Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Felipe Melo : « Si je n’étais pas footballeur, je serais un assassin »

Modififié
Connu pour ses interventions souvent dangereuses, Felipe Melo n’a pas vraiment surpris son monde par ses déclarations après la partie contre l’Udinese, samedi.

Le milieu de terrain de l’Inter a livré une interview qui aurait pu faire énormément de bruit, si les paroles ne venaient pas de lui. « Si je n’étais pas footballeur, je serais un assassin, parce que je vivais dans une des favelas les plus dangereuses, où tournaient drogues et armes. J’ai lâché cette vie pour aller travailler, suivre un rêve » , a-t-il révélé à Sky. Cependant, le Brésilien s’est par la suite rendu compte de ce qu’il avait dit et a décidé de clarifier les choses à travers son compte Facebook, en imputant la faute à sa mauvaise utilisation de la langue italienne.


« Je sais que certaines personnes ont dû être choquées après mes déclarations quant au fait que si je n’étais pas un joueur, je serais un assassin, mais je m’explique » , a écrit Melo, lundi. « J’ai accordé une interview à une poignée de journalistes italiens, en parlant en italien, et, à un moment, je ne trouvais plus les mots dans la langue. En réalité, je voulais dire que si je n’étais pas un joueur, j’aurais pu rester dans ce monde de criminels. Je n’aurais jamais le courage de tuer quelqu’un. Je ne serais jamais devenu un assassin. »



Ou peut-être qu’il a voulu dire : « Si je n’étais pas un assassin, je serais un footballeur. » GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 10 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 19 heures La drôle de liste d'invités de la finale 35 Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3