En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Match amical
  3. // Brésil/Portugal

Felipe Scolari, une passion portugaise

Pompier de service d'un Brésil qu'il a remis sur le chemin de la victoire, Luis Felipe Scolari a aussi passé presque six ans à la tête de la sélection portugaise. Forcément, ce Brésil-Portugal à Boston ne peut pas être tout à fait un match comme un autre pour Felipao

Modififié
On ne dirait pas comme ça, mais Luis Felipe Scolari est un sentimental. À l'idée de retrouver son autre « Seleção » ce mardi à Boston en match amical, le sélectionneur brésilien avoue une certaine « saudade » . « À l'époque, je trouvais étrange de jouer contre mon pays, avoue celui qui a guidé les destinées du Portugal entre 2003 et 2008. Aujourd'hui, j'éprouve la même sensation avec ce match amical. Même si je ne me sens pas portugais, j'ai connu une relation extraordinaire avec ce pays. » Une relation qui remonte à plus de dix ans maintenant. Le 30 juin 2002, le Brésil retrouve le toit du football mondial et décroche sa cinquième étoile. Pourtant, pour un Brésilien – et pas le moindre – cette date marque aussi un recommencement. Luis Felipe Scolari sait que c'est son dernier match à la tête de cette Seleção. Son avenir passe de l'autre côté de l'Atlantique chez ce colon qui regarde son ancienne colonie avec un mélange d'envie et de jalousie. Le Portugal de Rui Costa et Figo sort d'un mondial asiatique raté, giflé par des Américains en mission et des Coréens sur-vitaminés. Surtout, cela fait des années que la génération dorée peine à tenir ses promesses (en dehors d'une demi-finale à l'Euro 2000). Mais avec Felipao, tout va changer.

Début 2003, l'ancien prof de sport à Montenegro, près de Porto Alegre prend la direction de l'équipe avec comme mission principale de préparer au mieux l'Euro à la maison l'année suivante. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'est pas du genre à commencer par se frotter à des petites équipes. Non, pour être champion d'Europe, le Portugal doit s'habituer, et le plus vite possible, à affronter les plus grands. Dès le mois de février, la Selecção part affronter l'Italie de Trapattoni, chez elle, à Gênes, pour une courte défaite 1-0. Pas grave, un mois plus tard, c'est carrément le Brésil qui se présente à Porto. Un défi parfait pour Felipao, architecte de l'équipe auriverde désormais coachée par le déjà champion du monde Carlos Alberto Parreira. Après un match très engagé, où les locaux ont toujours mené au score et où le bon Roberto Carlos a réussi à se faire expulser, les Portugais s'imposent 2-1 grâce un but en fin de match du « Brésilien » Deco.

Vidéo

Avec une campagne de matchs amicaux plutôt réussie, et un groupe de sélectionnés très rapidement défini, Scolari se présente assez confiant à son Euro. Comme lorsqu'il dirigeait le Brésil, quand il avait refusé d'emmener Romario pour le mondial asiatique, le moustachu sélectionne avant tout un groupe qui tourne bien ensemble, plutôt que les meilleures individualités. Dès lors, il préfère Ricardo, le portier du Sporting, à Vitor Baia tout juste champion d'Europe avec Porto. Plus tard, il se justifie en expliquant avoir voulu refonder un groupe entièrement nouveau, pour briser l'engrenage de la défaite dans lequel végétait le Portugal d'alors. Toujours dans cette optique, il décide d'accorder sa confiance à une jeune promesse venue de Madère : un certain Cristiano Aveiro Ronaldo. Une confiance qui contribuera beaucoup au développement du futur Ballon d'or, et qui fondera une amitié encore vivace entre les deux hommes.

Le Portugal rate peut-être la dernière marche face à la Grèce, mais le pays a perdu quelques complexes en tapant l'Espagne, l'Angleterre et les Pays-Bas au passage. Nommé commandeur de l'Ordre de l'Infante D. Henrique – équivalent de la Légion d'honneur française – par le président Sampaio, Scolari a presque fait oublier son passeport brésilien. Les Portugais aiment ses coups de gueules, lui qui se place au-dessus des querelles entre Porto, Benfica et le Sporting. L'histoire d'amour est en marche, le Brésilien marie même son fils à une Portugaise.

Portugais par alliance

Deux années de football Joga bonito et de succès plus tard, la bande à Scolari débarque en gros outsider pour le mondial allemand. Sur 20 matchs disputés, l'équipe ne s'est incliné qu'une fois, contre l'Irlande. Scolari, qui se base toujours sur le même noyau de joueurs, arrive à intégrer progressivement les espoirs à fort potentiel, comme João Moutinho ou Hélder Postiga. Quarante ans après la génération Eusébio, elle se hisse dans le dernier carré et ne s'incline qu'en demi-finale face à la France, après un match très équilibré et une chute suspecte de Thierry Henry. Avec ses 10 millions d'habitants seulement, le pays appartient désormais au clan des équipes qui comptent. Un peu avant l'Espagne, elle met en avant des joueurs plus techniques et rapides que les formations du Nord de l'Europe. Car Felipao n'est pas des grands théoriciens du football européen. Non, l'homme propose un management couillu et tient surtout du général en campagne. Il n'a pas construit son Portugal sur une idée, mais sur l'observation des forces en présence. Autrement dit, Scolari a façonné l'équipe pour des joueurs comme Figo – et plus tard comme Ronaldo. Il favorise donc un jeu rapide, direct, mais balle au sol, loin de la réputation de tripoteur qui colle au joueur lusitanien.

Le système Scolari est alors à son apogée, et si le coach reste en place, les résultats commencent à décliner. Malgré une troisième qualification consécutive pour une grande compétition internationale – l'Euro 2008 – l'équipe est de moins en moins flamboyante, et commence à essuyer plus de défaites. La faute, sans doute, à un noyau dur qui n'a pas été renouvelé, ou plutôt qui, avec un vivier national limité, n'a pas pu le faire. Si la force de Scolari a été de souder rapidement un groupe, il a plus de mal à le garder aussi performant sur le long terme. Alors que, quatre ans plus tôt, ils avaient incarné le renouveau du football européen, les Portugais se font cette fois sortir par la nouvelle hype : l'Allemagne de Low. Plus rapides, plus offensifs, plus jeunes, les Teutons semblent avoir repris l'innovation du Brésilien, et l'avoir adapté et optimisé pour leur propre football. Cette fois, Scolari a compris, il a fait son temps. Il part pour le Chelsea d'Abramovitch avec l'absence de résultat que l'on connaît. Cinq ans plus tard, Sclolari a prouvé lors de la dernière Coupe des confédérations qu'il était un grand sélectionneur à défaut d'un entraîneur de club marquant. Mais ça, les Portugais le savent depuis un moment.

par Philippe Colo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23