaires portant sur un sujet d'ayant rien à voir avec lui depuis une semaine, mon banquier serait surement beaucoup moins relou en ce moment.
Jono Treyston' Niveau : Loisir
Déception.

On le savait déjà tout ça.

Y a pas plus croustillant ? Le dopage de Rio, comment il a débusqué Vidic ? La transformation de CriCri, le discous à la mi temps en 99

Non car savoir que Beckham était médiatique et que Fergie ne voulait pas, j'ai ni attendu sa biographie, ni sofoot pour le savoir
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
L'AS Monaco apprécie Évra
6 17