1. //
  2. // Demi-finale aller
  3. // Fenerbahçe/Benfica (1-0)

Fenerbahçe s'impose dans la polémique

Fenerbahçe a dominé, Fenerbahçe s'est logiquement imposé face à un timide Benfica (1-0). Seulement voilà, ces Turcs qui ont longtemps buté sur les poteaux sont parvenus à trouver la faille uniquement grâce à une erreur d'arbitrage...

Modififié
1 37
Fenerbahçe-Benfica : 1-0 (0-0)
Buteur : Egemen Korkmaz (72e) pour Fenerbahçe.

L'arbitrage était déjà l'un des principaux sujets de discussions de ces demi-finales européennes. Il le sera d'autant plus après ce duel entre le Fener et Benfica. Oui, les Turcs ont dominé la rencontre. Oui, ils ont joué de malchance pendant un long moment, touchant par trois fois les montants. Mais leurs adversaires, certes pas à leur niveau habituel, pourront gueuler. Parce que l'unique but de la rencontre résulte d'une grossière erreur de l'arbitre, M. Mazic. En accordant un corner aux Canaris plutôt qu'un renvoi aux 5m50, il a entraîné le but turc, et donc, conditionné le résultat. Oui, ce Fener inexpérimenté mais décomplexé méritait la victoire. Mais les Portugais ne méritaient pas de perdre là-dessus.

La barre de Sow, les larmes de Cristian

Le Fener a beau avoir un déficit d'expérience à un tel niveau de compétition continentale, il peut compter sur les 53 000 fidèles du Şükrü Saracoğlu. Ambiance dingue, forcément, à Istanbul. C'est en revanche un peu moins dingue dans le jeu : si le rythme est élevé, ce sont plus les maladresses qui marquent le début de rencontre. Mis à part l'activité d'un Cardozo côté lisboète – son utilisation en pivot permet à Salvio et Aimar de tenter leurs chances – aucune domination n'est instaurée. Jusqu'au réveil brutal du Fener, à l'approche de la 20e. En l'espace de deux minutes, Moussa Sow manque alors par deux fois d'ouvrir le score, en reprenant des centres distillés côté droit par Webó et Kuyt. L'ancien Lillois frappe même la barre sur sa tentative de la tête. En tout cas, cette double occasion a le mérite de poser une tendance : dès lors, les Turcs monopolisent le ballon, et dominent. Le duo Sow-Webó pose d'énormes difficultés aux défenseurs portugais dans le domaine aérien – il manque un Luisão, ça se ressent – tandis que l'arrière-garde musèle parfaitement le géant Cardozo. Les Aigles galèrent. Souvent dépassés, ils cumulent les fautes. Jusqu'à une énième erreur, celle d'Ola John : coupable d'avoir fauché Gönül dans la surface, il offre l'occasion à Cristian d'ouvrir le score avant le retour aux vestiaires. Mais le Brésilien rate l'offrande, touchant le montant d'Artur. Les Turcs quittent donc la pelouse bredouilles, avec les larmes du tireur en prime.

Encore des poteaux, puis un corner décisif

Pas satisfait de la prestation de ses hommes dans le premier acte, Jorge Jesus prend des mesures : il décide de faire entrer dès la reprise, en lieu et place d'Aimar, le titulaire habituel dans l'entrejeu Gaitan. Un changement logique, qui n'inverse cependant pas la tendance dans un premier temps. À l'entame, Cristian puis Meireles sollicitent tour à tour Artur avec des frappes lointaines. Les Turcs sont repartis sur les mêmes bases, mais n'ont décidément pas de chance, alors que Kuyt trouve une nouvelle fois le poteau sur une belle frappe croisée. Heureusement pour les Turcs, la scoumoune est partagée : deux minutes plus tard, une merveille d'enroulé de Gaitan touche cette fois-ci le montant de Volkan. Cette malchance vire définitivement de bord à l'approche du dernier quart d'heure, lorsque l'arbitre signale un corner en faveur du Fener, alors que le seul Webó avait touché le ballon avant sa sortie. Une décision toute bête, qui va pourtant tout changer : sur le coup de pied arrêté, Egemen vient claquer sa tête, et ouvrir le score (1-0, 72e). Suffisant, pour que ce Fener, appliqué par la suite en phase défensive, fasse la différence. C'est quelque part mérité. Mais évidemment injuste.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

MisterBrasero Niveau : District
ça en devient particulièrement inquiétant ces erreurs d'arbitrage, il n'y a plus un seul match où on en entend pas parler..
Donc, pour vous, un corner accordé par erreur qui mène à un but, c'est un but sur un erreur d'arbitrage? Ca me rappelle les coups-francs où "il n'y avait pas faute". Mais c'est quoi la probabilité de marquer sur un corner? Encore faut-il la pousser au fond !
Vincent Chase Niveau : DHR
Oui enfin là je trouve abusé de stigmatiser l'arbitrage alors qu'il fait un match plutôt correct. Il a donné corner au lieu de 6 mètres, c'est pas non plus une "énorme" erreur...
Putain quelle déception !
Pourtant on aurait pu arracher le nul avec un coaching un peu différent : pourquoi faire entrer Martins quand tu as un Lima sur le banc ?
Puis Ola John qui est passé complètement a coté de son match, c'est même un soulagement qu'il soit suspendu au retour...
Justement pour le retour, je suis confiante : a la Luz, devant nos supporters, avec l'équipe-type et les retours de Luisao et Enzo Perez ça va passer !!
Carrega Benfica !
(Et encore merci aux poteaux d'Artur !)
Dance Crasher Niveau : CFA
Erreur ou pas, il y a but, et sur l'ensemble du match, Ferner méritait d'en mettre une au fond. Beaucoup d'envie, sur tous les coups en défense... C'est encore jouable pour Benfica et tant mieux, mais perso, je trouve que Fenerbahce ne l'a pas volée. A dans une semaine, autre match, autre lieu... Autre histoire?
Note : 1
alfadir m'a devancé mais... des corners/5m50 oubliés ou sifflés injustement, t'en as 1 ou 2 à tous les matchs, sans que ça choque outre mesure. J'ai pas vu le match mais, à la 72ème minute, ça me paraît assez anodin. Et puis l'arbitre n'offre pas le but sur un plateau non plus, faut il encore le mettre au fond.

C'est l'enjeu du match et le fait qu'on ait vu pas mal d'erreurs d'arbitrage ces derniers temps en Coupe d'Europe qui fait que, voilà. Faut pas non plus tomber dans l'excès inverse et cracher sur le corps arbitral à chaque petite décision mauvaise ou douteuse durant un match.

Par contre on peut se poser la question : mais que faisaient les arbitres assistants ??
Comment j'ai réussi à ne même pas parler de ce but sur corner non existant ?
Pour le coup je me surprend moi-même ...
Dance Crasher Niveau : CFA
Je dois avoir loupé un épisode... On dit 5,50m maintenant, au lieu de 6 mètres? Putain*, faut que je m'inscrive sur Facebook et Twitter, merde*! Ou alors vous êtes les supa geek du foot soccer méga millimétré? Pfiou...
Ola John, Rodrigo et Melgarejo à vendre demain matin, par pitié.
Match tout pourri d'Ola John et de toute l'équipe, même Matic!
Cependant, Benfica n'a plus vu la surface de fener après sa sortie et a encaissé le but.
N'importe quoi ce titre d'article.. Resumer ce match à un corner donné au lieu d'un 6 metres, alors que les Turcs ont plus que largement mérité la victoire avec notamment tous leurs poteaux, je trouve ca très subjectif..
Au moment de tirer son péno, j'suis peut être pas médium mais le joueur du Fener, j'étais sur qu'il se foire. Il respirait pas la confiance !
d'ailleurs, si l'on veut parler d'erreur d'arbitrage, la plus grosse est pour moi le hors jeu inexistant sifflé contre Webo dans les dernieres minutes alors qu'il partait seul au but.. A 2-0 le retour ne serait pas le meme..
Pepèrearnaud Niveau : CFA2
Message posté par sebou
N'importe quoi ce titre d'article.. Resumer ce match à un corner donné au lieu d'un 6 metres, alors que les Turcs ont plus que largement mérité la victoire avec notamment tous leurs poteaux, je trouve ca très subjectif..


"Fenerbahçe a dominé, Fenerbahçe s'est logiquement imposé face à un timide Benfica (1-0). Seulement voilà, ces Turcs qui ont longtemps buté sur les poteaux sont parvenus à trouver la faille uniquement grâce à une erreur d'arbitrage..."
Bah bien sûr, parlez d'arbitrage scandaleux...
Surtout que les supporters de Benfica peuvent gueuler sur le joueur qui remet de la tête le ballon vers la cage alors que le corner tiré allais directement en touche, je trouve vraiment abusé d'en faire une polémique. Ce qu'il faut pas lire...

Puisque c'est une "grosse erreur", on peut aussi parler d'un corner qu'on s'est vu refusé en première mi-temps, techniquement c'est une grosse erreur aussi non ? :)
Si tu lis bien, je parle du TITRE trompeur de l'article. D'ailleurs, elle est où la polémique? Meme les portugais ne se plaignent pas. Ils sont suffisamment honnetes pour se rendre que leur défaite ne tient pas à ca..
destiné a peperearnaud biensur.. :)
FontChierlesSalesMomes Niveau : District
Pas vu le match est ce réellement l'arbitre qui se plante ou le juge de ligne?
L'arbitre de surface était proche de l'action.....Ah pardon on me signale qu'ils ne sont présents qu'à titre décoratif
putain les gars, les articles deviennent inquiétants... Deux misérables paragraphes qui ne disent pas grand chose, c'est donc ce à quoi l'on à droit aujourd'hui ? Les actions sont pas détaillées ou presque, rien de croustillant (même pas une vanne sur la stache à Demirel) alors que pour une fois les deux équipes se rentraient à peu près dedans. Dommage- encore.
sans compter la transparence de la subjectivité du rédac, déjà dit, mais ça se mérite
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Chelsea a un pied en finale
1 37