Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 5e journée
  3. // Lyon/Rennes
  4. // Notes

Féret-Grenier, la chute des cadres

Triste affiche du dimanche soir en Ligue 1. Un petit 0-0 avec, comme un symbole, les deux meneurs Grenier et Féret qui passent au travers et pas qu'un peu.

Modififié
Olympique lyonnais


Lopes (6) : Il a arrêté tout ce qu'il fallait. Même si là, il n'a pas eu les frappes qu'il a eues face à la Real Sociedad...

Bedimo (7) : Son match dans le match, son duel avec Pitroïpa tout en vitesse étaient vraiment la meilleure raison de suivre ce match.

Umtiti (5) : Il renvoie une sale impression, celle du joueur qui stagne.

Biševac (6) : Avec ses moyens, le Serbe prend les choses en main en sécurisant au maximum derrière tout en remontant rageusement le ballon. Touchant. Et touché, remplaçé par Bakary Koné, plus discret.

Dabo (5) : Les supporters lyonnais lui ont dit qu'il pouvait mettre du vert sur ses photos Instagram ou aller à Geoffroy Guichard, ça ne les gênerait pas le moins du monde. Il peut même y rester, s'il veut.

Gonalons (4) : Une prestation aussi embarrassante que son brassard de capitaine où il est inscrit « gon's » .

Fofana (6) : Autant ne pas blâmer un milieu en Ligue 1 qui essaie le plus possible de jouer vers l'avant.

Fekir (7) : Le jeu du Fekir, c'est quand même autre chose que le Juste Prix...

Grenier (4) : Si Gourcuff s'était amusé à faire un match aussi transparent, son père aurait reçu huit demandes d'interview dans la soirée. Tout comme Paolo Maldini, Hugo Lloris et Tiburce Darou.

Lacazette (6) : Il jouait dans l'axe, mais au prétexte qu'il faut relancer quelqu'un devant, il est décalé sur le côté. Forcément, son rendement s'en ressent. Quand Gomis revient, Lyon fait une Gomis à quelqu'un d'autre, c'est mathématique.

Gomis (6) : Les Marseillais ont de quoi se sentir persécutés. Lyon a aussi fait jouer en L1 un attaquant qui était censé encadrer les jeunes en CFA et les vannes ne fusent pas sur les réseaux sociaux.


Stade rennais


Costil (6) : Suffisamment gentil avec Danzé et ses barres pour être suppléé au bon moment.

M'Bengué (5) : Quand, avant le match, il a appris que Gomis jouerait dans l'axe et Lacazette sur le côté, il a demandé à son coach s'il ne pouvait pas jouer défenseur central... Censé être rapide, l'international sénégalais a eu du mal sur le côté.

Armand (7) : Avec un tel niveau technique, c'est du petit lait pour lui en défense centrale, il n'a qu'à récolter les miettes et s'appliquer pour la relance. Sa carrière peut encore durer 10 piges, tranquille.

Kana-Biyik (5) : N'a toujours pas fait oublier Theophile-Catherine. Ou plutôt fait en sorte qu'on sache qui est qui.

Danzé (6) : Conscient que Fekir avait envie de le ridiculiser à la moindre occasion, le Breton a fait le job sobrement, restant très attentif. Ce qui lui a permis de faire un beau sauvetage sur sa ligne.

Konradsen (6) : Ce n'est peut-être pas un foudre de guerre, mais on lui a dit de jouer en sentinelle, il s'est appliqué à bien jouer son rôle, sans réfléchir. À l'arrivée, il est trois fois meilleur que Gonalons.

Pajot (5) : Il y en a sûrement un paquet qui ont voulu faire les Christian Jeanpierre ce soir quand ils ont visionné le match avec des potes. En parlant de Pajot, ils ont lâché le classique « alors lui je l'aime beaucoup » , comme pour dire « je vous préviens, lui, j'ai vu avant tout le monde que c'est un bon » , ce qui est plutôt évident. Bon bah ce soir, ils sont un peu passés pour des cons, ce n'est que partie remise.

Féret (4) : La France du foot aime Julien Féret, un joueur de foot à l'ancienne, un vrai footballeur... La France du foot n'aime pas les joueurs qui sèchent les entraînements. Pourtant, si on enlève les étiquettes, ce qu'a fait le Breton sur la pelouse de Gerland, c'est pire.

Kadir (5) : Une bonne occase en début de match, un commentaire élogieux de Dugarry. Dès lors, Kadir s'est dit que les Marseillais qui avaient un œil sur la rencontre allaient en rester là et zapper. Il a donc arrêté son match. À la 5e minute...

Pitroïpa (6) : Sa vitesse reste une valeur sûre du championnat.

Oliveira (5) : L'agent de Romain Alessandrini a de nouveaux arguments dans sa négociation avec de Saint-Sernin : si son poulain ne touche pas le double de ce qui est donné à Nelson Oliveira, c'est un sacré scandale.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 20
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE