1. //
  2. //
  3. // Fiorentina-Genoa

Federico Chiesa, le chemin du père

À dix-neuf ans, Federico Chiesa s’impose progressivement dans le onze type de la Fiorentina. Un club qui a contribué à construire la légende de son illustre paternel Enrico Chiesa, neuf et demi à l’ancienne au pied droit soyeux. Alors, pour être sûr de marcher dans les traces de papa, le fiston a tout fait comme il faut. Avec simplicité et discrétion, afin de ne pas se laisser submerger par les attentes liées à son nom.

Modififié
Certains bons élèves ont la gueule de l’emploi. Avec sa tronche de premier de la classe, sa bonne éducation et son corps vierge de tout tatouage, Federico Chiesa est de ceux-là. Un ensemble harmonieux cultivé sous l’influence bienveillante de son père, Enrico. Mais n’allez surtout pas prendre le fils Chiesa pour un enfant star, dont le destin semblait tracé dès le départ. Loin du cliché du fils prodige, le gamin a connu sa part de difficultés pour percer au plus haut niveau. Et a dû attendre son heure pour sortir du lot.

Pas un prédestiné


Pour s’en rendre compte, il suffit de jeter un œil à la réaction de Federico le 21 janvier dernier, alors qu’il vient de marquer face au Chievo le premier but de sa jeune carrière professionnelle. Dès que le cuir frôle les filets adverses, l’ailier tombe à genoux sur la pelouse et enfouit son visage dans ses mains pour contenir son émotion. Un geste spontané, presque candide, en forme de premier aboutissement pour un joueur qui a fait bien plus que miser sur son nom pour atteindre les hautes sphères du football italien.

Vidéo

Dans ses jeunes années, le talent de Chiesa lui permet d’intégrer les équipes juniors de la Fiorentina, mais il semble alors insuffisant pour lui donner l’espoir de s’entraîner un jour avec le groupe professionnel. « En fait, chez les jeunes, je ne jouais quasiment jamais dans ma catégorie d’âge, on m’envoyait quasi invariablement chez ceux nés en 1998 » , explique ce natif de 1997, qui, encore aujourd’hui, semble doté d’un physique un peu fluet pour un footeux de haut niveau (1 mètre 75, 70 kilos). Il faudra finalement que son entraîneur de l’époque passe d’une formation en 4-4-2 à un 4-3-3 plus propice à exploiter ses qualités d’ailier pour le voir émerger. Il intègre ainsi la Primavera, puis l’équipe première de la Fiorentina cette saison, où il gagne progressivement sa place de titulaire. Le tout dans son style, sans faire de bruit sur le terrain comme en dehors, restant fidèle à l’éducation cinq étoiles que le padre lui a prodiguée.

The good son


Si la réussite de Federico Chiesa n’a jamais été un acquis, le jeune homme a cependant parfaitement conscience de rester un privilégié. « J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont laissé tenter de devenir footballeur tout en me donnant la possibilité d’avoir des alternatives en cas d’échec. » Dès son plus jeune âge, il intègre l’école internationale de Florence, où il acquiert une maîtrise parfaite de l’anglais. Avant de poursuivre ses études supérieures à l’université alors même que son avenir de footballeur professionnel semble désormais assuré : « J’étudie les sciences de la motricité, je voulais comprendre comment mon corps marche précisément... Mais je songe à changer de cursus pour la chimie. J’aime les sciences. L’étude du microcosme comme du macrocosme. Si je n’avais pas été joueur, j’aurais bien aimé être physicien. »

Papa modèle


Toux ceux qui ont côtoyé le père et le fils Chiesa le disent : Enrico est le premier conseiller vers lequel se tourne Federico, mais le père se garde bien de vouloir piloter la carrière sportive de son fils. Si le fils Chiesa explique ne pas avoir d’agent, son père l'ayant aidé à négocier sa prolongation de contrat, il précise que ce dernier s’attache surtout à lui donner des conseils comportementaux, avec les arbitres et ses coéquipiers. « Mais il n’entre jamais avec moi dans les considérations techniques » nuance-t-il. « Il a une famille loin d’être intrusive. Ils n’ont jamais eu un mot plus haut que l’autre, je ne les ai jamais entendus dire : "C’est mon fils, laissez-le jouer" » , confirme Maurizio Romei, un des formateurs de Federico.


Une humilité et une discrétion qui ont pu permettre au jeune Chiesa de se construire en étant relativement préservé des attentes médiatiques, une chance que de nombreux fils d’ex grands joueurs, de Jordi Cruyff à Maradona Junior, n’ont jamais pu avoir. De quoi également lui donner la possibilité de se construire son propre style de jeu sur les terrains et de se démarquer de celui de son père, technicien surdoué dont les coups de pied arrêtés et les frappes chirurgicales ont notamment fait les beaux jours de Parme et de la Fiorentina.


Aux flamboyances techniques du paternel, le fils répond par une activité incessante sur l’aile où il cumule les allers-retours offensifs comme défensifs, un sens aiguisé du collectif et une vraie vitesse d’exécution balle au pied. Un profil finalement plus proche de l’ailier travailleur que de celui d’un petit prodige. Et qui pourrait bien lui permettre de devenir un élément essentiel de la formation viola. Ce dimanche, Federico sera opposé à Giovanni Simeone, le fils de Diego, qui évolue au Genoa. Un adversaire avec qui il partage sans doute une aspiration commune : s’inspirer du beau chemin parcouru par papa tout en traçant soi-même sa route.

Par Adrien Candau Propos de Federico Chiesa et Maurizio Romei issus de la Gazzetta dello Sport, Sky Sport et la Repubblica
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Au passage, super recrue viola: Saponara -> bye au dernier mohican de ce mileu qui nous a autant régalé en 15-16 à Empoli. Si Paulo Sousa parvient à l'intégrer dans sa viola, il peut devenir LA recrue de cette deuxième partie de saison.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Quand je pense, bordel de bordel, qu'il a passé deux ans à Milan, pour ne jouer que 8 matchs, et que pendant ce temps là on comptait parmi nos titulaires des saloperies comme Muntari, Essien, Nocerino et autres bourrins ridicules...
D'ailleurs Nocerino il devient quoi?
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Il s'est barré aux US.
Ce club est une vaste blague. Je suis sur que Suso aurait également pu subir le même sort en cas d'offre intéressante.

Saponara est un 10 à l'ancienne mais à la Viola, cela pourrait fonctionner dans le 3-4-2-1. Bernardeschi/Valero/Saponara/Cristoforo se disputant les postes de meneurs avec Ilicic qui serait peut être vendu.

Avec la conservation de Kalinic et l'arrivée de Saponara + Sportiello, c'est un sacré mercato que fait la Fiorentina. Il manque cependant un défenseur pour ne plus aligner Tomovic et préparer la succession de Gonzalo Rodriguez.
Ahmed-Gooner Niveau : National
Me semble qu'ils ont joué pas mal de fois en 4-2-3-1 ces derniers temps, peut-être qu'ils ont recruté Saponara pour faire une transition définitive vers ce système.
Le coéquipier de Kaka a Orlando
6 réponses à ce commentaire.
gaucherforever Niveau : CFA2
Puisse t il réussir la même carrière que son père.
Enrico ,quel joueur!
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
Enrico Chiesa, je l'adorais. Ce n'était pas le plus connu, mais je regardais la Serie A dans l'équipe du dimanche juste pour voir ses buts et ceux de Montella.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Note : 2
Parme des 90's <3
La Serie A des 90's <3

La nostalgie... quelle saloperie...
Emile Louis la tournante Niveau : CFA2
C'est la classe le maillot de Viola cette année...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 1
C'est tout le temps la classe.
Depuis qu'ils ont le coque sportif comme équipementier c'est vraiment pas mal.
2 réponses à ce commentaire.
Le genre d'article que j'adore, merci !
Dès que j'ai vu le petit pour la première fois, je suis tombé sous le charme. Fils d'un de mes 3 joueurs préférés à l'époque (Chiesa, Fiore et Vieri) mais avec un grinta et une insouciance digne des gamins de quartiers pauvres. Le côté enfant prodige qui lui permet d'être lancé dans le grand bain par Paulo Sousa contre la Juve dès le premier match de Serie A. Et enfin le talent qui fait paniquer n'importe quelle défense.

Ce gamin représente le présent, le futur et rappel la nostalgie du passé avec son nom de famille.
Oh Fiore ! Quel joueur lui. Quand on voit les offensifs du dernier euro et ceux des années 90, j'ai de la peine pour Conte.
1 réponse à ce commentaire.
Binouzeaufrais Niveau : CFA2
Ce serait trop une brève sur l'Inter qui enchaîne une 9e victoire de suite et qui revient à 2 points du podium avec un Juve-Inter le week-end prochain?
Avis aux connaisseurs, quel est le dernier fils d'un ancien joueur italien à avoir fait une belle carrière (disons après Maldini) ?
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Del piero, Totti, Barzagli, Chiellini, Bonucci, Marchisio, Buffon, Inzaghi, Nesta, Zambrotta. Voire Toni, Di Natale.
Et je dois en oublier.
(Si tu veux une réponse plus précise, il faudra affiner les critères).
Ce commentaire a été modifié.
Ce ne sont pas des fils d'anciens joueurs pros à ma connaissance.
2 réponses à ce commentaire.
Merci pour l'article
Ah lala on est presque obligé de l'aimer vu son nom !
Ça nous fait un peu renaître les belles années.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)