Ferguson défend Mancini

Modififié
0 17
Limogé en début de semaine après la défaite des Citizens en finale de la Cup, Roberto Mancini vit des heures difficiles. Mais dans sa détresse, l'ex-entraîneur de City a reçu un soutien de taille : celui de l'autre patron de Manchester, Alex Ferguson.

Interrogé sur le sort réservé à son homologue italien, Sir Alex s'est pour une fois mêlé des affaires de son « voisin bruyant » en défendant Mancini. « J'ai été surpris, même si, de nos jours, on ne peut pas être surpris avec certains propriétaires de clubs... a réagi Fergie. Je ne crois pas que c'était la bonne décision. Il a gagné la Cup (2011, ndlr), disputé la finale (cette année, ndlr), terminé deuxième du Championnat qu'il a gagné l'an dernier, et ce n'est pas suffisant ? »

Visiblement, non. CC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lasourceprochedudossier Niveau : CFA2
Ce qu'il ferait pas, comme même, pour couler City le sir Alex. Bientôt il va nous déclarer que Nasri est un joueur majeur qui devrait être titulaire et que le club devrait conserver Tevez pour occuper la place d'homme de vestiaire chère à Julien Faubert.
Il aurait dit ça le soir de son départ, son 3,6 grammes selon ses amis (3,1 selon la police).
Note : 10
Finalement les lecteurs de So Foot sont un peu comme des propriétaire qatariens richissimes. Ils estiment qu'à partir du moment où l'argent est présent, les trophées doivent tomber du ciel.
En gros, si le Bayern, Chelsea, City, le QSG, le Barça et le Real ne remportent pas le championnat et la C1 tous les ans c'est un échec et ils doivent virer leur entraîneur.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Des affrontements à Madrid
0 17