1. // Europa League – Copenhague/OM

FC Copenhague, l'effet Kiss Cool ?

Selon la majorité des médias français, l'Olympique de Marseille, en héritant du FC Copenhague, serait déjà qualifié pour les 8èmes de finale de l'Europa Ligue. Pas si simple.

Modififié
0 0
« Marseille, la voie royale » . Au lendemain du tirage au sort des 16èmes de finale de la Ligue Europa, la presse sportive française ne cachait pas sa satisfaction de voir le club marseillais hériter du FC Copenhague. Mauvaise intuition. Prendre de haut le Champion du Danemark n'est pas une bonne idée.

Vainqueur du MU et du Celtic

Coincé entre des déplacements à Monaco et Paris, l'aller, dans la glacière du Parken, ne sera pas une balade. Copenhague n'a pas perdu le moindre match européen cette saison à domicile. En 2006, celui qui a été champion six fois lors des dix dernières saisons, avait même battu Manchester United et le Celtic sur sa pelouse, preuve que dans leur stade, les Danois ont toujours su y faire. Vraisemblablement Marseille ne gagnera pas au Danemark. La qualif se jouera donc au Vélodrome, quelques jours avant le match contre le PSG et après un mois de janvier herculéen. Faudra sortir les muscles. « Franchement, je pense que Marseille va passer mais il faut vraiment qu'ils se méfient, Copenhague aurait largement sa place en Ligue 1 » explique le défenseur de Sedan Artur Sorin, qui a évolué au Danemark pendant quelques mois à l'AGF Aarhus.

« L'équivalent de l'Olympique Lyonnais »

Dirigé par le Norvégien Stale Solbakken, un tout bon, le jeu des Danois est tourné vers l'offensive et ne se base plus sur le seul "kick and rush", système qui a longtemps collé à la peau des équipes scandinaves. Copenhague n'est pas une équipe de peintres. « Les Suédois Antonsson et Wendt, l'international tchèque Pospech, le Canadien Hutchinson et le Brésilien Santin sont de super joueurs qu'il faudra suivre avec attention » explique même Sorin. Et Avec Nörregaard, Kvist et Gronkjar (un ancien de Chelsea), l'ossature est plus que solide. Pour Sorin, le FC Copenhague peut être considéré comme « l'équivalent de l'Olympique Lyonnais en France » .

Dans tous les cas, aujourd'hui, c'est l'un des clubs les mieux structurés de Scandinavie voire d'Europe, et c'est pas une blague. Le FC Copenhague, c'est un stade moderne de 40 000 places (Parken), des réseaux efficaces, notamment dans les pays limitrophes (Suède, Norvège), et un pouvoir d'attraction sur de vieilles gloires du football local (Gronkjaer, Laursen). Club à la politique sportive cohérente, le FC Copenhague est devenu le porte-drapeau d'un football scandinave congelé depuis bien longtemps mais qui ne demande qu'à se réchauffer les crampons.

Joueurs à suivre : Dame N'Doye/ Martin Vingaard/ César Santin, « un faux lent, très bon techniquement et qui marque beaucoup » dixit Sorin, qui a joué avec lui en Suède à Kalmar.


Clé du match : Le duel entre Niang et la charnière Laursen/Antonsson

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0