Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lyon-Nantes (3-2)

Fekir et Cornet retournent Nantes

Mené pendant quarante-cinq minutes par Nantes, l'OL l'emporte finalement 3-2 au Parc OL. Avec du caractère et une équipe remaniée en vue de la demi-finale retour de C3, mais sans réellement convaincre.

Modififié

Lyon 3-2 Nantes

Buts : Fekir (65e sp.), Cornet (70e, 80e) pour Lyon // Rongier (19e), Gillet (75e) pour Nantes


Il aura fallu un éclair pour faire basculer cette partie. Un éclair de Nabil Fekir, qui met les gaz, transperce la défense nantaise, et obtient un penalty qu'il se charge de transformer lui-même à la 65e. Mené pendant plus de quarante minutes, Lyon semblait se diriger vers une troisième défaite consécutive à domicile en Ligue 1, mais empoche finalement la victoire. Reste qu'une telle prestation jeudi prochain ne suffira pas pour réaliser la « remontadajax » en demi-finale retour de Ligue Europa, comme l'espère Jean-Michel Aulas. Un peu plus de cinq mois après la raclée reçue à La Beaujoire (0-6) au match aller, qui avait précipité le limogeage de René Girard et l’arrivée de Sérgio Conceição à la Jonelière, Nantes aura montré de son côté un visage volontaire et appliqué.

Une occasion, un but pour les Canaris


Mapou Yanga-Mbiwa blessé, Mouctar Diakhaby laissé au repos, le duo Nkoulou-Mammana occupe la charnière lyonnaise. En attaque, Corentin Tolisso est aussi à l’infirmerie, Bruno Génésio fait souffler Mathieu Valbuena sur le banc et titularise Rachid Ghezzal. Lequel offre un grand moment de technicité aux 30 000 spectateurs du Parc OL en glissant tout seul sur le ballon, mais se montre aussi en évidence aux abords de la surface, avant d’envelopper sa frappe hors cadre. Lyon ne concrétise pas sa bonne entame et se fait punir par la détermination nantaise. Un contrôle maladroit et un bel extèr' du gauche suffisent à Valentin Rongier pour tromper Anthony Lopes à la 19e. Jusque-là, le portier lyonnais n’avait pas encore touché le ballon. Les Lyonnais se cassent les dents sur le bloc adverse, et Nabil Fekir s’en remet à un coup franc juste avant la pause. C’est bloqué par le mur, comme une allégorie de la première période.


Penalty pour Lyon !


La soufflante de Bruno Génésio n'y change rien, au retour des vestiaires, les Lyonnais semblent toujours aussi impuissants face au 4-4-2 à la fois compact, mais très haut, de Sérgio Conceição. Jusqu'à l'heure de jeu. Comme prévu, Alexandre Lacazette, convalescent, cède sa place à Maxwel Cornet. C'est le moment choisi par Nabil Fekir pour dynamiter la partie et provoquer un penalty. Le même Fekir ouvre son pied gauche pour tromper le gardien nantais, Jean-Michel Aulas peut souffler. C'est le tournant du match tant les Lyonnais vont ensuite changer de visage. À la réception d'un corner, Maxwel Cornet donne l'avantage aux Gones une première fois de la tête. Puis une deuxième sur une passe de Memphis Depay, après l'égalisation de Guillaume Gillet d'une jolie tête plongeante. Comme à Angers, Lyon a souffert. Mais comme à Angers, Lyon s'en tire avec la victoire et renforce sa quatrième place, avec huit points d'avance et un match en plus sur l'OM.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 8 heures Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    il y a 5 heures Neymar lance son propre jeu de foot 19 il y a 8 heures La statue de Falcao 28 il y a 8 heures Un Ballon d'or créé pour les femmes 42
    Partenaires
    Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    il y a 11 heures Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5
    À lire ensuite
    Arsenal éteint United