1. //
  2. //
  3. // Inter-Lazio

Felipe Anderson, de San Siro à San Siro

C'est à San Siro, l'an dernier, que Felipe Anderson s'est révélé aux yeux de tous. Sauf qu'un an plus tard, il est devenu un fantôme.

« Ça, c'est un phénomène qui est arrivé à Rome, levons-nous tous, levons-nous pour ce petit prodige brésilien, levons-nous pour Felipe Anderson. » Au moment où Felipe Anderson inscrit son deuxième but en l'espace de 35 minutes sur la pelouse de San Siro, Guido De Angelis, commentateur-tifoso de la Lazio, se laisse aller à une tirade lyrique. Mais ces mots spontanés qui sortent de la bouche du fondateur du magazine Lazialità reflètent à ce moment-là parfaitement ce que ressentent tous les tifosi de la Lazio. Enfin, un joueur est en mesure de les faire rêver. Enfin, un joueur est capable de changer à lui seul le cours d'un match. Ce 21 décembre 2014, Felipe Anderson passe de potentiel bidon à nouveau rayon de soleil du club biancoceleste. Il inscrit deux buts magnifiques, et, surtout, justifie enfin les quelque 10 millions d'euros investis pendant l'été 2013.

Chef d'orchestre


La suite est un véritable conte de fées. Enfin libéré, Felipe Anderson réalise des performances ahurissantes. Il terrasse la Sampdoria à lui seul (3-0, un but, deux passe dé'), puis il fait trembler la Roma lors du derby (2-2, un but, une passe dé), et ainsi de suite : du 15 février au 12 avril 2015, la Lazio enchaîne huit victoires consécutives en Serie A, et Felipe Anderson marque à cinq reprises. Il est pratiquement toujours décisif, c'est lui le chef d'orchestre de cette Lazio qui vient titiller la Roma pour la lutte pour la deuxième place. Sa fin de saison est un peu plus discrète, il passe notamment à côté de quelques matchs décisifs (finale de Coupe d'Italie, derby), mais quelques éclairs de génie à des moments importants permettent de confirmer qu'il est sans nul doute LE joueur de la saison côté Lazio.


Forcément, pendant l'été, les grosses écuries s'activent. Manchester United semble disposé à mettre sur la table une offre de 35 millions d'euros. Claudio Lotito refuse. Impossible de laisser partir sa pépite. Ce que le président ne sait pas, malheureusement, c'est que le magnifique joueur admiré pendant six mois est resté coincé au centre d'entraînement de Formello, le 31 mai dernier, lors de la fête organisée pendant la nuit avec les tifosi pour célébrer la qualification au tour préliminaire de la Ligue des champions. Depuis ce jour, on cherche désespérément à retrouver Felipe Anderson. La blague en vogue à Rome en ce moment dit même qu'il est resté au Brésil cet été, et que c'est son cousin qui est venu le remplacer.

Retour à San Siro, un an après


De fait, depuis le début de la saison 2015/16, Felipe Anderson est redevenu le joueur qu'il était lors de sa première saison à Rome : un joueur lent, timide, sans aucune inventivité, irritant, presque désabusé sur la pelouse. Lors des matchs décisifs de début de saison (tour préliminaire de C1, Supercoupe d'Italie), ceux où il aurait dû transcender son équipe comme il a su le faire la saison dernière, il a été fantomatique. Pas un geste, pas une idée, rien. Son talent a bien tenté de refaire surface ci et là : une frappe en lucarne face au Genoa le 23 septembre, un doublé contre le Torino le 25 octobre (dernière victoire en date des Biancocelesti en Serie A). Mais c'est tout. Felipe Anderson n'est plus. Stefano Pioli, qui en avait fait un titulaire indiscutable et indispensable, s'est même résigné à le mettre sur le banc à plusieurs reprises ces dernières semaines.



Comment expliquer une telle « désévolution » ? À Rome, évidemment, de nombreux observateurs comparent le phénomène Felipe Anderson à celui de Mauro Zárate. L'Argentin, monstrueux lors de sa première saison à Rome (2008-09) a sombré dès la deuxième année et n'est plus jamais redevenu le joueur qu'il était. FA semble souffrir du même syndrome. Il est dépendant du reste de l'équipe, et l'équipe est dépendante de lui : quand la Lazio était toute naze en 2013-14, lui était nul ; quand la Lazio était brillante en 2014-15, lui était étincelant. Et réciproquement. Ce soir, un an quasiment jour pour jour après le match qui l'a révélé, Felipe Anderson retrouve San Siro. Les données ne sont plus tout à fait les mêmes : l'Inter est désormais leader de Serie A et compte déjà 16 points d'avance sur les Biancocelesti. Il faudra au moins le meilleur Felipe Anderson pour que les Laziali viennent faire un résultat comme la saison dernière. Pour que Guido De Angelis ait à nouveau envie de hurler à la gloire de son petit prodige brésilien.


Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Je commençais déjà à le comparé à Mauro Zarate a la même période la saison dernière et on m'est tombé en dessus en me disant
"Mais non lui c'est pas pareil, il à plus de bagage technique, plus intelligent blablablablabla"
Et pourtant il est fantomatique cette saison, mais il lâche rien chose qu'on ne peut lui reprocher ! La trêve lui sera bénéfique
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 11 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 14
Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 26 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 127 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66