1. //
  2. // Manchester/Barcelone

Ferguson et ses pions

Quel onze pour MU face au Barça ? Mis en échec il y a deux ans, en finale de Ligue des champions, Sir Alex va-t-il rectifier le tir ? A moins qu'il soit habité d'une nouvelle certitude : ses Red Devils sont bien meilleurs aujourd'hui.

Modififié
0 34
« Il s'agit de deux équipes très fortes, qui peuvent avoir sans problèmes quatre ou cinq compositions différentes, toutes performantes » . A écouter Pep Guardiola, on devine que le coach barcelonais s'attend à être surpris, ou plutôt qu'il préfère tout envisager pour ne pas se retrouver décoiffé samedi prochain à Londres. Clairement, avec une effectif redevenu sold-out ces dernières semaines - retours de Valencia, Ferdinand et Fletcher, entre autres - Alex Ferguson a l'embarras du choix avant de poser ses pions à Wembley.

Le vieil Écossais n'a-t-il cependant pas déjà son équipe en tête depuis plusieurs semaines ? Une formule qu'il pense gagnante. Le principal enseignement de ce onze-type ? Nani est out. Quand le manager addict à la gomme à mâcher pensait encore pouvoir tranquillement manœuvrer à l'Emirates Stadium le 1er mai, il proposa un onze légèrement remanié avec l'ailier portugais et le Brésilien Anderson sur le pré. Mais quand l'impératif de victoire resurgit pour écarter Chelsea de la course au titre, Sir Alex resservit le onze qu'il avait accommodé en quart de finale de Ligue des Champions face à ces mêmes Blues, puis reconduit en demi-finale aller pour expédier Schalke 04. Une ligne bougea toutefois, l'arrière, mais uniquement pour pallier les absences d'Evra ou de Rafael.

Ce onze gagnant s'énonce ainsi. Dans les buts : Van der Sar, évidemment. Derrière : Rafael-Ferdinand-Vidic-Evra. Au milieu : Carrick-Park-Valencia-Giggs. Devant : Rooney-Chicharito. A se concentrer sur l'entre-jeu, cette configuration mancunienne peut rappeler celle de la finale de 2009. Perdue ... Privé de Fletcher, suspendu, Ferguson avait aligné un seul récupérateur de métier, Carrick, et misé sur Anderson et Giggs pour l'entourer. Résultat : malgré une première période énergique, Manchester United n'avait pas tenu la distance, contraint de céder l'emprise du milieu aux Blaugrana. Champion d'Europe en titre et à nouveau sacré roi d'Angleterre, Ferguson était légitimement habité de davantage de certitudes que de doutes, avec comme tête de gondole de sa winning team, un Ronaldo pas vraiment du genre à modérer son égo devant Messi et consorts. MU pensait pouvoir dicter sa loi, mais seul le Portugais fut capable de surpasser l'arrière-garde barcelonaise. Sans réussite.

Meilleur sans Ronaldo

La clé pour faire échec aux Catalans est aussi connue qu'un rêve inaccessible pour 95% des collectifs : couper le courant dès le rond central, en maîtrisant Xavi et Iniesta, respectivement conducteur de jeu et fée électricité des Blaugranas. Un paratonnerre pour s'abriter des éclairs de génie contenus dans les bottes de Messi. Chelsea y était parvenu en demi-finale aller, en 2009, avec un milieu de terrain ultra-dense et musclé (Mikel-Essien-Lampard-Ballack). L'Inter, avec une abnégation inouïe, l'année suivante. Pour beaucoup, la défaite mancunienne au stade olympique de Rome s'expliqua d'ailleurs par l'absence du travailleur le plus dévoué de l'entrejeu des Red Devils : Darren Fletcher. Privé de son marathonien et meilleur lutteur, Manchester partait avec un lourd handicap.

[page]
Cette fois, Ferguson a le bonheur de disposer de son compatriote. Mais l'Écossais, qui vient tout juste de faire son retour à la compétition à l'occasion de la dernière journée de Premier League, sera-t-il toutefois considéré suffisamment en forme pour disputer une finale de Ligue des Champions ? Son retour éjecterait alors sans doute Park du onze, afin que Fletcher reforme son impeccable doublette avec Michael Carrick. À la peine en 2009, Giggs sera-t-il, lui aussi, de la fête ? Il y a deux ans, le Gallois semblait avoir été aligné un peu comme une amulette, et n'avait pas existé. Ferguson osera-t-il cette fois écarter la légende vivante qui a largement contribué à l'accession en finale avec trois passes décisives distillées en quarts, et un but en demies ?

La question peut se poser autrement : Ferguson va-t-il faire de la récupération l'axe central de son onze ? Dans ce cas, Nani pourrait voler la priorité à Giggs, avec pour double mission de servir de détonateur et d'entraver les montées de Dani Alvès. Sir Alex pourrait aussi basculer en 4-3-3, comme il affectionne de le faire lors des grands rendez-vous. Ou plutôt, comme il affectionnait de le faire. Car sa confiance en l'impact du duo Rooney-Chicharito le conduit désormais à ne plus déroger de son ancestral 4-4-2.

Chicharito en tueur

Agent perturbateur majeur quand il joue en deuxième attaquant, et meilleur joueur de son équipe, on voit mal Rooney être déporté à droite comme en 2009, ou se placer en avant-centre au détriment d'un Chicharito relégué sur le banc. Reste que l'option du 4-3-3 pourrait remettre Park dans la partie, ou Anderson, pour former avec Carrick et Fletcher un trident de travailleurs-relayeurs chargé de mettre en échec l'animation barcelonaise. Une crainte alors pour les Red Devils : le manque d'impact offensif de la formule, quand son 4-4-2, avec Rooney pour venir s'insérer entre les lignes, et Chicharito pour tuer Puyol-Piqué dans la profondeur, semble taillé pour perturber l'arrière-garde blaugrana.

En réalité, pour savoir s'il existe bien une formule gagnante pour MU, plutôt que d'envisager tous les aménagements possibles dans la maison rouge, il suffit peut-être d'écouter les Barcelonais. Unanimes, Busquets, Xavi et Alvès jugent l'équipe anglaise plus performante qu'en 2009. Pour le latéral brésilien : « Aujourd'hui, Manchester forme un ensemble plus équilibré, plus fort. Ce Manchester est plus imprévisible sans Cristiano Ronaldo » . Pour Xavi, depuis le départ du Ballon d'Or portugais, « Manchester United est davantage un ensemble qui se déplace comme un bloc » . Et pour Busquets : « Cristiano Ronaldo est un grand joueur et il est clair que Manchester United avait une grande équipe avec lui. Mais cette équipe s'est maintenue sans lui, voire améliorée » . Des déclas qui ressemblent à des piques adressées à leur rival madrilène. Mais aussi à une vérité.

Par Thomas Goubin

Hypothèse de onze : Van der Sar – Rafael, Ferdinand, Vidic, Evra – Fletcher, Carrick, Valencia, Nani- Rooney, Chicharito.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'opterai plutôt pour cette formation :

Van der Sar

Rafael Ferdinand Vidic Evra

Valencia Carrick Anderson Park Rooney

Chicharito
dans tes dents, Ronaldo !! visiblement So foot ne l'apprécie guère.

@Makaveli: en gros t'as fait un changement, remplacé Nani par Park.

Perso j'aurais joué en 4-3-3 contre le Barça, avec un milieu de trois: Carrick - Fletcher - Park, Rooney à gauche, Nani (ou Valencia) à droite, Chicarito en pointe. Il faut densifier le milieu en mettant des gars travailleurs (Fletcher, Carrick) et vivaces (Park).
@ filou : j'ai aussi remplacé Fletcher par Anderson. D'ailleurs je ne pense pas que Sir Alex l'alignera, il est encore trop court physiquement...dommage pour lui, surtout qu'il a raté celle de 2009 :/
c'est vrai mais il est tellement utile ce mec-là. En récupération, Anderson+Park sont en-dessous. Ils sont très vivaces, plus offensifs, plus créateurs et accélérateurs du jeu, alors que Fletcher c'est le travailleur de l'équipe, et contre le Barça, un mec comme ça est indispensable.

On verra bien, ça se trouve Ferguson alignera un 4-4-2 on ne peut plus classique.
Une chose est sûre (c'est la seule): Manchester courra après le ballon.

Cela ne devrait pas trop la gêner. L'équipe mancuniennne est multiforme. Elle sait à la fois combiner et contrer.

Le Barça est en petite forme (on parle même de fin de cycle), pas sûr qu'il parvienne à marquer. Eto'o avait fait le boulot il y a deux ans mais il n'est plus là. Je vois bien les Culés jouer à la passe à dix loin des buts de VdS.

Ca va se jouer sur un rien. Comme souvent en finale. Le premier qui score remporte le morceau. S'il y a égalisation, ça se jouera aux pénos.

Un petit 1-0 pour MU ne m'étonnerait pas. Un contre supersonique en début de match et on ferme boutique.

Pour moi, Manchester est favori (l'équipe est en confiance et joue quasiment à domicile) mais je souhaite une victoire catalane.
Ca m'étonnerait que la suprématie au milieu pour Manchester passe par un renforcement défensif dans cette zone.

Pour contrer des techniciens il vaut mieux des techniciens que des porteurs d'eau. Arsenal a chaque fois fait cette erreur de renforcer son milieu et s'est pris une baffe bien méritée. Pour gêner Barcelone il faut lui mettre la pression sur les ailes avec de vrais ailiers et jouer haut.

Le scénario du match est déjà largement inscrit.
Barcelone aura le ballon et MU tentera de contrer en espérant marquer en premier.
Mu aura l'avantage non négligeable de jouer à domicile et sans doute Barcelone ne se livrera pas autant que d'habitude.
Quant aux compositions ce sera du 4/3/3 pour le Barça et l'habituel schéma de contre en 4/4/2 pour MU.
Ouais Mario, justement c'est le facteur principal qui me rend confiant quand a la victoire de MU, on l'a vu tout au long de la saison, Manchester laisse le ballon a l'adversaire et attends en procédant par contre...mais bon laisser le ballon a Xavi-Iniesta c'est très très risqué (et de toute façon pas le choix) faudra être costaud, intelligent et très endurant.
@mario: Barça en fin de cycle ? C'est sûr qu'il ne gagne pas tous les matches 6-0 comme au début de saison, mais bon je pense que beaucoup d'équipes aimeraient être en fin de cycle comme le Barça.
L'équipe est mature certes, mais a encore des beaux jours devant elle avec les Messi, Pedro, Jeffren, Pique, Busquets, et bientôt Fabregas.

Pour ma part, Barcelone est favori; jouer à domicile ou à l'extérieur ne change pas grand-chose car dans tous les cas il aura le ballon. Après, MU peut créer la surprise je dis pas.
@Filou,

Je ne sais pas si le Barça est en fin de cycle, en fait. Le terme est peut-être exagéré. A part Xavi (qui joue sans s'arrêter depuis 3-4 saisons très bien remplies) et Puyol, l'effectif est plutôt jeune.

Mais on ne peut que constater que beaucoup de joueurs sont en méforme (Villa et Pedro surtout, pourtant essentiels) et que l'équipe tourne moins bien depuis quelques mois.

Et puis, il y a la motivation. Ces gars-là ont tout, absolument tout gagné. Sont-ils donc insatiables?

Il y a une usure du pouvoir. Inévitable.

Rooney et sa bande semblent logiquement avoir plus faim que le Barça.

Seuls Messi et Alvès (parmi les titulaires) ont encore soif de titres, frustrés qu'ils peuvent être par leurs résultats respectifs en sélection.
T'inquiète pas pour leur motivation, ils seront au top physiquement et mentalement, c'est une finale de C1 pour rentrer dans la légende, ils seront tous à 200 % et programmés pour gagner ce match, Pep est très doué pour transcender ses joueurs et nulle doute que le Barça va tout faire pour planter un pion rapidement afin de forcer les Red Devils à sortir et jouer plus haut.
@Mario: je vois ce que tu veux dire, mais justement je trouvais que c'est ce qui faisais sa force de continuer à aller de l'avant à la conquête de titres. Il est vrai qu'être au top aussi longtemps est quelque chose de rare et remarquable. Ce qui est sûr c'est que l'équipe est fatiguée, notamment les espagnols (Pedro et Villa en particulier comme tu l'as noté) qui ont eu très peu de vacances après leur Coupe du Monde gagnée, qui n'ont pas eu de blessures cette saison et n'ont donc pas eu le temps de souffler.

Ce qui est différent aussi par rapport à d'autres clubs, c'est qu'avec tout ces joueurs formés au club, prêts à remplir de trophées leur "maison", l'ambition de l'équipe reste intacte. Regarde les Maldini-Baresi-Costacurta-Albertini au Milan AC, ils enchaînaient des titres pour leur club sans être blasés.

Ce que fait Barça aujourd'hui est encore plus énorme, car pour gagner la LdC il y a beaucoup plus de matches que dans les 90 ou dans les 50-60 et les 5 (ou 6 je sais plus) titres consécutifs pour le Real.

Un jour ça va s'arrêter, peut être avec le départ de Messi (s'il part un jour ce dont je doute) mais pas pour maintenant: Xavi sera remplacé par Fabregas, Puyol par Fontas, Abidal a déjà un remplaçant de 21 qui a signé, sans oublier toutes les perles du centre de formation (Jeffren, Thiago...), ainsi vont les choses...
Oui, il faut rajouter que le jeu de Barcelone est beaucoup plus économe physiquement que celui de MU. Courir après la balle est fatiguant et en fin de saison ça compte.
bah, il faut pas oublier un truc. Si l'effectif type mené contre CHelsea ressemble à celui qui a perdu en 2009... cette fois, il y aura 11 joueurs capables de défendre, et de ne pas jouer que pour leur pomme. Des mecs comme Park ou Giggs sont essentiels, ils redescendent, défendent, font le pressing. Fletcher semble un peu juste. On parle même pas de Rooney, qui selon les matchs se glissent davantage dans la peau d'un numéro 10 (en quart ou en demi). Valencia est mieux pour les débuts de matchs qu'un Nani. Plus sûr, il fait rarement de mauvaises prestations. Sur l'aile la plus mauvaise du Barça, selon le défenseur qui y joue, il pourrait faire des dégâts. Nani, c'est tout l'un tout l'autre. Excellent ou en dedans. Le faire rentrer en cours de matchs, avec des joueurs empruntés parait une bonne solution tactique. Que fergie utilise sans vergogne par ailleurs.
Après, on peut spéculer encore et encore. La décision, c'est Fergie qui la fera. Et avec le nombre de surprises qu'il nous a réservé cette année... (quart de la cup contre Arsenal avec 8 joueurs défenseurs/défensifs, quart de la champions à Chelsea avec 6-7 joueurs offensifs...). Bref, je pense que qelque soit l'équipe alignée, elle pourrait faire mal. Après, tout dépend. Une petite erreur, un joueur en méforme, une décision arbitrale... peuvent plomber un match et l'emmener dans un sens ou dans l'autre. Ce qui est sûr, c'est que ce sont les deux meilleures équipes de ces 5 dernières années. Et que l'une comme l'autre peut l'emporter.
"MU pensait pouvoir dicter sa loi, mais seul le Portugais fut capable de surpasser l'arrière-garde barcelonaise." Ferguson ne refera pas la meme erreur qu'en 2009 ou il avait depeuple son milieu de terrain pour miser sur l'attaque a outrance et tuer le match des le debut. Apres 10 premieres minutes de bombardement mancunien intensif mene par un grandiose Ronaldo, Eto'o humiliait Vidic et crucifiait Van der Saar. But casquette en contre et contre le cours du jeu, le match etait alors plié car le Barça controlait le milieu de terrain... volontairement et honteusement abandonne par Ferguson. Erreur tactique (arrogance?) de debutant de l'Ecossais, c'en etait risible! Comme d'aligner Giggs et Park dans ce match, tout les deux minables car depassés. Cette fois vous verrez, ce sera milieu de contention avec Fletcher, Carrick et Anderson. Ce sera donc un match fermé et bien chiant avec un MU qui ne tente rien et qui attend, et un Barça qui comme d'hab en sera reduit a jouer au hanball dans sa moitie de terrain, a plonger, a simuler et a insulter les Noirs de macaques; et surtout un minimessi inexistant, comme d'hab pour le nain a 11 contre 11 contre une vraie equipe d'hommes. Puis l'arbitre fera son show comme d'hab quand le FC UEFA montre son vrai visage d'equipe impuissante et caricaturale de handball en expulsant miraculeusement un joueur de MU, je mets d'ailleurs une petite piece sur Vidic. Du coup, le Barça marquera dans la foulee, je mets d'ailleurs une petite piece sur minimessi, et tout les footix crieront au genie. Si toutefois l'arbitre n'est pas en service commandé, ce match lent et pourri se terminera aux penos. L'arbitre decidera donc... ou plutot l'UEFA. Merci Platoche. A l'epoque comme joueur, c'est toi qui faisait la compo de l'EdF; aujourd'hui comme president, c'est toi qui decide du palmares des equipes engagees.
je copie ton poste Ronaldo; il sera ressorti en temps voulu ;)
D'accord avec Ronaldo

Malgré ses névroses il a quelques talents de devin ...
Denoncer les scandales n'est pas une nevrose, mais le devoir acharné de tout honnete homme. Justice sera faite.
J'aime bien MU, mais j'espère une bonne victoire du Barca à 11 contre 11 avec un but de Messi, comme en 2009, histoire de me delecter d'un nouveau post' haineux de Ronaldo.
@filoubifrance: si tu etais un homme honnete, tu nous ferais part toi aussi de ton avis sur le deroulement du match, ses incidences, etc... qu'on puisse conserver ta version et te la ressortir au moment voulu. Mais comme pour ton equipe preferee le FC UEFA, l'honnete et toi ça fait deux...
On a échappé au Réal en finale, c'est déjà un bon point pour ce match.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 34