FC Metz, la mémoire du poisson grenat

Les Lorrains se dirigent vers une nouvelle saison galère en Ligue 1. Difficile de plaider l’ignorance ou la malchance tant le schéma se répète à chaque fois qu’ils remontent de Ligue 2. Non, ce qui frappe le club ressemblerait plus à une amnésie chronique.

Modififié
Barragiste virtuel, le FC Metz est retombé dans une zone qu'il connaît bien. Beaucoup trop bien pour ne pas en connaître sa dangerosité. Pourtant cela ne s’annonçait pas trop mal avec treize pions sur les sept matchs inauguraux. « On a fait de bons débuts, mais notre position à mi-parcours est globalement décevante » , récapitule le directeur sportif messin Philippe Gaillot. Le dernier match contre Guingamp (2-2) est symptomatique de l’entame de la saison. Une première mi-temps consistante avec l'ouverture du score à la clé avant d'être rattrapé par ses démons au retour des vestiaires. L’avant-dernière plus mauvaise défense du championnat se déconcentre, panique et permet à Jimmy Briand d’inscrire un doublé pour les Bretons. Devant, c’est trop léger pour faire oublier Mevlüt Erdinç, qui tenait la baraque avec ses six réalisations avant sa blessure à la mi-novembre. « On a très rarement réussi à aligner l’équipe conçue initialement, et les doublures n'ont pas été à la hauteur des titulaires » , débriefe l’ex-défenseur messin. Pour ne rien arranger, les adversaires viennent à Saint-Symphorien sûrs d’y trouver leur compte, tel des célibataires à un gala de médecine.


Les trous d’air traversés en octobre et en décembre ont compromis un plan de vol qui prévoyait d’arriver à la trêve avec un bagage de 22-23 points. Si on mettait la main sur les boîtes noires de l’appareil messin, on se rendrait compte que le club a subi le même type de turbulence il y a deux ans à peine. Car le plus triste avec le FC Metz, c’est de le voir reproduire inlassablement des erreurs commises dans un passé proche. Comme un poisson reviendrait inexorablement du même côté de son bocal tout en pensant ne jamais être passé par là. En quinze ans, les Lorrains se sont extirpés à quatre reprises des eaux troubles de la Ligue 2 pour reprendre un peu d’air en Ligue 1 (2003, 2007, 2014 et 2016). Ce qui devrait leur conférer une certaine expertise dans les ascenseurs, si on y ajoute le passage en National en 2010-2011.

Une impression de déjà-vu


Au contraire, les Messins enchaînent inlassablement les bourdes. Ainsi, le club reste coi lorsque son meilleur élément offensif se fait la malle pendant l’été. Yeni N’Gbakoto, douze buts et onze assists l’an dernier, est parti du côté des Queens Park Rangers, malgré les jurisprudences Emmanuel Adebayor en 2003 et Diafra Sakho en 2014. Bien sûr, ces transferts servent les intérêts d’un club dont la stratégie sportive et économique est basée sur la formation. Mais en s'amputant chaque année, difficile d' être performant en Ligue 1. D’autant plus que les renforts présentent un autre profil type : le joueur expérimenté censé encadrer les jeunes pousses. Mais là encore, les recruteurs n’ont pas toujours eu le nez creux comme avec le flop Florent Malouda en 2014. Cette année, Yann Jouffre, Benoît Assou-Ekotto, Renaud Cohade (tous trois trente-deux ans), Milan Biševac (trente-trois ans) et Franck Signorino (trente-cinq ans), ont débarqué en Moselle avec des apports plus ou moins probants. « C'est impossible d’attirer des joueurs en pleine maturité, ayant entre vingt-cinq et trente ans. Les tarifs sont trop élevés » , justifie le dirigeant messin. Pourtant, Mevlüt Erdinç et ses 29 printemps sont là, grâce au prêt de Hanovre. Une alternative est donc bien possible.


L’amnésie semble aussi toucher les patrons du club. Carlo Molinari puis Bernard Serin ont toujours renouvelé leur confiance en un staff qui était aux commandes en L2, dans l’optique de conserver la dynamique de la montée. Un choix payant avec Philippe Hinschberger et Albert Cartier en 2014. Mais eux, comme Francis De Taddeo en 2007, sont des rookies à ce niveau (si l'on ne compte pas le bout de saison 2000-01 en D1 de Cartier). Or, les formations qui ont brillé lors d'une remontée étaient souvent guidées par un coach expérimenté. Il y eu Ranieri à Monaco en 2013, Girard à Montpellier en 2009 ou encore Halilhodžić au LOSC en 2000. Pour Philippe Gaillot, le CV d’un entraîneur n’est pas primordial. « Philippe n’est pas le premier venu puisqu’il a longtemps joué au plus haut niveau et n’en est pas à sa première sur le banc d’une équipe pro, contrebalance-il. À Metz, on a toujours choisi la continuité avec des hommes issus du club. On a d’ailleurs connu nos meilleurs résultats avec Marcel Husson et Joël Muller. »


Autre défaut persistant : certains supporters dont la stupidité coûte cher. En 2008, le club avait pris un point de pénalité et un match à huis clos, à la suite des insultes racistes dont a été victime Abdeslam Ouaddou. Huit ans plus tard, le pétard jeté sur Anthony Lopes risque, en attendant le verdict de la commission qui tombera le 5 janvier, d’avoir des conséquences néfastes. Un point à corriger, et vite.

Échapper à la fatalité de la relégation


« Il y a deux ans, on avait pas mal de problèmes internes. Là, le groupe est uni, impliqué dans le projet et supérieur en qualité sportive. En cela, nous sommes plus confiant face à la réalisation de nos objectifs » , rassure Philippe Gaillot. Preuve en est, cette égalisation dans les dernières minutes de Gauthier Hein contre Guingamp, qui permet à son club de ne pas se faire décrocher et de rester à trois petits points de Montpellier, onzième d’un championnat très compact. Et ça, c’est un luxe que l’on sait apprécier sur les bords de la Moselle. Philippe Gaillot toujours : « Dix-neuf points, c’est peu, mais ça nous assure une bonne base pour repartir en janvier. Il faudra bien gérer cette période avec les départs à la CAN, mais nous prévoyons de nous renforcer au milieu notamment. Et puis nos blessés seront également de retour » .


« Même si on a besoin de continuité, il faut qu’on apprenne à rompre avec nos habitudes » , réalise le directeur sportif. «  Il y a quinze ans, Metz était une place forte de première division. Aujourd’hui, on est en phase de reconstruction, on doit grandir pour redevenir un club solide de Ligue 1. Mais avec notre historique récent, bâtir une équipe capable de se maintenir deux ou trois saisons d’affilée n'est pas facile » . Pour sa 59e saison dans l’élite, Metz doit assimiler qu’il n’est plus celui qu’il était. C’est quand il passera vraiment ce cap qu’il pourra se libérer du poids du passé et recommencer une nouvelle histoire.



Par Mathieu Rollinger
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

36 buts encaissés en 18 matchs... mais en effet, leur saison ressemble tellement à 2014-15, c'est incroyable.
La_mangouste Niveau : District
Pourtant en début de saison, je pensais au contraire que les leçons avaient été retenues et que le club s'était donné les moyens de se maintenir.

Contrairement à 2014, Metz ne s'est pas appuyé sur les jeunes et les recrutements "exotiques" (type Krivets, Falcon, Andrada) mais a pris des joueurs expérimentés de L1 (Erding, Jouffre, Cohade).

Malheureusement, le copier-coller est assez saisissant: un bon début de saison avec une réussite maximale (cf le nombre de penaltys obtenus) sans réel fond de jeu. Puis le trou noir avec une série de défaites jusqu'à tomber dans la zone rouge à la trêve. Plus le conflit avec les ultras qui pourrit l'ambiance (la tribune Ouest à l'époque, la Est cette année).

Le club n'est pas encore largué (après tout, Dijon 15e a le même nombre de points) mais j'ai assez peur de connaître déjà la suite de la saison...
Je suis plutôt d'accord avec ton constat et partage ton pessimiste pour la suite de la saison.

Quant aux joueurs expérimentés arrivés cet été, selon moi, il n'y a guère qu'Assou Ekotto qui soit au niveau attendu. Erding fait illusion grâce à notre réussite de début de saison (et 3 pénaltys inscrits) mais à part 2 bonnes prestations face à Lille et Nantes, c'est le néant absolu... La palme pour Bisevac, nullissime à chaque fois que j'ai eu l'occasion de le voir jouer.
1 réponse à ce commentaire.
cul-terreux Niveau : CFA2
En 2008, le point retiré pour l'affaire Ouaddou n'avait eu aucune conséquence, on était déjà au fond du trou depuis bien longtemps.

Le FC Metz évoluera en Ligue 1 la saison prochaine. Mark my words.
il y a 8 heures 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 4 heures Nantes, la mascotte et le plagiat 25 il y a 6 heures Brian Fernández arrive à Metz 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
À lire ensuite
Sweet smell of Success