Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Feel Good Inc.

Dernier message de la page précédente, posté par O Alegria Do Povo
le 07/10/2018 à 21:55
Je suis heureux aujourd’hui car j’ai envisagé en profondeur mes trois grand projets à venir pour l’année prochaine. Écrire une BD illustrée par ma nana (et peut-être que par un heureux hasard vous en entendrez parler) ; achever mon scénario et trouver une prod viable (projet dont pour lors vous n’entendrez jamais parler - à moins que je ne ne redevienne mondain) ; me défenestrer enfin de façon définitive - à présent que je vis au 4ème, j’ai de grands espoirs quant à la réalisation de ce projet trop longtemps ajourné, et qui me semble le plus concrétisable (et dont vous ne devriez pas entendre parler, à moins de consulter quotidiennement la rubrique chiens écrasés de Paris Normandie).

Je suis un mec bourré de projets. D’ailleurs, j’aime me projeter. Sur un livre, un écran ou une fenêtre. J’ai une passion pour la projection. Le tout, c’est de ne pas me rater.
Réponse de Elcocolonel
le 07/10/2018 à 22:15
Dépêche-toi de te jeter à l'eau parce que tes projets ressemblent furieusement aux miens.
Et vu les résultats et le fond de jeu de l'ASNL, je peux te dire que je vais pas tarder à me lancer par terre aussi (truc con, j'habite au rez-de-chaussée)
Réponse de O Alegria Do Povo
le 08/10/2018 à 00:09
Tu n’accoucheras de rien de grand tant que tu stagneras au rez-de-chaussée. Tant que tu te bouches la perspective de te suicider en beauté. En dessous du 2ème étage, tu es voué aux romans de gare ou aux films avec Vincent Linson ou Daroussin. C’est comme ça que t’as envie de finir, pour commencer ?
Réponse de Hemassy
le 08/10/2018 à 00:21
Les deux acteurs cités sont pas les plus pires :) !

Et sautez pas les gars, pensez à ceux qui nettoient, qui voient, qui traumatisent. Vous êtes là pour fournir du rêve (même sombre), pas du cauchemar !

Alegria...pour cette histoire d'adresse. Hm, bon, allez...
mon pseudo
+ hotmail
+ .com (cette adresse me sert juste à entasser les spams de toute façon)

Merci de me contacter, j'aurai quelque chose à te demander (ne t'inquiète pas, ce n'est pas sexuel).

P-S : les très nombreuses femmes présentes en cachette sur ce forum, n'ayez pas froid aux yeux non plus !
Réponse de O Alegria Do Povo
le 08/10/2018 à 00:36
Message posté par Hemassy
Les deux acteurs cités sont pas les plus pires :) !

Et sautez pas les gars, pensez à ceux qui nettoient, qui voient, qui traumatisent. Vous êtes là pour fournir du rêve (même sombre), pas du cauchemar !

Alegria...pour cette histoire d'adresse. Hm, bon, allez...
mon pseudo
+ hotmail
+ .com (cette adresse me sert juste à entasser les spams de toute façon)

Merci de me contacter, j'aurai quelque chose à te demander (ne t'inquiète pas, ce n'est pas sexuel).

P-S : les très nombreuses femmes présentes en cachette sur ce forum, n'ayez pas froid aux yeux non plus !


Déjà d’où tu défends Vincent Linson - qui est un acteur qui n’existe même pas ?! (Quel poseur tu es).

Ok, je t’envoie une missive. Parce que t’as gardé ton compte hotmail, et ça prouve que t’es un mec fidèle. Ou ultra pervers. Sûrement un peu des deux.
Réponse de Elcocolonel
le 08/10/2018 à 12:18
Je suis un grand amateur du ferroviaire et suis à peu près sûr d'aller m'en jeter sous un train (ou un métro, encore plus sûr comme truc, vu que Paris est la bonne ville pour ce genre d'envies).

Ou sinon comme tout bon citoyen je m'use à l'alcool. D'où mes demandes sur le whisky pour tout accélérer.

Quant à Lindon, s'il me joue, c'est que j'aurais au moins atteint un moment de ma vie où l'on a besoin d'une figure un peu cassée mais christique quand même, tellement que ça devient caricatural. C'est pas le plus dégueu. Darroussin m'étonnerait qu'il me survive le bonzhomme, j'ferai gaffe. Attention aux envies trop rapides.
Réponse de Dirkdiggler
le 16/10/2018 à 16:49
Bon, je suis officiellement avocat aujourd’hui.
C’est un boulot ingrat que je ferai pas longtemps mais c’est un vrai aboutissement quand je prends un peu de recul. Je crois que suis plutôt content ! :)

Merci d’avoir été là, malgré vous, dans les périodes compliquées de révision/stage ; sofoot c’est un peu ma pause dans le taff.
Toujours un plaisir d’echanger avec vous !
Réponse de Travis Bickle357
le 16/10/2018 à 17:23
Great ! Félicitations ! Une spécialité, j’imagine ?
Réponse de valeri klapine
le 16/10/2018 à 17:45
Félicitations, j'ai jamais eu le courage de tenter le barreau (et il fallait que je "bouffe" rapidos...)
Réponse de Cafu crème
le 16/10/2018 à 17:50
Message posté par Dirkdiggler
Bon, je suis officiellement avocat aujourd’hui.
C’est un boulot ingrat que je ferai pas longtemps mais c’est un vrai aboutissement quand je prends un peu de recul. Je crois que suis plutôt content ! :)

Merci d’avoir été là, malgré vous, dans les périodes compliquées de révision/stage ; sofoot c’est un peu ma pause dans le taff.
Toujours un plaisir d’echanger avec vous !


Bien joué poulet
Réponse de Dirkdiggler
le 16/10/2018 à 19:51
Merci l’équipe !

@travis : corporate et fiscal !
Réponse de ElNinoFerrer
le 16/10/2018 à 20:56
Mes félicitations l'ami !
Une vraie réussite méritée vu l'effort que cela demande pour réussir


Pourquoi tu dis vouloir ne pas faire cela longtemps ?
Réponse de O Alegria Do Povo
le 16/10/2018 à 21:51
Message posté par valeri klapine
Félicitations, j'ai jamais eu le courage de tenter le barreau (et il fallait que je "bouffe" rapidos...)


Si tu voulais tenter le barreau et bouffer rapidos, essaye le 0600 969 969 968. (Ne me remercie pas).
Sinon Hemassy, juste pour savoir - vu que t’es incapable d’accuser quoique-ce-soit, t’as reçu mon mail ?
Réponse de O Alegria Do Povo
le 16/10/2018 à 22:13
Très mauvaise blague sur le barreau que j’assume. Ils en commettent de bien pires qu’ils n’assument pas.
Réponse de Lamine.Turgut
le 16/10/2018 à 22:20
Message posté par Dirkdiggler
Bon, je suis officiellement avocat aujourd’hui.
C’est un boulot ingrat que je ferai pas longtemps mais c’est un vrai aboutissement quand je prends un peu de recul. Je crois que suis plutôt content ! :)

Merci d’avoir été là, malgré vous, dans les périodes compliquées de révision/stage ; sofoot c’est un peu ma pause dans le taff.
Toujours un plaisir d’echanger avec vous !


votre première mission, si vous l’acceptez, sera de défendre le PSG face au FPF et de déglinguer Tebas.

Ce message s’autodétruira dans 5, 4, 3, ...


(Christine) bravo !
Réponse de Dirkdiggler
le 16/10/2018 à 22:28
Hahaha merci !

@nino : parce que pour réussir dans le sens macaroniste du terme ça demande de sacrifier une partie de sa vie privée et que j'en ai pas envie.

Ps : défendre les meurtriers ok. Défendre les terroristes ok. Mais le psg faut pas déconner. J'ai ma clause de conscience...
Réponse de O Alegria Do Povo
le 16/10/2018 à 22:29
« Une vraie réussite méritée vu l'effort que cela demande pour réussir ».

Parce que plus la merde est dure à avaler, plus il faut prostituer l'organe qui la digère ?
Cet état d’esprit ne rime à rien.
Je vous assure, en toute bienveillance, que vous n’allez récolter que du vomi intellectuel.
Réponse de Lamine.Turgut
le 16/10/2018 à 22:32
Toi pas connaître tonton Nasser : lui faire sauter n’importe quelle clause !
Réponse de Fredinhovic95
le 16/10/2018 à 23:39
Message posté par Dirkdiggler
Hahaha merci !

@nino : parce que pour réussir dans le sens macaroniste du terme ça demande de sacrifier une partie de sa vie privée et que j'en ai pas envie.

Ps : défendre les meurtriers ok. Défendre les terroristes ok. Mais le psg faut pas déconner. J'ai ma clause de conscience...


Félicitations Dirk!
Mais tu ne ferais pas tout ça pour mettre Courtois en taule pour évasion fiscale?

Mais bien sur^^
Réponse de Hemassy
le 16/10/2018 à 23:50
Oui Alegria, je te réponds dès que je ne suis plus vaginalement entouré !

(et félicitations Dirk !)
Réponse de O Alegria Do Povo
le 17/10/2018 à 00:45
Ah, ok. Je comprends l’entourloupe.
Réponse de Alceste Poquelin
le 17/10/2018 à 07:51
@Dirk

Je crois que c'est la première fois qu'autant de monde s'extasie parce que t'as le barreau...
Réponse de Dirkdiggler
le 17/10/2018 à 11:35
Merci les gars !

@alceste : on va dire que c'est la première fois que les membres de ma famille sont contents parce que j'ai le barreau. A part mon oncle Dédé. Mais ça c'est une autre histoire...
Réponse de Alceste Poquelin
le 18/10/2018 à 15:47
"J'ai bonne conscience: je roule dans une voiture allemande mais mon tailleur est juif"

Jean Yanne
Réponse de So-Frites
le 18/10/2018 à 16:09
Haha Jean Yanne!

Une d'actualité et même s'il n'a pas connu la COP21...
"Tout le monde veut sauver la planète mais personne ne veut descendre les poubelles"

(alors le tri sélectif mon pauvre...)
Réponse de O Alegria Do Povo
le 07/11/2018 à 13:06
J’adore les saisons déclinantes. J’adore sentir la matière se putréfier pour mieux renaître. Tout ce qui pue est vivant. Même un cadavre. En revanche, c’est difficilement adorable. C’est lorsque les os sont parfaitement blanchis, le squelette impeccable, que l’on se met à adorer l’inerte.
Tant qu’il reste un objet discuté, le fruit du faisandage, on le dissimule, on le soustrait.

La mort du grand pop dans les Frères Karamazov. Ouvrez donc les fenêtres ! Quel scandale.

Il va bien falloir que l’occident arrive à regarder la mort en face. Sans subterfuge, sans édulcoration.

C’est le putain de début de la sagesse immémoriale.

Pour ma modeste contribution, point de tombe et certainement pas l’ombre d’une épitaphe. Juste un trou commun, retour naturel et impeccable de nudité à la terre qui m’a engendré.

J’aurai tâché d’aimer et d’être aimable. Peut-être virevoltant à certains endroits.

Tout ça est absolument logique et infiniment désirable, mais pourquoi faut-il que ça reste muet ?
Réponse de O Alegria Do Povo
le 07/11/2018 à 13:19
Quand je parle de mutisme, je ne parle pas de ma petite mort insignifiante, mais de cette perspective, effrayante mais ô combien encourageante au fond, de laisser de la place.
Une note de musique résonne parce qu’elle est provoquée et terminée. Elle fait sensation.
Une note de musique qui s’éternise pourrit les notes à venir.

Ça m’a fait du bien d'écrire cette merde. Je ne sais pas combien de temps il me reste à vivre, et puis je suis un connard d’hypocondriaque. Je me gâche un peu le temps qui m’est accordé parce que je cherche à le résoudre.

Oisive jeunesse
À tout asservie,
Par délicatesse
J'ai perdu ma vie.
Ah! que le temps vienne
Où les cœurs s'éprennent.

Je vais faire de cette journée un opéra fabuleux.
Réponse de NSOL
le 07/11/2018 à 16:40
Message posté par O Alegria Do Povo


Pour ma modeste contribution, point de tombe et certainement pas l’ombre d’une épitaphe. Juste un trou commun, retour naturel et impeccable de nudité à la terre qui m’a engendré.


Le retour à la nature. Grand fantasme de l'Homme moderne, qui a fait de sa vie l’œuvre de la transformation d'un monde qui ne lui ressemble plus. Pourtant, au moment final, au moment funèbre, au moment funeste, l'Homme sait. L'Homme sait. Il sait que tout est fini, il sait que tout s'arrête, que son existence n'est plus, que ses œuvres de vie ne seront plus que des souvenirs à jamais. Et dans un dernier râle, il crie et prie un retour à la nature.

"Et Holopherne offrit trois-cent de ses enfants à Judas en holocauste"

Le feu détruit l'Homme endormi, dans son cercueil que l'on nomme pudiquement dernière demeure mais qui n'est rien de plus qu'un amas de planche qui s'en va pourrir entre les vers, qu'un amas de petits copeaux qui vont brûler comme brûlent les étoiles à l'infini. Mais par l'action destructrice du feu, la création reprend. De poussière, l'Homme est devenu soi. De soi, l'Homme redevient poussière. En quelques secondes, fidèles et lentes. Contraste saisissant entre le feu qui consume lentement les chairs et les larmes qui coulent sur les joues des proches du corps, de son vivant.

"Holopherne eut pour mission de châtier les peuples de l'Ouest. Il assiégea Béthulie pendant cent jours et cent nuit avant d'être ensorcelé par la beauté de Judith."

Onfray a fait le deuil de la mélancolie. Le deuil d'un proche passe comme passent les étoiles. Le corps était là, bien vivant. Quand il arrête de s'animer, il disparaît mais reste ironiquement présent. Sa présence, présente, est gênante. Pris dans le feu de sa vie, il n'a pas vu son temps s'arrêter. Et quand tout s'arrête, il n'est plus. Pour les proches, il est sans être, il n'est plus tout en étant. Etrange dilemme de la mort. Etrange condition du corps, qui en passant de vivant à mort est redevenu nature tout en la quittant.

"Holopherne eût cent fois tort. Et son tort le plus grand fut de se laisser tomber dans les bras de Judith, qui l'égorgea sans pitié."
Réponse de O Alegria Do Povo
le 07/11/2018 à 20:56
C’est juste.
Aussi ironique que cela puisse paraître, je mène un combat pour demeurer insignifiant. Je me suis endormi tout à l’heure. J’ai laissé des carottes sur le feu. Elles sont cramées à présent. Et j’ai une nouvelle fois fait peur à la femme qui a le courage de partager mon quotidien.
On va se quitter, il faut que l’on se quitte, ce sera mieux pour nous.

J’essaye de faire les choses simplement, et je les rate. Des putains de carottes. J’essaye de raisonner simplement, mais je me manque. Je ne suis jamais là où je m’attends.

J’en ai marre de charrier autant de détresse.
Réponse de Hemassy
le 08/11/2018 à 13:08
Il faut vraiment que je t'écrive Alegria ! En attendant, je m'en vais surveiller mes carottes !
Réponse de O Alegria Do Povo
le 08/11/2018 à 13:55
Faut surtout que je me trouve un petit turbin qui me vide la tête, je veux pas devenir un cul-de-plomb ! Et puis faut que je me remette à la luminothérapie, je manque de lumière bordel !
Réponse de Tévez Chien Méchant
le 08/11/2018 à 19:27
Pauvre Aliocha ^^

Eloge aux saisons déclinantes et manque de lumière, cherchez l'erreur.

Papalagui dans son coffre de pierre.

Laissez votre mort à ceux qui vous survivront.
Réponse de O Alegria Do Povo
le 08/11/2018 à 22:21
Tevez,

entre mon éloge aux saisons déclinantes et mon appel à la lumière, il s’est passé une journée. Très signifiante pour moi. Excuse-moi de ne pas être indéterminé. Excuse-moi d’utiliser cette endroit précisément comme un bastion où je puisse exposer mes contradictions. Excuse aussi que ma vie aille peut-être plus vite que la tienne ? Plus mal, ou mieux ? Je m’en branle, mais elle obéit clairement à un rythme différent.

C’est marrant que tu plaignes Aliocha, pour moi c’est clairement le démissionnaire de la fratrie. On en recause quand tu veux, et je serais à l’écoute parce que c’est un personnage qui me bouleverse, mais certainement pas un alibi comme tu le brandis.

Pour le reste, et la manière dont on appréhende la mort, vis les choses comme tu le ressens mec, mais ne viens pas me donner des leçons sur une phrase. Manière de botter en touche, encore et toujours.
Réponse de Tévez Chien Méchant
le 08/11/2018 à 23:45
Haha, susceptible.

Fallait pas le prendre comme un reproche, j'adore les contradictions Je ne ressens aucun besoin de t'excuser, rassure toi.

Défensif, tu m'amènes sur le sujet que tu maîtrises plus en esquivant là où j'aurais pu t'apporter.

Qu'importe je viens sur ton terrain. Aliocha est un personnage fictif, assez pauvre en consistance, diaphane, un surmoi au milieu d'un réel crasse et humain. Je ne dirais pas traître, juste irréel, optimiste, précurseur des révolutions russes et de ce qui s'ensuit.

PS : lis le Le Papalagui, au-delà de ton cul de plomb, ce bon sauvage en visite chez nos aïeux nous apporte la confirmation de ce que nous savons. déjà et c'est déjà pas mal.
Réponse de O Alegria Do Povo
le 09/11/2018 à 00:17
Oh, peut-être un peu susceptible en ce moment, t’as pas tort. Excuse vieux si je surréagis.
Je sais pas trop sur quel pied danser en ce moment, je deviens tatillon, irritable. Sûrement un peu con.

J’adore Aliocha, c’est celui des frangins dont je me sens le plus proche. Mais plus le temps passe, plus je m’aperçois que Mitia est celui qui offre le plus, jusqu’à l’abandon total. Et qu’il fait écho à des tas d’autres figures dostoievkiennes qui m’ont marqué, Stravroguine, Rogojin... Je sais pas, Aliocha m’a toujours laissé un sentiment d’insatistaction là où Mychkine m’a emmené au-delà de mes craintes les plus intimes.

Je prend note de ton conseil sur le papalagui. Je vais me le procurer. Merci l’ami.
Réponse de Italia90
le 09/11/2018 à 00:20
Message posté par O Alegria Do Povo
Oh, peut-être un peu susceptible en ce moment, t’as pas tort. Excuse vieux si je surréagis.
Je sais pas trop sur quel pied danser en ce moment, je deviens tatillon, irritable. Sûrement un peu con.


T'aurais pas eu quarante berges ces derniers temps, par hasard ?
Réponse de O Alegria Do Povo
le 09/11/2018 à 00:27
J’étais déjà con bien avant ça !
Réponse de O Alegria Do Povo
le 09/11/2018 à 00:52
Italia, t’as noté un changement majeur dans ton attitude passée la quarantaine ?
Réponse de Italia90
le 09/11/2018 à 01:12
De nature "misanthrope diplomate", je ne dirais pas que ça s'est aggravé depuis ces douze derniers mois, mais je n'ai plus aucune retenue à dire les choses comme je les pense, surtout à ceux qui m'inspirent du négatif.
Nul n'est irremplaçable mais que ce soit chez moi ou au boulot, mon départ ferait très mal, au bout d'un moment ça m'a peut-être poussé (inconsciemment ?) à ne plus trop prendre de gants. Faut dire que pendant trop longtemps ça été un peu loin niveau self-control, patience et souci du maintien d'un calme de surface. Mauvaise façon de procéder, mais on le comprend après.
Après il y a la difficulté d'une franchise totale dans un endroit où tu es considéré comme un étranger, quand ce n'est pas carrément un intrus. Donc méfiance quand même ;-)
Réponse de O Alegria Do Povo
le 09/11/2018 à 02:10
C’est marrant, moi j’ai l’impression que je deviens vraiment tendre. Je laisse passer des trucs, mêmes offensants. Je calcule plus trop mes colères et le hic, c’est que lorsqu’elles se déclenchent c’est parfois sur la mauvaise personne ou au mauvais moment. Je crois que je cherche un peu trop à être magnanime alors que je suis d’une nature, oh pas belliqueuse mais disons combative.
Je m’écrase un peu trop ces derniers temps, par envie d’être réceptif, à l’écoute. Je tiens à rester à l’écoute de toute personne bienveillante. Par contre ça me bousille qu’on utilise mon oreille comme une vulgaire pissotière.

Je vais me remettre à la boxe, je manque de tonus physique. On défend mieux ses idées quand on a un corps réactif. S’agit pas de partir en guerre, mais juste de retrouver un minimum de tonus intellectuel. Et de conserver ma bienveillance.

Puis je vais me remater Gentleman Jim qui m’avait bien marqué à ce sujet.
Réponse de O Alegria Do Povo
le 09/11/2018 à 02:25
Je précise, parce que je viens de relire nos échanges, que je ne fais pas allusion à l’ami Tevez quand je parle des gens qui m’accablent. Je sais que c’est inutile de le preciser mais autant dissiper tout malentendu à la racine.
Réponse de NSOL
le 09/11/2018 à 23:51
C'est fabuleux comment j'ai jamais pu saquer Dostoïevski. Une histoire de mauvaise rencontre et de couteau sous la gorge au sens propre.
Réponse de Italia90
le 10/11/2018 à 00:44
Message posté par NSOL
C'est fabuleux comment j'ai jamais pu saquer Dostoïevski. Une histoire de mauvaise rencontre et de couteau sous la gorge au sens propre.


Excellente phrase d'accroche.
(Après tu fais ce que tu veux hein ^^)
Réponse de NSOL
le 10/11/2018 à 13:51
Message posté par Italia90
Excellente phrase d'accroche.
(Après tu fais ce que tu veux hein ^^)


L'histoire est assez longue est pas très intéressante. Je vais essayer de la rendre plus courte est plus intéressante.

Lors de ma classe prépa, j'étais en internat. La première année, c'était le proviseur qui attribuait les cothurnes. Je me retrouve avec un mec très bizarre, autant physiquement qu'intellectuellement. Le genre de mec qui le soir, avant de se coucher, alors que moi j'écoutais Jacek Kaczmarski ou les Pink Floyd, préférait le doux son de la voix d'Adolf Hitler et de Joseph Staline. Oui, ça vous pose le personnage. Très fort en maths, complètement inculte, incapable de tenir une discussion de plus de trois phrases.

Et fan de Dostoïevski. Il a passé un an à relire, pour la deuxième fois de sa vie, Les Frères Karamazov. Pendant le même temps, j'ai fini Voyage au bout de la nuit, L'Archipel du Goulag, une grosse soixantaine de San-Antonio, quelques Boris Vian/Vernon Sullivan, un livre de Jared Diamond, et cinq ou six autres bouquins. Sachant que nos temps de lecture étaient identiques, voire même supérieur pour lui... Pas un grand lecteur donc. Rien de mal à ça. Sauf qu'il se proclamait grand connaisseur de la littérature russe : il n'avait jamais lu Tolstoï ni Soljénistyne ni aucun autre auteur que Fédor. Et encore, il n'avait fait que lire deux fois Les Frères et une fois Crime & chatiments.

Un soir, je lui propose de lui prêter un Soljénitsyne puisqu'il n'en avait jamais lu. Il refuse catégoriquement. Je lui demande pourquoi. "Tu n'as pas à savoir". Certes. J'essaye d'engager une discussion littéraire, en lui demandant, si je voulais lire Dosto, ce qui était intéressant selon lui. Incapable de me répondre. Il me dit "C'est sympa". Bon. Nos discussions littéraires en restèrent là.

Et puis un jour, je lui prête un travail de philosophie qu'il n'avait pas fait, en lui demandant de le remettre dans ma pochette quand il aurait terminé pendant que j'allais regarder un match dans une autre chambre. Quand je rentre, il dort. Je ne le réveille pas. Le lendemain, nos horaires étant très différents - je me réveillais quand il partait en cours, malgré le fait que nous commencions à la même heure dans la même salle -, je n'ai pas l'occasion de lui poser la question. Je compte sur sa bonne fois.

Et puis à 10h, je me rends compte que je n'ai pas le travail de philosophie. Je lui demande. Il me dit : "je l'ai rangé dans mes affaires dans mon bureau". Je lui demande d'aller le chercher. Il refuse. Comme j'ai pas envie de me faire niquer, je pars le chercher moi. Le soir, je lui en fais la reproche et le ton monte, parce que c'était pas la première fois qu'il me faisait des trucs comme ça. Et là, y a un moment où je lui dit : "tes parents ne t'ont pas appris la politesse et le respect ?". Il n'a visiblement pas apprécié. Il a sorti son couteau de sa poche - oui, il avait H24 un couteau dans sa poche -, l'a ouvert et me l'a pointé sur ma gorge. Je me suis excusé platement, et j'ai passé une heure dans la salle de bain le temps qu'il se calme.

Depuis, à chaque fois que j'essaye de lire Dostoïevski, j'ai cette image dans la tête. Voilà comment vous dégoûter d'un excellent auteur.
Réponse de O Alegria Do Povo
le 10/11/2018 à 21:30
Quelle histoire ! J’ai l’impression que cultiver un rapport monomaniaque avec un auteur, quel qu’il soit, est une manière de conforter sa vision du monde en évitant de la confronter. J’ai un pote qui ne relis en boucle qu’un bouquin, le Zarathoustra de Nietzsche. Ça fait des années qu’il bosse sur une traduction inédite de son cru. Je ne vois plus beaucoup parce que le type est parti trop loin ( ultracomplotiste - et pas du petit complot crédible hein, genre manipulation étatique, falsification d’informations, non lui il est à fond dans le reptilien, le reptilien sublunaire passé par l’Hermétisme, l’alchimie, la franc-maçonnerie et à présent le grand capital). Moi qui suis pourtant d’une nature plutôt sceptique et bien conscient du machiavélisme du pouvoir, je l’ai vu partir en vrille mentale en quelques années. Parce que son obsession l’a isolé, sa copine l’a quitté, il s’est brouillé avec ses parents et pas mal d’amis parce qu’il ne causait que de ça H24. J’ai passé des heures à l’écouter, à le voir s'énerver et convoquer des ennemis de plus en plus chimériques. Le problème, c’est qu’il a hypertrophié sa réflexion jusqu’à l’obsession. Et c’est devenu pavlovien, même la boulangère, si elle lui rend mal la monnaie, est suspectée.
Parfois je me dis qu’il s’est précipité dans ce gouffre, qu’il a fait de sa vie un désastre affectif, pour mieux justifier l’existence de ses démons. « Ma vie est un désastre à cause d’eux, donc vous ne pouvez pas nier leur existence ». Il y a une part de délire de persécution et une autre de psychose.

Concernant Dostoïevski, et la manière dont il traite les déviants, les brutes et les nihilistes (Stavroguine, Rogojine, Raskolnikov...), ça me semble assez judicieux de s’y conforter lorsque, pour une raison ou une autre, on se sent exclu du corps social.
Réponse de NSOL
le 10/11/2018 à 22:17
Message posté par O Alegria Do Povo

Concernant Dostoïevski, et la manière dont il traite les déviants, les brutes et les nihilistes (Stavroguine, Rogojine, Raskolnikov...), ça me semble assez judicieux de s’y conforter lorsque, pour une raison ou une autre, on se sent exclu du corps social.


Et Dieu - s'il existe - sait que ce petit roquet était exclu du corps social...
Réponse de Elcocolonel
le 10/11/2018 à 22:27
Dostoïevski a été ma première réelle révélation littéraire. C'était même avant Céline pour faire original.

J'ai lu crime et châtiment en fin de seconde. Je me souviens de sortir de ce bouquin et de me jurer de ne plus "perdre de temps" avec des livres de seconde zone.
Depuis, ma vie littéraire et ma vie ont changé. Les livres m'ont sauvé, ça été le premier.
Ce message a été modifié.
Réponse de NSOL
le 10/11/2018 à 22:54
Message posté par Elcocolonel
Dostoïevski a été ma première réelle révélation littéraire. C'était même avant Céline pour faire original.

J'ai lu crime et châtiment en fin de seconde. Je me souviens de sortir de ce bouquin et de me jurer de ne plus "perdre de temps" avec des livres de seconde zone.
Depuis, ma vie littéraire et ma vie ont changé. Les livres m'ont sauvé, ça été le premier.


Sans la littérature, je serais mort ou en prison. Et je parle sérieusement. Sans la littérature, la philosophie et la musique.
Réponse de Italia90
le 10/11/2018 à 23:40
(Alegria, sois gentil, envoie à NSOL l'intégrale de Dostoïevski, mais pense juste à griffonner le nom sur les couvertures. Dommage de passer à côté pour si peu hein)

Drôle d'histoire...j'imagine l'ambiance pour le reste de l'année.
Par contre si qqc peut m'expliquer le sens du mot "cothurne", je suis preneur, merci
Réponse de O Alegria Do Povo
le 11/11/2018 à 00:39
Italia, tu plaisantes mais je pense que l’ami NSOL pourrait vraiment être touché par L’Idiot. Au delà du fait que c’est un immense roman, le couple formé par Mychkine et Rogojine a l’air d’avoir pas mal de point commun avec l’histoire qu’il a vécu.

En tous cas, si un jour l’envie te prend, NSOL, d’aller vers Dostoïevski, démarrer par L’Idiot pourrait être une belle façon de te réconcilier avec tes souvenirs.
Réponse de Manalas
le 11/11/2018 à 01:42
Il y a un passage extraordinaire dans l'Idiot au sujet de la difficulté qu'éprouve Dosto à écrire les personnages banals.

Il y en a aussi deux autres où Lebedeff se met à parler du lien entre Apocalypse et système ferroviaire...

Connectez vous pour participer à cette discussion

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 15:01 Fournier, Lacombe et Franck Thivilier vont former des entraîneurs brésiliens 11 Hier à 14:41 Mexique : Maradona déjà en demi-finale du championnat 23